logo ciestaCiesta est une marque coréenne plutôt typée haut de gamme qui a pour volonté de proposer des sacs photo au design et à la tenue décontractés, avec un net penchant pour le rétro chic. Confort et luxe sont donc prônés tout au long du catalogue. La marque propose une gamme complète de housses, sangles, lanières pour poignée-grip, sac en toile et housses « seconde peau ».



Le Wisent S est un sac d’épaule compacte pour appareil photo à objectifs interchangeables. Il fait partie d’une gamme de trois modèles dont il est le plus petit représentant. Alors que ses grands frères sont également disponibles en noir, celui-ci n’est disponible qu’en brun.

Ciesta

Prise en mains

Le Wisent S est une sacoche d’épaule pour compact ou hybride. Résolument chic, rétro et franchement urbaine, elle reprend de très près l’allure des historiques sacoches d’artisant. La sacoche se contente uniquement de trois poches et d’un grand espace central modulable, compartimenté. Le sac affiche des dimensions extérieures de 16 x 25,5 x 11,5 cm (H x L x P) pour un poids total de 778 grammes : relativement léger au vu de l’abondance de cuir. La capacité de rangement est correcte : aucune difficulté à y glisser un quelconque hybride ou encore plusieurs compacts – jusqu’à 3.


Son revêtement extérieur est en cuir de bison surpiqué avec un fil spécifiquement choisi pour sa résistance alors que le revêtement intérieur est en polyester tissé, très fin. La sangle est en tissu tressé et la patte d’épaule, rembourrée de mousse de caoutchouc, reprend le cuir du sac. On pourrait s’attendre à une assez bonne étanchéité du fait de l’usage généralisé de cuir, pourtant il faut éviter de le sortir sous de grosses ondées : la découpe du rabat est trop étroite et l’eau s’infiltre facilement de chaque côté.

Ciesta

Fort logiquement avec du cuir brillant le sac se montre plutôt résistant dans l’ensemble – des patins en laiton se chargent du contact au sol – mais sensible aux frottements et éraflures.

Ciesta

Pour ouvrir le sac, il faut «tirer» sur les lanières en cuir pour sortir le bouton métallique de la fente. Les premières ouvertures sont laborieuses et il faut attendre que le cuir «travaille» un peu pour faciliter l'ouverture.

La poche arrière est simplement maintenue « fermée » par un aimant, pas des plus efficaces. Les poches avant, elles, restent en permanence ouverte tout juste protégées par le rabat principal ; il faudra trouver un autre emplacement pour les objets importants !



Ciesta
 
L’unique compartiment central peut être divisée en trois parties ajustables à l’aide de deux volets amovibles qu’il est possible de fixer sur toute la longueur grâce à deux bandes de velcro recouvrant entièrement les parois internes.

Malgré un encombrement extérieur limité, la contenance du sac reste satisfaisante. On peut emporter avec soi un équipement quasi complet comme un appareil photo à objectif interchangeable avec son objectif de kit monté, accompagné d’un trans-standard et d’une focale fixe compacte : le strict nécessaire à du reportage, mais pas plus.

Verdict

ciestaVendu aux alentours de 250 € - le cuir se paie cher ! - le Wisent S est un sac pour les utilisateurs privilégiant le style à l’efficacité avec son revêtement de peau surpiquée à l’allure toute rétro façon sacoche de plombier chic. Malgré quelques défaillances certaines – étanchéité, poches non refermables, il permet de transporter sans trop de difficulté l’équipement d’un photographe urbain régulier, clé à molette comprise !

Les produits Ciesta sont distribué en France par Digixo.




Points forts

Points faibles

Design élégant

Construction sensible au l’eau

Excellent niveau de finition

Accessibilité peu aisée

Rapport poids / encombrement correct

 



PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation