Le Canon EOS 70 est livré avec une impressionnante suite de logiciels pour traiter ses fichiers. Avec le reflex, DPP (Digital Photo Professionnal) est livré en version 3.13 pour prendre en compte les nouveaux formats Raw (le format raw n'est pas ouvert chez Canon) CR2. Cette solution comprend de nombreux utilitaires (la liste est valable uniquement pour l'environnement Windows) :

- un logiciel pour transmettre les fichiers par liaison Wi-Fi : WFT Utility
- un logiciel pour piloter votre appareil à distance à partir d'un ordinateur (dans un studio par exemple) : EOS Remote
- un logiciel pour créer ses propres styles d'images : Style Editor
- un explorateur de fichiers. Il sert également pour l'organisation des images, le tri et l'impression : ZoomBrowser
- un logiciel complet pour développer ses fichiers raw : Digital Photo Professional
- un logiciel pour créer des vues panoramiques : photoStich
- un logiciel pour protéger ses images : Original Data Security. Le logiciel permet de savoir si une image a été retouchée depuis la prise de vue et permet de crypter les données importantes.

Canon 70D test review EOS Utility
EOS Utility pour prendre la main sur le 70D à d.

Ainsi, il est possible de piloter l'EOS 70D à distance tout en déportant l'affiche de la visée directe, sur l'écran d'un ordinateur : idéal pour un travail en studio. Le logiciel EOS Utility permet de sécuriser ses images, de configurer le transmetteur Wi-Fi ou de piloter un reflex Wi-Fi à distance. En mode connecté, vous avez la main sur pratiquement tous les réglages du boîtier. Le retour vidéo est d'ailleurs bien plus complet puisque vous pouvez afficher différentes grilles d'aide à la composition (personnalisable), un niveau électronique et les repères pour le 16:9. C'est également ici que vous pouvez transférer les profils colorimétriques et même lancer l'enregistrement vidéo.

JPeg et Raw


Canon 70D test review logiciels
ZoomBrowser pour gérer facilement sa photothèque.

ZoomBrowser (PC) et ImageBrowser (Mac) sont des applications très riches qui permettent de traiter, imprimer, trier des images. La version Windows est beaucoup plus complète que la version Macintosh.
Pour les raw

Bon point, Canon livre une solution complète et efficace pour le traitement des fichiers Raw (Digital Photo Professional). Outre les options classiques de développement, le logiciel offre également le traitement des aberrations chromatiques et des distorsions des optiques. La nouvelle version est numérotée 3.13.

Canon 70D test review logiciel DPP
DPP une solution complète pour développer les fichiers bruts.

Connexion Wi-Fi

EOS Remote (Android / iOS)

L'application Android iOS / Android se configure assez facilement pour les personnes déjà à l'aise avec les connexions Wi-Fi. Une fois l'émission activée sur le reflex, il faut demander au smartphone de se connecter au réseau créé par le reflex (connexion ad hoc) en entrant un mot de passe. Dommage que Canon n'ait pas pensé à utiliser une puce NFC pour faciliter le dialogue entre le reflex et un smartphone compatible (environ 1/3 des téléphones vendus actuellement) comme le propose le Panasonic GX7. Un simple contact suffit alors pour lancer l'application et l'appairage des deux appareils. 

Canon 70D test review application EOS Remote sur Android

En mode ad hoc (d'appareil à appareil par un réseau créé de toute pièce), la liaison est assez rapide et le retour vidéo de la visée directe est assez rapide et finalement assez agréable à utiliser. EOS Remote permet de déclencher à distance et de modifier quelques paramètres (vitesse, ISO, ouverture...) tout en affichant l'image de la visée directe. On est assez loin de l'exhaustivité de la version ordinateur qui permet d'afficher un histogramme d'exposition ou les styles d'images. Bon point, il est possible de choisir la zone AF en là sélectionnant directement sur l'écran du téléphone. Mauvais point, il n'est pas possible de lancer un enregistrement vidéo avec le retour vidéo activé depuis le smartphone, alors que cela est possible avec EOS Utility. En mode infrastructure (le 70D passe par un réseau déjà existant), la connexion semble un peu plus lente (un peu moins d'une demi-seconde de latence), mais reste parfaitement exploitable.

En mode lecture, il est possible de zoomer dans les images, de noter les images et de les transférer sur le smartphone, mais en petite définition JPeg uniquement (1920 x 1280 pixels) et il est impossible de faire une sauvegarde des fichiers bruts, ces derniers restant dans la carte mémoire.

EOS Utility

Connexion à des services depuis le reflex

L'envoi direct d'images sur des réseaux sociaux ou site Web nécessite un premier paramétrage via un ordinateur et un câble USB pour saisir les identifiants et les mots de passe. Canon Imafe Gateway est compatible qu'avec un nombre limité de services en ligne (Facebook, Twitter, Flickr et YouTube) et porte bien son nom de passerelle. En effet, les images sont envoyées du reflex à Canon Image Gateway pour ensuite être réexpédiées aux services en ligne. Il ne s'agit donc pas d'un envoi direct. En outre, nous aurions aimé paramétrer d'autres services et notamment des espaces de stockage en ligne comme Dopbox ou un stockage sur un serveur personnel et privé.

Canon 70D services web

Il est sans doute préférable de passer par EOS Remote pour transférer vos images vers Facebook, le smartphone permettant d'annoter vos images beaucoup plus facilement.

Pilotage à distance depuis EOS Utility

S'il vous pouvez prendre la main à distance sur le 70D via un câble USB, vous pouvez également piloter le reflex sans fil depuis EOS Utility. Pour cela, vous devez connecter le 70D à un réseau local (mode infrastructure) et relier l'ordinateur à ce même réseau. Il n'est pas possible de connecter l'ordinateur et le reflex en mode ad hoc avec EOS Utility. Vous retrouvez alors, la même interface avec un retour vidéo un peu plus saccadé en fonction des débits de votre réseau sans fil. Dans ce cas, il est possible d'enregistrer de la vidéo.


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation