En bon compact expert, le X20 est capable d'enregistrer des fichiers bruts (RAF, format propriétaire). Malheureusement et contrairement au X100, les fichiers raw sont sur 12 bits seulement. Dans les exemples ci-dessous, nous allons voir quelle latitude d'exposition.

Notez que nous avons trouvé le comportement du X20 parfois assez étonnant. Ainsi, en mode A, le X20 ne semble pas pouvoir dépasser une vitesse d'obturation au 1/1000 s alors qu'il est possible de grimper au 1/4000 s en mode S ou en mode M. Pourquoi ? Mystère...

Gardez à l'esprit qu'il est toujours préférable d'exposer pour la droite (les hautes lumières). Il est en effet toujours plus facile de remonter des détails dans les zones sombres que dans les lumières vives.

Modes dynamique étendue

L'un des points forts des appareils experts Fujfilm est la gestion de la dynamique avec les modes DR. Sur le X20, il est possible d'avoir les positions suivantes : auto, 100, 200 et 400. Les modes DR permettent d'améliorer la dynamique des images. Attention, le mode 100 requiert une exposition à 100 ISO, le mode 200 à 200 ISO et le mode 400 à 400 ISO minimum. Heureusement, la gestion du bruit électronique est l'une des spécialités du X20. Toutefois, l'utilisation de hautes sensibilités ISO reste peu logique lorsque l'on cherche à récupérer des détails dans les hautes lumières (c'est que justement, il y a beaucoup de lumière...). Les résultats sont toutefois vraiment convaincants : Les fichiers DR200 et DR400 contiennent beaucoup plus de détails. Bonheur : le mode DR est également disponible avec les fichiers bruts.


Raw

Pour apprécier la qualité de la dynamique réellement exploitable pour le X20, nous avons effectué un bracketing d'exposition sur +/-2 IL à 100 ISO et nous avons ensuite essayé de retrouver des détails à l'aide des outils d'Adobe Lightroom. Avec les hautes lumières, le constat est différent et il n'est pas possible de récupérer Tous les détails dans les zones brûlées.

Raw surexposé avant et après correction
Image sur-exposée avant et après correction.

Image bien exposée à gauche et récupération fichier raw à droite.

Avec l'image sous-exposée, il est possible de retrouver tous les détails dans les basses lumières en remontant, artificiellement, l'exposition à +2 IL. Le bruit reste assez discret, mais bien visible.

Image sous-exposée avant et après correction.


Image bien exposée à gauche et récupération fichier raw à droite.
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation