Fujifilm X100S vue globale

Le X100, compact haut de gamme doté d'un capteur APS-C et d'une optique fixe équivalente à un 35 mm f/2 tire sa révérence et se voit remplacer par le X100S. S'il conserve un sympathique look rétro qui avait valu un beau succès auprès des photographes au X100, le nouveau modèle intègre quelques nouveautés attendues notamment au niveau de l'autofocus, véritable pierre d’achoppement du précédent boîtier.

 
Capteur : - X-Trans Cmos II APS-C 16 Mpx (23,6 x 15,8 mm)
Monture : /
Optique livrée : - 23 mm f/2 - f/16. Macro 10 cm. Distance minimale de mise au point 50 cm.
Stabilisation : - non
Antipoussière : /
Viseur : - Hybride : Optique et électronique HD (2,35 mégapixels).
> Optique : 0,5x de grossissement. Couverture de champ 90%. Surimpression d'informations.
> Électronique : 2 360 000 points. Couverture : 100% du champ photographié
Visée écran LCD : - oui
Écran : - 7,1 cm, 480 000 points
Mise au point : - Système autofocus hybride par corrélation de phase intégré au capteur et détection de contraste
Modes autofocus : - Single ou continu. Multizone ou zone sélectionnable (5 tailles différentes)
Mesures d'exposition : - TLL 256 zones. Multizone, moyenne et spot. Correction d'exposition +/- 2 IL
Modes d'exposition : - PSAM
Vitesse d'obturation : - 30 - 1/4000 s. Mode bulbe : 60 minutes.
Motorisation : - 6 vps sur 29 vues
Sensibilité ISO : - 200 - 6400 ISO. Extension : 100 - 25600 ISO (JPeg seulement)
Mémoire : - SD/SDHC/SDXC (UHS-I)
Format image : - Photo : JPeg, Raw (RAF) 4896 x 3264 pixels
- Vidéo : .MOV (H.264). HDTV 1080 à 60, 30 vps
Alimentation : - batterie Li-Ion NP-95 (300 vues CIPA)
Connexion : - USB 2, mini HDMI
Dimensions : - 127 x 74 x 54 mm
Poids : - 445 g
Logiciels : - Silkypix raw converter
Dans la boîte : - chargeur, courroie, câble USB, bouchon d'objectif, logiciels.
Le X100S dispose donc d'un tout nouveau capteur Cmos X-Trans de 16 Mpx. Une définition que nous connaissons déjà chez Fujifilm, puisque le X-E1 (testé) et le X-Pro1 (testé) disposent déjà d'un capteur équivalent pour le nombre de pixels.

Le nouveau modèle, baptisé X-Trans Cmos II intègre en effet caractéristique intéressante : certaines photodiodes sont dédiées à un système autofocus par corrélation de phase. Le but ? Accélérer de manière sensible la mise au point automatique. En outre, il est possible, en mise au point manuelle, d'utiliser une sorte de stigmomètre électronique. Ce capteur permet également de filmer en HDTV 1080, un vrai plus.

Pour le reste, le X100S conserve les fonctionnalités intéressantes du précédent compact : viseur optique / électronique, optique fixe équivalente à un 35 mm f/2 avec bague de réglage manuelle pour l'ouverture, une construction soignée.

Le X100S est-il le compact idéal pour le photographe reporter ? Réponse dans notre test.


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation