Canon EF 35 mm f/2 IS USM

La prise en main de ce 50 mm est très agréable. L'objectif est discret et confortable à utiliser. La qualité de construction est bien présente. Cet objectif est prévu pour durer. Malgré l'absence de mise au point automatique, son utilisation est relativement rapide grâce à une longue course pour la bague de mise au point et une grande précision de réglage.

L'ouverture de f/1,4 permet de jouer avec la profondeur de champ et de pouvoir facilement faire ressortir un sujet principal vis-à-vis de l'arrière-plan afin, par exemple de guider le regard de l'observateur. Le bokeh est particulièrement intéressant sur cet objectif.  C'est aussi une arme redoutable pour les photos en intérieur ou de nuit.

La qualité optique est par contre décevante. Si les images sont dépourvues de vignetage et de distorsions, les aberrations chromatiques sont présentes à toutes les ouvertures. Mais notre désappointement provient surtout du piqué qui est déplorable aux plus grandes ouvertures. Il faudra fermer jusqu'à f/5,6 pour commencer a avoir des images piquées sur l'ensemble du cadre. A quoi bon avoir une ouverture lumineuse si l'on peut à peine s'en servir ?

Au final, Zeiss signe un objectif robuste, de qualité et conçu pour durer. Sans autofocus, et avec des lacunes en qualité optique il part avec de gros handicaps face à ses principaux concurrents.

Face à la concurrence

Canon EF 50 mm f/1,4
Canon EF 50 mm f/1,4. La marque rouge dispose également dans son parc optique d'un 50 mm f/1,4, recommandé par Focus Numérique. Gros avantage, l'optique dispose de l'autofocus et d'une motorisation ultrasonique. Question prix, l'objectif est beaucoup moins cher que le modèle Carl Zeiss et DxO l'annonce comme meilleur.





Nikkor 50 mm f/1,4 G
Nikkor 50 mm f/1,4 G. Avec un prix sous la barre des 400 euros, le Nikon f/1,4 concurrence également le modèle Zeiss. Comme le Canon, il est motorisé et dispose d'une mise au point automatique, rapide et précise : un argument de poids pour pouvoir saisir les instants décisifs.







Points forts

Points faibles

Qualité de construction à toute épreuve

Pas d'autofocus

Encombrment modéré

Pas de stabilisation optique

Très grande luminosité f/1,4

Aberrations chromatiques importantes

Confort d'utilisation de la bague de mise au point

Piqué très décevant aux grandes ouvertures

Peu de vignetage

 

Qualité du bokeh

 


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation