Carl Zeiss Touit Distagon 12 mm f/2,8

Au final ce nouveau 12 mm nous laisse sur notre faim. L'intérêt principal de cette optique est sa focale très grand-angle et équivalente à un 18 mm, une fois montée sur un capteur APS-C. Il est vrai que les super-grands angle à f/2,8 sont encore relativement rares pour des hybrides. La focale est donc idéale pour de la photo de rue, des paysages ou même de l'architecture. Cependant attention, les relatives fortes distorsions et la taille du champ demanderont une certaine habilité pour cadrer avec goût et cohérence : il y a beaucoup de place à remplir. La qualité optique de cet objectif est tout à fait correcte, mais n'a rien d'exceptionnel, comme on pourrait l'attendre avec un Carl Zeiss. Le piqué est bon, mais non homogène jusqu'à f/4,5, les aberrations chromatiques et le vignetage sont relativement modérés.

Ce qui déçoit le plus sur cet objectif c'est sa conception. En effet effet, à ce prix, on est en droit d'attendre quelque chose de parfait et qui procure une belle expérience photographique. Le design de l'optique est assez réussi et la prise en main très agréable. On retrouve une construction 100 % métal mis à par le pare-soleil qui est tout en plastique : dommage. Le point négatif provient de la bague de mise au point manuelle et du système autofocus interne de l'objectif. La bague est en caoutchouc et ne dispose absolument pas de butée ni de repères de distances : oubliez donc son utilisation à la volée en mise au point manuelle pour de la photo de rue. Le moteur AF, même si il est silencieux, est beaucoup trop lent.

Pour conclure, il semblerait que Zeiss soit sur de bonnes pistes sur sa nouvelle gamme d'optique pour capteur APS-C mais qu'il reste encore beaucoup de progrès à faire. Le 32 mm f/2,8 que nous testons actuellement risque de se voir décerner les mêmes défauts que ce 12 mm.

Points forts

Points faibles

Design

Manque de sensation photo

Qualité de construction

Mise au point manuelle difficile

Rapport poids - encombrement

Bruit du moteur d'ouverture

Qualité optique aux ouvertures moyennes

Non homogénéité du piqué aux grandes ouvertures

 

Lenteur du système AF



Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation