Le petit dernier des Éditions de la Martinière nous montre que la retouche de la photographie de presse ne date pas d’hier, avec des techniques bien loin de Photoshop.

Après 3 ans de recherches et d’acquisitions, l’auteur Raynal Pellicer réunit pour la première fois une centaine d’images publiées entre 1910 et 1970 par des quotidiens américains, comme le Chigaco Tribune ou bien encore le Boston Herald.

Ces tirages argentiques retouchés à la gouache et à l’encre, au pinceau comme à l’aérographe, sont le terrain de jeu de recadrages, d’annotations manuscrites et le témoin d’un métier et d’un processus photographique aujourd’hui disparut.

Disparition d’arrière-plan, effacement de personnages, rehauts et accentuations de vêtements, de chevelure, renforts de contrastes, éclaircir, assombrir...un vrai jeu des 7 erreurs se dévoile sous nos yeux. Ces retouches, souvent visibles à l’œil nu, grossières pour certaines, disparaissaient derrière la trame lors de l’impression du journal, la retouche devenant insoupçonnable.

Version originale : La photographie de presse retouchée

Souvent, une photo pour deux versions. Identiques ou presque. L’originale et l’épreuve retouchée. La cigarette d’Humphrey Bogart disparaît, Joan Crawford s’évapore des bras de Douglas Gilmore !

En fin d’ouvrage, des interviews avec Robert Pledge, Fred Ritchin et André Gunthert expliquent que la retouche photo est inhérente au médium photographique, même si celle-ci est taboue, dissimulée.

Les photographies seront exposées aux Rencontres d’Arles du 1er juillet au 22 septembre.


Un pas dans les coulisses de la photographie de presse ou son histoire secrète!

Version originale : La photographie de presse retouchée
Raynal Pellicer
Éditions de la Martinière
9782732454214 // 230 pages
42€




PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation