Ricoh GR test review avis recommandé

Après le rachat de Pentax par Ricoh il y a maintenant presque 2 ans, le compact expert GR est le premier appareil développé conjointement par les deux sociétés. Si le GR est le digne héritier de la lignée GRD inaugurée en 2005, ce modèle devrait bénéficier du réseau de distribution Pentax en France et être plus facilement disponible chez les revendeurs. Il faut bien l'avouer, nous avons toujours eu un petit faible pour les blocs-notes experts de Ricoh, mais ils étaient particulièrement difficiles à dénicher. 

Le GR peut-il se faire une place dans le club ultra privé des compacts experts à grands capteurs tenus pour l'instant par Fujifilm, Nikon, Leica, Canon et Sony ? La réponse est oui !

Le retour de Ricoh dans le monde de la photo se fait de belle façon et le GR est une vraie réussite. Une réussite au niveau de la conception : malgré l'intégration d'un capteur APS-C nettement plus grand que les capteurs 1/1,7" généralement utilisé, le nouveau GR est à peine plus gros que le GRD IV. Plus impressionnant, le boîtier est tout juste plus épais que le RX100 doté d'un capteur 1" (et d'un zoom). Il est toutefois beaucoup plus large. Quoi qu'il en soit, le GR affiche des dimensions qui lui permettent de tenir dans une poche de pantalon et là est bien l'avantage n°1 : vous pouvez l'avoir sur vous en permanence sans avoir à sortir l'artillerie lourde en matière de sac. La principale contrepartie reste l'absence de zoom; il faudra «se contenter» d'une focale fixe 28 mm ouverte à f/2,8. Une focale que certains estimeront un peu courte, notamment pour le portrait. Le GR propose un mode recadrage afin de capturer un équivalent 35 mm. Pas bête.

Côté ergonomie, le GR propose toujours une agréable combinaison de commandes personnalisables, basculeurs verticaux et horizontaux et une molette cliquable. Aujourd'hui, le compact expert de Ricoh est sans doute ce qui peut se faire de mieux en la matière. Seul petit écueil ? L'impossibilité de lancer sur le vif l'enregistrement vidéo à l'aide d'une commande dédiée. La mise au point automatique est rapide dans la plupart des situations et le GR dispose d'une palanqué d'assistants pour la mise au point manuelle. Il manque toutefois une bague de mise au point autour de l'objectif pour parfaire l'ensemble.

Le couple capteur APS-C 16 Mpx / optique fonctionne parfaitement avec une belle qualité d'image dès f/2,8. La gestion du bruit électronique du processeur d'image permet de grimper jusqu'à 6400 ISO sans trop de risque, ce qui ouvre pas mal de perspectives photographiques au GR.

Après ce tableau plutôt idyllique, il convient d'égrainer quelques aspects sur lesquels la marque doit encore travailler d'après nous. Nous déplorons l'absence d'une bague de mise au point autour de l'objectif pour les opérations manuelles, l'absence de stabilisation optique ou mécanique, la qualité du mode vidéo, l'autonomie un peu trop limitée ou l'absence de mode panoramique par balayage.

Au final, le Ricoh GR reçoit donc aisément un recommandé.

Points forts

Points faibles

Qualit de fabrication

Pas de stabilisation optique ou mcanique

Optique f/2,8 de bonne qualit

Pas de bague autour de l'objectif pour la mise au point manuelle

Pas de filtre passe-bas pour des images extrmement dtailles

Pas d'cran orientable ou tactile

Excellente gestion du bruit lectronique jusqu' 6400 ISO

Pas de GPS, pas de connexion Wi-Fi. Il faudra utiliser une carte Wi-Fi pour le transfert des images.

Format DNG pour l'enregistrement Raw

Menus un peu longs, parfois abscons (taux images...) et sans aide contextuelle

Diffrents formats d'images : 4/3, 1/1, 3/2

Faible autonomie de la batterie : environ 200 vues. Pas de chargeur de batterie livr en standard.

Personnalisation du botier pousse et excellente ergonomie

Pas de format 16/9e

Bonnes finitions et belle compacit pour un botier APS-C

Pas d'image panoramique par balayage

Affichage complet l'cran : histogramme, niveau, grilles...

Pas d'entre micro, pas de sortie casque

Mises au point rapides : snap, infini

Luminosit de la focale fixe f/2,8 assez banale

Autofocus et botier globalement ractif

Pas de commande ddie pour la vido

Filtres artistiques russis

Pas de prise USB 3 ou au format Micro USB pour la recharge

Mode rafale 4 vps (sans suivi AF) en JPeg et 8 vps en Raw (4 vues)

Distance de mise au point macro 10 cm seulement

Latence du dclenchement infime

Prsence de moirage dans certaines conditions

Balance des blancs automatique performante

Qualit vido dcevante : manque de prcision, moirage


Face à la concurrence

Fujifilm X100s test review
Fujifilm X100S
. Le Ricoh GR peut-il inquiéter le maître jusque là incontesté des compacts APS-C ? Oui et non. Oui car le GR est moins cher, plus compact, plus discret, plus rapide sur certains points (autofocus notamment) et qu'il est doté d'une ergonomie à toute épreuve. Mais le X100S a de sérieux atouts pour lui à commencer par la qualité d'image superlative du couple capteur X-trans / Optique f/2 qui permet de grimper jusqu'à 12800 ISO sans le moindre souci. Le X100S arbore également fièrement un look rétro réussi et surtout un viseur hybride optique / électronique véritable pièce maîtresse de l'ensemble.

Nikon Coolpix A test review
Nikon Coolpix A. A quelques mois d'intervalles, les deux marques présentent des modèles assez similaires sur le plan esthétique et technique : compacité, capteur APS-C 16 Mpx, absence de viseur. Moins cher, le GR devance son rival du côté de l'ergonomie. Le compact Ricoh possède une interface quasi irréprochable doublée d'une personnalisation très poussée. Techniquement, il dispose d'un obturateur plus rapide (1/4000 s) et son autofocus est également plus véloce dans pratiquement toutes les situations. Dans pratiquement tous les autres domaines le GR fait jeu égal avec le compact expert de Nikon et le Coolpix A n'arrive pas vraiment à dégager un avantage certain sur son concurrent pourtant moins onéreux.

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation