Après un premier tour d'horizon des différents filtres disponibles sur le marché, nous allons nous intéresser dans cette seconde partie aux filtres gris neutre et gris neutres dégradés.  Nous allons explorer les champs d'applications et apprendre à les utiliser.

Le filtre gris neutre

Petit rappel sur un filtre gris neutre : il s'agit d'un accessoire qui permet de ralentir le flot de lumière entrant par l'objectif dans le but d'augmenter les temps d'exposition. L'allongement du temps de pose permet par exemple d'éviter la surexposition en plein soleil, de supprimer les passants dans une rue grâce à des temps d'exposition de plusieurs secondes ou de faire de la pose longue de jour.

C'est ce dernier cas que nous allons approfondir.

Il existe plusieurs modèles,on les différencie par leurs degrés d'opacité. Voici ci-dessous un petit rappel des différents modèles de filtres GN existants :

- ND2, Temps de pose multiplié par 2 ou atténuation de 1 diaphragme
- ND4, Temps de pose multiplié par 4 ou atténuation de 2 diaphragmes
- ND8, Temps de pose multiplié par 8 ou atténuation de 3 diaphragmes
- ND400,Temps de pose multiplié par 512 ou atténuation de 9 diaphragmes
- ND1000,Temps de pose multiplié par 1024 ou atténuation de 10 diaphragmes

La pose longue est une des utilisations les plus répandues. En allongeant le temps d'obturation de manière plus ou moins conséquente, on augmente le nombre d'informations enregistrées par le capteur l'appareil. Il en résulte des effets visuels surprenants.

filtre neutre
Pose longue de 30 secondes sur le canal de Garonne.

La pose longue de jour en pratique

Matériel requis :

- Un appareil photo qui peut s'utiliser en manuel
- Un objectif acceptant les filtres
- Un trépied pour éviter les flous de bougés
- Une télécommande pour limiter les vibrations lors du déclenchement.
- Un filtre gris neutre : pour l'exemple ce sera un ND1000 qui permet de réaliser des clichés de plusieurs secondes en plein jour.

Cette technique photo est assez simple à condition de procéder méthodiquement. Voici un petit tutoriel pour vous permettre de démarrer.

1- La première étape est de repérer un lieu où l'environnement sera fortement impacté par une pose de plusieurs secondes. Un plan d'eau, une rivière ou un ciel nuageux par jour de vent fort sont particulièrement intéressants !

2- On fixe l'appareil sur le trépied et on peaufine le cadrage et la composition.

3- On fait la mise au point, puis on débraye l'objectif en manuel afin de ne pas modifier par inadvertance cette dernière. Il est important de faire la mise au point avant de fixer le filtre, car les modèles de filtres de type ND400 ou 1000 sont tellement opaques qu'ils neutralisent l'autofocus de l'appareil. 

filtre neutre
Une fois sa mise au point réglée, basculer l'appareil sur MF.

4- On passe en mode d'exposition manuel sur l'appareil et on règle le couple vitesse/diaphragme pour optimiser au mieux la prise de vue puis. Pensez à noter l'exposition avant le montage du filtre.

5- On installe ensuite le filtre sur l'objectif et on ajuste la vitesse d'obturation en fonction du degré d'opacité.

filtre neutre
Une fois l'exposition de départ réalisée, visser le filtre gris sur votre objectif.

Ci-dessous, une formule mathématique pour calculer le nouveau temps de pose :

Y(temps de pose sans filtre)x1024(facteur multiplicateur d'un ND1000)= Temps de pose final

Pour la photo de notre exemple :

1/160s x 1024 = environ 7secondes

Attention, si votre pose excède les 30 secondes, vous serez obligé de passer en mode bulb et de chronométrer vous même la durée d'obturation afin de gérer l'obturateur de votre appareil.

6- On réalise la photo à l'aide d'une télécommande ou avec la fonction retardateur de manière à réduire au maximum les vibrations.

filtre neutre
En haut la photo de départ et en bas la pose longue.

Comme on le voit ci-dessus, on obtient une photo totalement différente de ce qu'elle aurait été sans filtre gris, l'eau du fleuve Garonne est totalement lissée. Ce qui rend magique ce style photographique, c'est que vous pourrez répéter vingt fois le même cliché, il sera à chaque fois différent et unique.

Le filtre gris neutre dégradé

Les appareils photo ont beau être de plus en plus performants, il y a un domaine dans lequel ils ont encore beaucoup de progrès à faire = c'est la plage de dynamique. Celle des capteurs, même récents, est encore très éloignée de celle de l'oeil humain. Cela s'avère dans certains cas très limitant, notamment pour la photo de paysage. La dynamique de capture correspond à l'écart entre la zone du sujet la plus claire et la zone la plus sombre que l'appareil est capable de reproduire.

Il en résulte des situations où le photographe doit faire des choix : Faire son exposition sur la partie la plus lumineuse au risque de sous-exposer fortement les parties sombres de la scène, ou au contraire, ajuster son exposition sur les zones sombres de l'image avec pour résultat de surexposer les hautes lumières.

Comme on le voit dans l'image ci-dessous, j'ai reproduit ces 2 cas. Quel que soit le choix, les 2 clichés ne sont pas satisfaisants. Pour le cliché du haut, l'exposition a été faite sur le ciel, pour celle du bas elle a été ajustée sur l'eau

filtre neutre

C'est dans ce type de situations qu'un filtre GND prend toute sa dimension, la partie teintée permet de limiter l'écart de dynamique entre le ciel et le sol. Nous allons voir comment utiliser cet accessoire.

Matériel requis :

- Un appareil photo de type reflex
- Un objectif acceptant les filtres
- Un filtre GND : pour l'article nous avons choisi et testé le système porte-filtre Cokin car ce type de matériel s'avère plus facile à utiliser et surtout plus efficace qu'un filtre circulaire.
- Un trépied même si cela n'est pas obligatoire

1- La première étape consiste à fixer le porte-filtre sur l'objectif. Petite astuce, il est beaucoup plus simple de visser le système sur l'objectif avant de monter l'optique sur le boîtier.

filtre neutrefiltre enutre
Ci-dessus: nous avons monté le système cokin sur notre objectif.

2- Ajuster correctement la partie teintée du filtre, le principe étant d'obscurcir uniquement les parties lumineuses de la scène, le ciel dans l'exemple qui nous intéresse.

filtre neutreRéglage du filtre par un simple déplacement de bas en haut.

3- Une fois ces 2 étapes réalisées, il ne vous reste plus qu'à faire votre prise de vue. 
La présence d'une partie opaque n'a pas d'incidence sur la mesure d'exposition ou sur l'autofocus, vous conserverez tous les automatismes de votre matériel. Seul le temps d'obturation sera modifié puisque le ciel se verra assombri par le filtre.

filtre neutre

Comme on le voit sur le cliché ci-dessous, l'image est beaucoup plus homogène avec un ciel lumineux, mais pas surexposé et un sol parfaitement exposé. Photographie réalisée avec le système Cokin X-pro et le filtre X 121S.

> Les filtres optiques : introduction
> La page Facebook de Franck Petit

Lire également :
> La photographie en pose longue
 

PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation