Canon 70D face avec 18-135mmLe 70D de Canon est un boîtier expert qui se positionne entre le 700D, côté grand public, et le 7D côté professionnel. La prise en mains est agréable avec une large poignée et un revêtement caoutchouté efficace pour la préhension. Le reflex est assez lourd et accuse 760 g sur la balance avec la batterie (mais sans objectif). Il faut dire que le châssis est en aluminium et la coque en polycarbonate. Si la masse peut en gêner certains, elle en rassure d'autres. Autre point rassurant : la fabrication tout temps. Le 70D est jointé au niveau des parties à risque comme la trappe de la batterie, les différentes commandes ou l'écran. Étonnamment, la trappe du logement pour carte mémoire n'est pas protégée... Dans tous les cas, Canon ne parle jamais de tropicalisation, mais bien de joints contre l'humidité et la poussière. On ne se risquera pas à laisser un 70D sous une pluie battante, d'autant que les optiques ne sont généralement pas construites pour résister trop longtemps à l'eau.

Canon 70D joints d'étanchéité

Les heureux propriétaires de 60D seront en terrain connu en prenant en mains un 70D : Canon a décidé de ne pas traumatiser ses utilisateurs en changeant radicalement l'interface de son boîtier expert. Les photographes qui utilisent déjà un 60D, un 7D ou 6D ne seront donc pas dépaysés. 

Prise en mains

Le dessus de l'appareil rassemble les principales commandes pour la prise de vue. Sur l'épaule gauche du reflex, vous trouverez un barillet pour le choix du mode d'exposition. Celui-ci dispose d'un verrou central qu'il faut maintenir appuyer pour changer de mode. Cela évite quelques déconvenues, mais le principe reste relativement rébarbatif à mettre en œuvre. Vous disposez des traditionnels modes PSAM ainsi qu'un mode C personnalisable et un mode B (Bulb). Le mode carré vert auto+ vous prend totalement en charge. L'appareil choisit alors les meilleurs réglages et peut même, en mode visée directe sur écran, choisir le meilleur mode scène par détection automatique. Le mode CA (Creative Auto) simplifie l'interface graphique pour aider les débutants à paramétrer l'appareil selon leurs desiderata : plus de flou arrière, image plus sombre ou plus claire... Le position SCN donne, quant à elle, accès aux différents modes scènes : scène (portrait, paysage, gros plan, sport, portrait de nuit, scène nuit main levée, contrôle rétroéclairage HDR).
Canon 70D test review prise en mains, vue de dessus

Le levier de mise sous tension se trouve sous le barillet. C'est sans doute plus pratique que le basculeur situé au dos de l'appareil (5D Mark II par exemple), mais je continue à préférer la couronne autour du déclencheur qui permet d'allumer le reflex et de déclencher d'une seule main.

Vous trouverez une griffe flash. L'épaule droite regroupe l'écran LCD de rappel et la traditionnelle ligne de commandes. Enfin traditionnelle, pas vraiment, puisque la disposition et le nombre des commandes diffèrent à la fois du 7D et du 5D Mk III. En effet, ici de gauche à droite vous pouvez régler l'autofocus, la motorisation, la sensibilité ISO, la mesure d'exposition et l'éclairage LCD. Sur les deux autres modèles, vous disposez de 4 touches à double usage : mesure/balance des blancs, autofocus/motorisation, iso/flash et lampe.

Notez la présence d'une commande, entre le déclencheur et la molette de réglage pour modifier la zone AF. Un raccourci extrêmement pratique pour modifier rapidement le mode autofocus.

Au dos de l'appareil, vous trouverez un écran LCD au ratio 3:2 avec une diagonale de 7,7 cm affichant 1 040 000 points. Celui-ci est monté sur rotule et devient tactile. La réactivité est étonnante et il est possible d'utiliser deux doigts pour zoomer dans une image comme nous avons désormais l'habitude de le faire avec nos smartphones. L'écran tactile permet également de naviguer dans les menus, de choisir des options et de saisir des données comme le nom de l'auteur avec une simplicité déconcertante alors qu'il fallait jusqu'à maintenant jouer de la molette pour sélectionner une à une les lettres d'un alphabet. En outre, en visée directe sur l'écran, vous pourrez facilement pointer du doigt la zone de mise au point. Un atout non négligeable par rapport à la sélection d'un collimateur AF généralement très centré. Il faut bien avouer que l'interface tactile de Canon est vraiment agréable à utiliser et nous sommes impatients que Canon généralise l'écran tactile à l'ensemble de ses gammes et notamment les reflex professionnels.

Canon 70D test review vue de dos

Avec la rotule, toutes les commandes de l'appareil sont regroupées à droite de l'écran hormis la touche Menu et Info qui sont situées à gauche du viseur. 
Vous retrouverez le très pratique basculeur photo/vidéo associé à la touche de mise en fonctionnement. Plus à droite, les 3 commandes sur le bord du reflex sont toujours là : AF-On, mémorisation de l'exposition et sélection du collimateur AF. En mode lecture et contrairement au 6D, les deux dernières commandes permettent de zoomer à l'intérieur d'une image. En dessous, vous trouverez une touche Q qui permet d'accéder aux principaux réglages photo sur l'écran LCD, ainsi qu'un bouton de lecture. Canon reconduit malheureusement la petite roue codeuse du 60D sur le 70D. Celle-ci est trop petite et le joypad à 8 directions s'avère toujours difficile à utiliser correctement. Dommage que Canon n'ait pas implanté un joystick beaucoup plus pratique à l'usage comme sur le 7D.
Canon 70D test review avis, écran LCD monté sur rotule

Connexions

Le Canon 70D dispose d'une entrée mini-jack 3,5 mm pour un micro stéréo. Il sera possible également de relier une télécommande filaire. Vous trouverez également une sortie au format mini HDMI pour un retour vidéo sur écran (télé, moniteur...) et une sortie USB 2. Le fabricant n'a toujours pas décidé d'implémenter une connexion rapide USB 3 pour un transfert vers un ordinateur ou un pilotage en mode connecté. Dommage. Nous regrettons également l'absence d'une puce GPS pour faciliter la géolocalisation.
Canon EOS 70D test review connexions

Toutefois, une connexion sans fil Wi-Fi est bien disponible sur le 70D comme en témoigne un picto sur l'écran LCD sur l'épaule du reflex. Avec le 6D, c'est donc le deuxième reflex de la marque équipé d'une liaison sans fil.

Le système Wi-Fi Canon pour ses reflex est assez réussi et vous pouvez :
Vous pouvez :
- transférer vos images vers un autre appareil Wi-Fi,
- piloter à distance à partir d'un smartphone ou une tablette iOS / Android,
- piloter à distance à partir d'un ordinateur (logiciel EOS Remote pour Mac OS X et Windows),
- imprimer en Wi-Fi
- envoyer les images sur un service Web
- envoyer les images sur un appareil compatible DNLA

Il ne manque que la possibilité de récupérer les données GPS d'un smartphone pour être complet. Cette partie Wi-Fi est abordée plus en détail dans la partie logiciel.

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation