Certains préfèrent la photo "brute de capteur", et procèdent au minimum de retouches possible. D'autres au contraire préfèrent travailler un peu leurs clichés. Tout est une question de goût... bien entendu. Et une question de dosage de la retouche aussi. Il est tout à fait possible de travailler une image pour la dynamiser, lui donner un peu de relief, de vigueur... tout en lui conservant un aspect aussi naturel que possible. Inutile de tomber dans le HDR forcé pour travailler un cliché. La retouche peut-être subtile et peu perceptible au premier abord... même si derrière elle est le fruit d'un travail minutieux. 

Aujourd'hui nous allons nous concentrer sur l'utilisation de Lightroom 4. Les outils qu'il propose sont très bien adaptés au type de retouche que nous abordons, et il est assez simple d'extrapoler les méthodes à d'autres logiciels. De sorte que même si vous n'utilisez pas Lightroom, vous devriez pouvoir vous y retrouver dans votre solution fétiche, si toutefois elle dispose d'outils similaires à ceux que nous utilisons. Ce sera le cas pour beaucoup (TSL, balance des blancs, retouche localisée, micro-contraste, etc.) Mais d'autres comme les filtres gradués ou l'application d'un calque local coloré et transparent pourront peut-être faire défaut à d'autres. Commençons.

La prise de vue:

Nous allons parler post-processing... mais il ne faut pas pour autant en négliger la prise de vue. Le traitement ne peut pas faire de miracle, et pour un bon résultat, il faut partir d'une bonne photo. Faites donc bien attention à la mesure d'exposition, à la mise au point, à la composition... bref, faites une bonne photo. 
Et bien entendu, travaillez en RAW. Le potentiel d'édition des Jpeg est bien plus limité. Le RAW permettra un travail bien plus poussé. 

Nous allons partir d'un cliché de ce genre: 

tutoriel Lightroom 4 : dynamiser un paysage

Pour arriver à un rendu de ce type:

tutoriel Lightroom 4 : dynamiser un paysage

Les préliminaires: partir d'une base juste, et propre

Le profil de développement:

Lightroom est capable de restituer les profils des appareils photos. Sur un nikon par exemple on peut retrouver la même accentuation que le profil Landscape appliqué par le boîtier. C'est une base de travail qui simplifiera grandement la suite des opérations. Passer sur Standard ou Landscape, oud 'autres profils selon les marques permettra en un clic de métamorphoser l'image. Il est facile dès lors de donner une orientation à la retouche que l'on pratiquera ultérieurement. 

tutoriel Lightroom 4 : dynamiser un paysage choix du profil


La balance des blancs:

La plupart du temps on photographie en balance des blancs automatique. Les boîtiers récents sont assez performants en la matière, mais se trompent parfois un peu. Il sera souvent utile de rectifier la balance des blancs, pour avoir un rendu plus juste... ou au contraire pour un rendu plus froid. Refroidir le rendu, le rendre un peu plus bleu, peut parfois être intéressant pour les paysages à grosse dominante bleue. Mais dans le doute, privilégiez un rendu juste.

tutoriel Lightroom 4 : dynamiser un paysage balance des blancs

La géométrie:

Les paysages faits au grand angle sont quasiment toujours déformés. Avant tout autre chose redressez les horizons, rectifiez les verticales et corrigez les déformations. Lightroom propose un module reconnaisant de nombreuses combinaisons boîtier / optiques et propose par défaut une correction satisfaisante. on pourra à tout moment reprendre les choses à la main pour fignoler le travail, si nécessaire. 

tutoriel Lightroom 4 : dynamiser un paysage corriger les déformations

Les taches, les imperfections, les poussières

Avant de rentrer dans le traitement proprement dit, assurez-vous que  l'image ne contienne plus de taches. Les poussières sur l'optique ou sur le capteur laissent des traces à l'image, souvent faciles à repérer... et à faire disparaître avec l'outil de retouche des tons directs. On règle la largeur du pinceau (un poil plus gros que la tache à traiter), on clique sur la tacha, et on tire le pinceau vers une zone que l'on veut copier par dessus la tache pour la masquer. Pour les adeptes de Photoshop, c'est un peu le principe du tampon de clônage. 

tutoriel Lightroom 4 : dynamiser un paysage nettoyer les taches

L'image est droite, ajustée et dépoussiérée ? Traitons-là !

La TSL: baisser la luminance du bleu

Plusieurs outils permettent de donner facilement du volume au ciel. Le plus facile d'accès dans Lightroom est la TSL. Un truc assez efficace consiste à réduire la luminance du bleu... si l'image est correcte à l'origine, elle gagnera en volume: le ciel sera bien bleu, plus profond, et les nuages s'y détacheront particulièrement bien. 



La seule différence entre l'avant (en haut) et l'après (en bas): un curseur de luminance bleue passé sur -40. Les nuages ressortent mieux, le ciel est plus profond. C'est un bon point de départ. 
De plus cette manoeuvre est également très efficace pour rattraper un ciel surexposé. Si le capteur a une dynamique assez étendue et que la zone claire a encore de l'information, il sera possible de ravoir facilement le bleu du ciel de cette manière. 

La TSL: jouer sur la saturation de chaque couleur

On peut aussi utiliser la TSL pour renforcer le rendu de certaines couleurs. Par exemple, on pourra accentuer les verts pour faire ressortir de la végétation. L'avantage de la méthode est de pas pousser la saturation de toute l'image, mais de certaines zones uniquement. 

Le filtre gradué:

voici une arme redoutable pour donner de la vigueur à n'importe quel ciel. La réduction de la luminance du bleu ne fonctionne que dans certains cas (ciel bleu, avec quelques nuages). Le filtre gradué fonctionnera également sur les cieux bleus à nuages blancs, mais également sur les ciels nuageux. 

tutoriel Lightroom 4 : dynamiser un paysage utilisation du filtre gradué

Le filtre gradué s'utilise assez simplement. L'outil se trouve dans la colonne de droite. On le sélectionne, puis on tire une zone sur l'image. 
 
tutoriel Lightroom 4 : dynamiser un paysage utilisation du filtre gradué

Faites ensuite les réglages voulus. On peut jouer localement sur la température (refroidir un ciel bleu par exemple), ajuster l'exposition, le contraste, etc. pour les nuages ci-dessus nous avons voulu accentuer le côté menaçant du nuage: baisse d'exposition, augmentation du contraste, poussée des micro-contrastes... 

De plus les filtres gradués savent également rajouter une nuance colorée. On pourra rajouter un peu de jaune sur un ciel de coucher de soleil, un peu de bleu sur un ciel trop fade, un peu de couleur sur un nuage...

 
tutoriel Lightroom 4 : dynamiser un paysage utilisation du filtre gradué
 

L'image ci-dessous a reçu un filtre gradué avec une légère teinte bleue partant du haut et s'estompant avant de perturber les rouges-oranges du soleil. 

tutoriel Lightroom 4 : dynamiser un paysage utilisation du filtre gradué

La retouche localisée

La retouche localisée est l'autre outil puissant de l'arsenal de Lightroom. Grâce à lui on pourra appliquer des corrections à des points très précis. On retrouve la même palette d'outils que le filtre gradué, mais on les utilisera sans la gradation du filtre, et sur des zones moins rectilignes. 

tutoriel Lightroom 4 : dynamiser un paysage utilisation retouche localisée

Ici par exemple on peut utiliser la retouche localisée pour appliquer un filtre rose sur les cerisiers, pour les rendre un peu plus roses que nature. 

Les micro-contrastes sur les surfaces réfléchissantes

L'astuce fonctionne sur les surfaces d'eau, et aussi sur les surfaces métalliques comme les carrosseries de voiture. Il s'agit de pousser la clareté assez fort (sans en arriver à la production de bruit) pour accentuer les surfaces brillantes. Les étendues d'eau sont de bons candidats: les reflets dans les rivières seront renforcés. Sur les mers agitées l'astuce renforcera la densité des vagues. Mais attention, il ne faut pousser la clareté que sur ces zones précises, et pas sur toute l'image. Certaines zones doivent rester douces... c'est le contraste entre cette douceur et cette dynamique qui va créer l'effet. D'où la nécessité absolue de l'appliquer avec l'outil de retouche localisée. 

tutoriel Lightroom 4 : dynamiser un paysage améliorer les zones brillantes

Ici seule la zone d'écume a été traitée... l'arrière de la vague n'a pas été modifié. 

Une de ces astuces... ou plusieurs, à vous de choisir

Toutes ces méthodes peuvent se combiner. Tout est une question de dosage, de goût. Certains aimeront des rendus plus dynamiques, d'autres les préféreront plus doux. Peu importe, ces techniques permettent d'arriver au résultat voulu. 
Et pour en revenir à notre image d'exemple du début, voilà les traitements qu'elle a reçus:

tutoriel Lightroom 4 : dynamiser un paysage trucs et astuces

La luminance du bleu a été légèrement réduite (TSL)
Un filtre gradué a été appliqué dans le ciel (baisse de la luminosité et léger filtre bleu)
La surface de l'eau a été accentuée (retouche localisée + clareté)
Les cerisiers ont été "rosis" (retouche localisée + application d'une teinte rose)
Le vert de la pelouse a été accentué (TSL: contraste des verts poussé)
Et pour l'ensemble la la luminosité a été accrue, le contraste poussé, et les noirs baissés d'un poil.
Le tout a demandé moins de 5 minutes de travail. 

tutoriel Lightroom 4 : dynamiser un paysage résultat final

Mais ce ne sont là que nos petites astuces. Peut-être en avez-vous d'autres... que vous pourriez partager sur le forum. En matière d'édition, les astuces et techniques sont légion !

PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation