Au premier coup d’œil, les nouvelles optiques Touit font un très bel effet. Nous avons testé le modèle en monture Sony NEX, qui diffère de celui en monture Fuji. Ce dernier dispose en plus d'une bague de diaphragme manuelle.

La prise en mains est excellente. L'optique, même avec un diamètre avant de la frontale qui atteint les 8,6 cm, reste compacte et relativement légère. Elle mesure 8 cm de long pour un poids de 260 grammes. Montée sur notre Sony NEX 7 qui lui pèse 525 grammes, elle procure un ensemble relativement équilibré.


Carl Zeiss Touit Distagon 12 mm f/2,8 test review prise en mains

La qualité de construction, comme de coutume chez Zeiss, est clairement au rendez-vous. L'optique est 100% métallique mis à pars la bague de mise au point et le pare-soleil en forme de corole qui lui est en plastique léger : dommage. La qualité des finitions est remarquable. Les moindres petits détails sont parfaitement intégrés comme le logo Zeiss.

Bravo aussi pour le repère d'objectif qui, pour respecter la charte graphique de Zeiss est bleu. Aligner un point blanc avec un point bleu : pourquoi pas !
Carl Zeiss Touit Distagon 12 mm f/2,8 test review prise en mains 
La bague de mise au point est extrêmement agréable à utiliser. En effet elle est large, fluide et très plaisante au toucher. Malheureusement elle ne possède aucune butée ou indication de bout de course que ce soit pour la distance minimale de mise au point ou l'infini. Dans la pratique, on peut rapidement s'y perdre.

Carl Zeiss Touit Distagon 12 mm f/2,8 test review prise en mains

Pour ce qui est de l'AF, le moteur est relativement silencieux. Cependant, il manque de réactivité et dans certaines conditions de précision. Sur les premiers modèles que nous avons reçus, nous avons observé un bug : même en mode AF-S sur le boîtier, la mise au point est ajustée en permanence et fait chuter l'autonomie de la batterie. Le problème est connu de Zeiss. C'est pour cela que la commercialisation des montures Sony est légèrement décalée de celle des Fuji. Notons aussi que le moteur qui modifie l'ouverture est extrêmement bruyant.

Carl Zeiss Touit Distagon 12 mm f/2,8 test review prise en mains

Dernier point, l'optique est livrée dans une belle boîte avec une mousse compacte thermo formée du plus bel effet. C'est la classe !

Carl Zeiss Touit Distagon 12 mm f/2,8 test review prise en mains


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation