Le logiciel de développement de fichiers bruts d'Adobe, Photoshop Lightroom, poursuit son petit bonhomme de chemin et est désormais disponible en version 5 bêta pour une sortie finalisée dans les semaines à venir. Son nom de code ? Surly 3D.

Adobe Photoshop Lightroom 5 bêta

La sortie d'une nouvelle version de Lightroom est un évènement majeur pour les photographes amateurs ou professionnels qui soit travaillent quotidiennement avec le logiciel, soit passe de nombreuses heures à peaufiner leurs clichés. 

Travail en mode connecté

C'est peut-être l'un des points sur lequel nous attendions le plus LR5... et force est de constater que nous sommes un peu déçus. Peu d'évolutions à signaler dans la capture ne mode connecté: un raccourci clavier permet de déclencher sans cliquer (F12) et des guides ajustables... mais toujours pas de réglages de l'appareil à distance ni de capture en mode Live View... dommage, Adobe aurait eu un joli coup à jouer. Car la capture en mode connecté reste encore l'apanage de Phase One qui offre tous ces raffinements depuis quelque temps déjà. 

Adobe Lightroom 5 bêta prise en mains travail en mode connecté

Un petit aperçu des réglages offerts par le mode connecté de Capture One, qui permet de contrôler les paramètres de prise de vue à distance:

Capture One Pro 7 prise en mains travail en mode connecté

Et qui propose aussi un mode Live View avec là encore tout un lot de réglages:

Capture One Pro 7 prise en mains travail en mode connecté

Bref, la capture connectée est l'un des volets qu'Adobe aurait pu considérablement renforcer... dommage que l'on doive se contenter du minimum. 

Aperçus dynamiques

Il s'agit d'images légères qui peuvent être utilisées en lieu et place des raw tout au long du flux de travail et notamment dans le module développement. Comme les images de prévisualisation, les aperçus dynamiques sont contenus dans le fichier Lrdata (dans le dossier du catalogue). Ces fichiers permettent de travailler facilement et complètement en mode déconnecté (si les fichiers originaux sont sur un serveur ou un disque dur externe par exemple). Adobe Lightroom 5 utilise les fichiers Raw en priorité par rapport aux aperçus dynamiques. En cas d'absence des fichiers raw, Lightroom est donc capable d'effectuer toutes les tâches classiques sur ces aperçus dynamiques, les opérations étant alors synchronisées lorsque Lr5 peut récupérer les fichiers originaux. 

Vous pouvez créer des Aperçus dynamiques lors de l'importation des images, mais également avec le menu Bibliothèque > Aperçus > Aperçus dynamiques. 

Adobe Lightroom 5 aperçus dynamiques

Cette fonction change radicalement la manière de travailler avec ses images puisque vous n'êtes plus obligé de partir en déplacement avec vos Go de fichiers raw tout en pouvant travailler sur des fichiers de 2540 pixels de large beaucoup plus légers à manipuler.

Les fichiers, qui sont des «mini DNG» de 2540 pixels sur le plus grand côté, peuvent être utilisés en export pour la publication en ligne ou pour la rédaction d'emails. Bien sûr la visualisation à 100% sera différente avec un Aperçus dynamique dont la définition est moindre que l'original. Sur ce point nous aurions apprécié que Lr5 laisse la possibilité de choisir la définition des images utilisées en Aperçus dynamiques.

Adobe lightroom 5 aperçus dynamiques sous la forme de DNG
Ci-dessus, le dossier du catalogue Lr5 : le dossier Smart Preview contient les mini DNG.
 Ici, le DNG de 1 Mo correspond à un raw d'Hasselblad H5D de 65,5 Mo. Belle réduction.

Les Aperçus dynamiques peuvent-ils remplacer les aperçus classiques ? Oui et non. Oui, car ils permettent de travailler pleinement avec les outils de Lightroom (module développement par exemple) ce qui est impossible avec les aperçus classiques. Et non, car les Aperçus dynamiques sont limités dans leur définition à des images de 2540 pixels pour le plus grand côté. Impossible de zoomer à 100% dans une image comme il est possible de faire avec un aperçus classique 1:1. 

Cette possibilité de travailler en mode déconnecté est une vraie bonne nouvelle pour les photographes nomades qui travaillent sur des ordinateurs portables ou les unités de stockage sont limitées.

module Bibliothèque

Tour de contrôle pour la gestion de vos images, le module Bibliothèque de Lr5 évolue petitement avec quelques nouveautés intéressantes, mais qui restent de l'ordre du détail. Ainsi, les données exif peuvent désormais afficher les données GPS avec la direction (compas) avec 8 possibilités. Les filtres pour la création de «collections dynamiques», Lr5 prend désormais en compte, la taille de l'image, le nombre de bits



Lr5 dispose également d'une fonction pour valider l'intégrité des fichiers DNG (menu Bibliothèque). Attention, cela ne prend en compte que les fichiers produits par un logiciel Adobe, les DNG des appareils photo ne contenant pas les données pour créer un Checksum.

Module développement

C'est le cœur du logiciel pour l'amélioration de vos images. Ce module concentre les principales nouveautés de cette version 5.

Traitement par défaut:
Dans sa documentation Adobe ne mentionne pas d'amélioration particulière sur le dématriçage. Lors de notre récente prise en main de 4 solutions, nous remarquions que Capture One par exemple était bien plus précis par défaut. Normalement, LR5 devrait proposer un dématriçage identique à LR4. Vérifions-le:

Dématriçage par LR4



Dématriçage LR5



Les deux fichiers semblent identiques. Un zoom à 100% pour en avoir le coeur net: 

LR4:



LR5:



Le même fichier dématricé par Capture One Pro 7 (par défaut):



On constate bien une stricte similitude entre les dématriçages de LR4 et de LR5... toujours devancé en finesse par défaut par les algorithmes de Phase One. 
Les nouveautés ne sont donc pas à chercher ici.

Suppression des défauts

L'outil déjà présent dans la version 4 évolue notablement avec désormais la possibilité de peindre la zone à corriger. Vous aurez donc la possibilité d'utiliser l'outil soit de manière très ponctuelle pour enlever quelques imperfections, notamment sur un portrait, soit de peindre une zone à modifier. Cela s'avère particulièrement efficace pour supprimer un fil électrique sur un ciel uniforme. Adobe affirme avoir travaillé sur de nouveaux algorithmes, naturellement plus performants. Ce nouvel outil ouvre de nouvelles perspectives de retouche et fera gagner beaucoup de temps, la solution précédente consistant à dupliquer un nombre important de points de correction (duplication).


Filtre radial

Juste sous l'histogramme on trouvera un nouvel outil: le filtre radial. Son utilisation est archi-simple. On clique, on dessine une zone plus ou moins circulaire... et on choisit des ajustements. 


Selon que l'on coche ou non la case d'inversion du masque, les modifications s'appliqueront dans ou en dehors du masque. On pourra créer des effets amusants, par exemple des vignetages forcés et non symétriques. Ce n'est bien entendu qu'un exemple... libre à chacun d'utiliser cette nouvelle possibilité comme il l'entend. 


Redressement

Voici un autre outil qui fera sans doute gagner beaucoup de temps lors du traitement des images. L'outil se cache dans l'onglet de Corrections de l'objectif. Vous devez ensuite activer le mode Basique. Il permet de corriger à la fois les défauts des optiques à l'aide de profils (aberrations chromatiques, déformation géométrique...) mais également le niveau et les perspectives. Si les opérations sont automatiques, vous pouvez également intervenir manuellement.

Adobe Lightroom 5 outil de redressement

Vous pouvez laisser Lightroom opérer tout seul (Auto) ou sélectionner le type de correction que vous souhaitez : niveau, vertical, complet...et les premiers résultats sont plutôt pertinents. Une fois de plus, c'est surtout un gain de temps appréciable.

Adobe Lightroom 5 prise en mains traitement aberrations chromatiquesAdobe Lightroom 5 prise en mains traitement aberrations chromatiques
Traitement automatique des aberrations chromatiques.

Le redressement automatique des perspectives fonctionne également très bien, Lr5 s'occupant de trouver l'horizon et les lignes verticales à retravailler.

Adobe Lightroom 5 outil de redressement
L'image d'origine : l'horizon n'est pas droit et les colonnes non parallèles.

Adobe Lightroom 5 outil de redressement
Le redressement des perspectives oblige à recadrer l'image. Là encore Lr5 vous laisse le choix entre effectuer manuellement l'opération ou recadrer automatiquement au plus juste.

Adobe Lightroom 5 outil de redressement
Tout n'est pas parfait, mais le travail est dégrossi à 90%. Pas mal !

D'autres petites améliorations

Vous trouverez pêle-mêle d'autres améliorations comme le possibilité de folioter rapidement un livre photo, la possibilité d'inclure des vidéos dans un diaporama, un véritable mode plein écran, la gestion de l'affichage précis HiDPO (Windows uniquement), les indications colorimétriques en mode Lab, la duplication des dégradés, le rapport L/H pour le recadrage...

Notre premier avis :

La nouvelle déclinaison de Lightroom propose bel et bien plusieurs fonctionnalités nouvelles et intéressantes. Mais nous restons quand même un peu sur notre faim... le passage de la version 3 à la version 4 avait été accompagné de changements pour le moins conséquents. Et on s'attendait à un peu plus de nouveautés dans la V5. À commencer peut-être par un mode connecté plus touffu... sur ce point Capture One Pro 7 continue de tenir la dragée haute à Adobe. Mais modérons tout de même. Ce relatif manque d'enthousiasme tient au fait que le passage de LR3 à LR4 avait été pour le moins radical. On avait pris goût à ces changements colossaux, en se prenant à les anticiper. Il faut dire que la concurrence progresse vite et que les points améliorables sont nombreux. Mais revenons sur Terre: Lightroom 5 est toujours une excellente solution de classement / Développement / Export. Complète et polyvalente, elle est l'un des incontournables du secteur. Si vous n'avez pas encore de solution comparable dans votre ludothèque, alors craquez pour la version 5. Si par contre vous avez déjà LR4, les choses se compliquent. Il faudra voir si le filtre radial et le redressement ou le support du PNG ont un quelconque intérêt pour vous... si tel n'était pas le cas, vous n'auriez guère de raison de vous ruer sur la mise à jour. 

Points forts

Points faibles

Aperçus dynamique qui permet de travailler en mode déconnecté sans les fichiers originaux

Pas d'évolution dans la fonction travail en mode connecté

Redressement automatique des images : rapide et efficace

Pas de nouveau moteur pour le dématriçage

Filtre radial pour pour un vignetage personnalisé

Pas de nouveaux prestataires pour les livres photo



PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation