Le Fujifilm X10 était déjà l'un de nos compacts experts préférés en 2011. Avec cette nouvelle mouture, la marque enfonce le clou et propose un compact singulier avec à la fois un zoom optique manuel et un viseur optique intégré. Deux éléments qui permettent au X20 de sortir du lot. En outre, il est équipé d'un capteur 2/3 de pouce plus large que la moyenne des compacts haut de gamme (généralement 1/1,7" en dehors du RX100).  L'optique, un zoom 28-112 mm, est de belle facture avec une luminosité f/2-2,8 particulièrement intéressante épaulée par un système de stabilisation. Le piqué est très bon de f/2 à f/4, la distorsion limitée tout comme le vignetage. Il sert donc magnifiquement le capteur X-Trans qui délivre de superbes images jusqu'à 3200 ISO avec une gestion du bruit remarquable. Seul le mode vidéo reste en retrait avec une qualité décevante.

Le viseur optique est l'autre atout du X20. Il permet de viser en plein soleil sans souci. Il est toutefois peu précis, mais il affiche des informations importantes pour la prise de vue. L'écran LCD est (trop classique) avec 460 000 points et une fluidité en basse lumière toute relative. Il est en outre fixe et non tactile. Au tableau des regrets, nous pointerons toujours la faible autonomie de la batterie, un reproche que nous avions déjà fait au X10. 

Au final, le X20 est un compact un peu hors-norme avec son zoom manuel, son viseur optique, son look rétro et son excellente qualité d'image. Il reçoit donc un recommandé.

Points forts

Points faibles

Présence d'un viseur optique avec des informations

Autonomie un peu faible (moins de 200 vues)

Qualité et luminosité de l'optique

Ecran LCD qui manque de fluidité en basse lumière. 460 000 points seulement.

Bonne réactivité générale. Autofocus performant.

Manque de précision du viseur optique

Zoom optique manuel, rapide et précis

Pas de filtre ND pour compenser l'obturation au 1/1000 s à f/2

Mode Macro 1 cm

Le boîtier n'est pas tropicalisé

Traitement du bruit électronique jusqu'à 3200 ISO

Qualité vidéo décevante et peu de possibilité pour travailler en mode manuel (peaking non disponible pendant l'enregistrement)

Bonne gestion de la dynamique (notamment en raw)

Format Raw propriétaire

Mode rafale très rapide (10 vps)

Le bouchon d'objectif ne dispose pas d'attache

Design rétro plutôt réussi

Le logement carte accessible par la semelle du boîtier (peu pratique sur trépied)

Appareil silencieux et discret

La fixation sur trépied n'est pas centrée

Belle qualité de fabrication

Ecran ni tactile ni orientable

Possibilité de grimper jusqu'à 12 800 ISO, mais en JPeg uniquement

Pas de connexions modernes : GPS, Wi-Fi, casque, USB 3

 

Pas de commande pour lancer directement l'enregistrement vidéo

 

Vitesse d'obturation limitée au 1/1000 s en mode A et 1/4000 s en mode S


Face à la concurrence

Test Sony RX100
Sony RX100
. Dans la catégorie compact haut de gamme, le Sony RX100 reste pour nous une des références de l'année 2012 avec un design sobre et élégant, un grand capteur 1 pouce (20 millions de pixels) et une bonne gestion du bruit électronique, un zoom 3,6x débutant à 28 mm ouvert à f/1,8 au grand-angle. L'écran LCD affiche 921 000 points, mais comme sur le X20, il n'est ni tactile ni orientable. Au niveau de la réactivité, les deux compacts jouent les coudes à coudes. Le X20 a pour lui un vrai viseur optique, une griffe porte accessoire et un zoom légèrement plus long (4x), manuel, surtout beaucoup plus lumineux au télé (f/2,8 contre f/4,9 pour le RX100) et disposant d'un mode macro 1 cm contre 5 cm. Difficile également de départager les deux protagonistes sur la qualité des images, même si nous préférons le rendu plus agréable du X20 et moins coloré dans les hautes sensibilités ISO. Côté vidéo, le Sony l'emporte haut la main. 

Test Fujifilm X10  
Fujifilm X10
. Le X10 reste bien sûr un concurrent sérieux au X20 avec un tarif nettement plus abordable et des caractéristiques semblables. Le X20 a naturellement pour lui une qualité d'image en hausse avec un capteur sans filtre passe-bas et une dynamique revue à la hausse. En outre, le X20 est capable de monter jusqu'à 12 800 ISO (JPeg uniquement pour 6400 et 12 800 ISO). Le compact dispose également d'un viseur optique qui comporte désormais des informations, et d'un autofocus un peu plus réactif avec un système hybride à corrélation de phase et de détection de contraste. Le X10 a pour lui le prix et une autonomie légèrement supérieure.

Test Panasonic LX7
Panasonic LX7
. Le compact expert de Panasonic reste une valeur sûre avec une optique de qualité très lumineuse (24-90 mm f/1,4-2,3) et plus grand-angle que celle du X20 (24 mm contre 28 mm). Il dispose d'un écran plus large et plus précis. Il est également plus petit et un peu plus léger. Côté vidéo, il délivre une bien meilleure qualité que le X20. Ce dernier a toutefois l'avantage d'un viseur optique intégré, d'un zoom manuel plus rapide à manipuler et plus précis.  Le X20 intègre également un capteur 2/3 de pouce plus grand et délivrant une meilleure qualité d'image dans les hautes sensibilités ISO. En outre, il dispose de 2 millions de pixels supplémentaires.

Olympus XZ-2
Olympus XZ-2
. Le compact expert d'Olympus est également intéressant à opposer au X20 de Fujifilm. Le XZ-2 dispose d'un petit capteur 1/1,7" en retrait par rapport au 2/3" du X20 : la gestion du bruit électronique et la dynamique jouent clairement en faveur du compact Fujifilm qui dispose en outre d'un viseur optique intégré et d'un zoom manuel. Toutefois, le XZ-2 dispose de quelques avantages sur son concurrent comme un écran orientable, tactile (1 seul doigt) et plus précis (921 000 points). Voilà de quoi faciliter les prises de vues originales. Par ailleurs, il est possible de fixer un viseur électronique (en option environ 200 euros) sur la griffe flash. Côté zoom, le XZ-2 propose un modèle identique en terme de focale, mais légèrement plus lumineux (f/1,8-2,5) et, là aussi, un mode macro 1 cm. Côté réactivité, le X20 est un peu plus rapide, mais la différence n'est pas rédhibitoire. Sur la vidéo, le modèle Olympus est plus performant.

Vous pouvez également comparer le X20 de Fujifilm au MX-1 de Pentax,

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation