Les reflex HDSLR  comme le Canon 5D/7D fournissent une qualité d'image digne d'une caméra de cinéma grâce à leurs grands capteurs et des optiques interchangeables. Mais leur ergonomie souffrent d'un l'écran LCD souvent trop petit, non orientable et incrusté dans le boîtier. Depuis quelques années, des fabricants proposent des écrans externes spécifiquement conçus pour les HDSLR dont la taille varie de 12 à 18 cm de diagonale. Ces écrans peuvent également servir sur les caméscopes dont l'écran est jugé trop petit en tournage.
 
Les écrans déportés servent aussi aux photographes qui ont besoin d'un large écran pour travailler en studio et en équipe. Plusieurs personnes peuvent ainsi visionner l'image en même temps. Il peut être même nécessaire de partager l'image avec d'autres écrans.
 
Le pied de sabot du Sony CLM-V55.

L'installation

Les écrans externes possèdent un trou de vis ¼ et sont fournis avec un pied de sabot que se fixe à l'appareil photo ou au caméscope. Le pied permet d'orienter l'écran dans tous les sens. Un pare-soleil amovible avec des volets repliables est aussi fourni pour éviter les reflets dans l'écran. Concernant, l'alimentation, une batterie longue durée est à prévoir, car celle-ci n'est quasiment jamais fournie (juste l'adaptateur secteur). Elle se fixe généralement au dos de l'écran.
 

La connectique

Aujourd'hui, tous les écrans LCD possèdent au moins une entrée HDMI pour brancher la caméra et transporter son signal numérique HD et une prise casque. Mais certains écrans sont également équipés d'une sortie HDMI pour partager le signal avec d'autres moniteurs (travail en régie). Des écrans possèdent aussi des prises analogiques RCA pour raccorder d'anciens appareils qui ne possèdent pas de prise HDMI (caméscope Mini-DV, magnétoscopes VHS). Enfin, des modèles comme le E157 intègrent des prises BNC qui sont utilisées dans l'univers professionnel pour faire du monitoring.
 
L'E157 avec sa batterie et sa connectique BNC.

Quelle taille choisir ?

Le choix dépend de votre utilisation principale. Si vous comptez travailler en studio et avec d'autres personnes, mieux vaut opter pour un écran de 7 pouces (12 cm) que vous pourrez installer sur la griffe de la caméra ou sur un socle. Si vous filmez des séminaires et que vous devez vous déplacer, un écran de 5 pouces sera moins encombrant et plus discret (tout le monde ne doit pas voir ce que vous cadrez). Une fois replié, un écran 5 pouces prend la place d'un portefeuille dans votre veste. Quant à la résolution, ne vous fiez pas aveuglément à la meilleure pour juger de la qualité d'affichage. Le plus important est le rapport taille/résolution. Un écran de 5 pouces avec une résolution de 800x480 pixels offre un très bon affichage. 

Les réglages du menu

L'avantage des écrans LCD externes est d'offrir un réel confort en tournage. Ils permettent de mieux apprécier les couleurs et surtout de garantir une bonne mise au point et permettent de régler l'image (contraste, luminosité, netteté) et le ratio (16:9, 4:3). Certains modèles comme le Sony CLM-V55 possèdent même une fonction "Peaking" qui applique un contour coloré sur les zones nettes de l'image. Le Phottix Hector 7HD possède aussi une télécommande infrarouge pour contrôler les réglages à distance.
 
L'écran externe de 7 pouces est particulièrement adapté au tournage en studio avec plusieurs personnes.

Les prix

Un écran externe coûte généralement 400 euros. Mais il existe une quantité de modèles sur le marché, notamment en Asie et aux USA, dont la qualité est très variable. Notre sélection comporte 6 écrans conçus pour une utilisation amateur et professionnelle par ordre de prix décroissant de 430 à 135 euros avec deux modèles 5 pouces et quatre modèles 7 pouces. Certains fabricants proposent différentes versions d'écrans comme Convergent Design (avec enregistreur), Ruige (connectique), Phottix (taille en pouces) et Lilliput (connectique et taille). Chinavasion propose aussi 3 écrans à prix low-cost dont l'E157 qui sont tous vendus moins de 150 euros, mais auxquels il faudra ajouter les frais de livraison et de douane. Des modèles plus professionnels existent dont les prix grimpent à 800 et 1000 euros.

 

Convergent Design Odyssey 7

L'Odyssey 7 est un écran avec enregistreur SSD intégré. Sa dalle OLED mesure 7,7 pouces (19,5 cm) pour une définition de 1280x800 pixels et un ratio de contraste de 3400:1. Il peut donc servir à la fois de moniteur de contrôle lors d'un tournage en studio, et d'enregistreur nomade (format mov et raw) grâce à ses 4 entrées SDI et sa prise HDMI compatible 1080/60p en 4:2:2 - 8 bits. Le moniteur inclut en outre l'assistance de mise au point, un histogramme, un vectorscope, et un mode zebra. Une version plus avancée, l'Odyssey 7Q, peut afficher quatre flux simultanés en quad-écran et enregistrer quatre flux vidéo, y compris en 4K, et à haute vitesse (120 images par seconde) au format RAW + proxy (DNxHD-36) simultanément. Le support d'enregistrement est un module SSD 2,5 pouce d'une capacité de 240, 480 et 960 Go, avec une interface SATA-3 (6 Gbit / s). Disponibles à partir de juillet 2013, l'Odyssey 7 et l'Odyssey 7Q sont vendus respectivement 1295 US$ et 2295 US$, sans le SSD qui est en option. Les spécificités de chaque version sont présentées sur ce lien.
 
 
Taille :
- 7,7 pouces (19,5 cm)
Résolution :
- 1280x800 pixels
Installation :
- trou de vis /14
Interfaces :
- Sortie HDMI, entrées/sorties SDI, USB
Alimentation :
- Adaptateur secteur
Dimensions :
- 200 x 155 x 25 mm
Démo vidéo :
Prix :
- 1295 US$ (moniteur seulement)
Site du vendeur :

Ruige TL-480HD



L'écran Ruige TL-480HD est un produit bien fini qui comporte les qualités fondamentales pour un usage sur caméscope ou HDSLR. Sa dalle de 12 cm bénéficie d'une résolution de 800x480 pixels. L'écran peut zoomer sur différentes parties de l'image pour afficher une résolution au pixel près afin de vérifier des détails de l'image et aider à la mise au point. Il peut aussi basculer en noir et blanc. Il comporte également des commandes rotatives et des commutateurs pour contrôler les modes les plus fréquemment utilisés (ratios 4:3, 16:9, zones de sécurité, interfaces) ainsi que les réglages de l'image (netteté, saturation, contraste et la luminosité). Le TL-480HD ne comporte qu'une entrée HDMI pour brancher une caméra numérique HD. Mais il existe trois autres modèles plus sophistiqués comme le TL-HDB (860 euros) qui possèdent des connexions HD/SD-SDI, une sortie HDMI et une prise vidéo composite pour faire du monitoring et se raccorder à d'autres moniteurs professionnels. Un pare-soleil escamotable et amovible qui sert aussi à protéger l'écran LCD quand on le ferme. Un adaptateur secteur fourni, mais la batterie est en option.
 
 
Taille :
- 4,8 pouces (12 cm)
Résolution :
- 800x480 pixels
Installation :
- trou de vis /14
Interfaces :
- entrée HDMI, casque
Alimentation :
- Adaptateur secteur
Dimensions :
- 147,3 x 100,8 x 48,4 mm
Accessoires :
- câble HDMI, pied de griffe, pare-soleil
Démo vidéo :
Prix :
- 430 euros
Site du vendeur :
 
 
 
 









Sony CLM-V55


Le Sony CLM-55 est idéalement destiné aux possesseurs de caméscopes (Sony de préférence) qui souhaitent bénéficier d'un écran d'appoint pour des tournages longue durée sur trépied (théâtre, séminaire). Deux adaptateurs de griffe sont fournis dont l'un est réservé aux griffes propriétaires d'appareils Sony. Le pied est orientable de tous les côtés. La fonction Peaking pour l'aide à la mise au point par contour coloré est l'atout majeur de cet écran. La dalle LCD affiche une définition de 800x480 pixels pour une diagonale de 12,7 cm ce qui est un bon rapport. L'écran affiche la totalité du champ filmé sans aucun rognage sur les bords. On peut aussi régler la luminosité, le contraste, la tonalité chromatique (phase), l'échelle des gris et le ratio (16:9 et 4:3). En plein soleil, le pare-soleil est d'autant plus utile que la dalle brillante reflète tout. Avis aux possesseurs de Canon 5D/7D, le flux 1080p se réduit à 480p pendant l'enregistrement sur l'écran. Il n'y a donc pas d'upscaling (affichage en résolution native). En lecture ou en monitoring il n'y a en revanche aucun problème, l'image s'affiche sur tout l'écran. Notre principal regret est l'absence d'adaptateur secteur ou de batterie dans le carton (surtout à ce prix). Il faudra donc penser à acheter une batterie comme la Sony NP-FM500H), et un adaptateur secteur (Sony AC-PW10AM AC). Bref, le V55 est un modèle de bonne qualité, mais plus cher que ses concurrents.

 
Taille :
- 5 pouces (12 cm)
Résolution :
- 800x480 pixels
Installation :
- trou de vis /14
Interfaces :
- entrée HDMI, casque
Alimentation :
- en option
Dimensions :
- 29 x 20 x 88,5 mm
Accessoires :
- câble HDMI, pieds de griffe, pare-soleil, housse
Démo vidéo :
Prix :
- 400 euros
Site du vendeur :

Phottix Hector 7HD


Très complet, le Hector 7HD est équipé d'une large dalle LCD de 18 cm avec une résolution native de 1024 x 600 pixels. La connexion vidéo peut se faire en HDMI ou par prise analogique A/V ce qui permet de brancher un ancien caméscope DV. L'autofocus du reflex peut être piloté à distance avec la télécommande infrarouge (jusqu'à 10 m) avec une fonction zoom pour faire une mise au point précise de l'image. Le câble HDMI fourni est assez long (80 cm). L'alimentation est assurée par la batterie Lithium (Sony NP-F750) qui est fournie et qui affiche une autonomie de 5 heures en continu ce qui est plutôt confortable. Il s'agit d'ailleurs du même type de batterie que celle utilisée sur les caméscopes professionnels de poing de type Sony HVR-Z1/Z5/Z7. Enfin le Hector 7HD est international : son chargeur se branche sur toutes les prises et son menu est dans presque toutes les langues (y compris le chinois). Et pour ceux qui voient encore plus grand, la version Hector 9HD possède une dalle de 23 cm !

Le coffret contient  le chargeur international 110/220V AC, une batterie lithium-ion Sony NP-F750, un sac de protection, 1 pare-soleil rigide, une télécommande IR, un câble AV et un câble télécommande.
 
 
Taille :
- 7 pouces (18 cm)
Résolution :
- 1024x600 pixels
Installation :
- trou de vis /14
Interfaces :
- entrée HDMI, sortie HDMI
- Composite RCA, audio RCA, casque
Alimentation :
- batterie rechargeable 7.2V 5200mAh lithium-ion NP-F750
- chargeur secteur international
Dimensions :
- 190x120x40mm
Accessoires :
- câble HDMI, pieds de griffe, pare-soleil, sac de protection, télécommande IR, câble A/V
Démo vidéo :
Prix :
- 400 euros
Site du vendeur :

Lilliput 5D-ii


Comme son nom l'indique, le Lilliput 5D-ii cible a été spécialement conçu pour les utilisateurs de Canon 5D. Ce moniteur de 18 centimètres avec une résolution native 1024x600 pixels utilise son entrée HDMI pour brancher un appareil photo numérique ou un caméscope, et/ou sa sortie HDMI pour renvoyer l'image sur d'autres moniteurs. Comme le Hector 7HD, il est donc un moniteur idéal pour les tournages en équipe. Il est fourni avec un adaptateur secteur et la batterie est en option. Un pare-soleil rigide est fourni. Mais alors que le Sony CLM-V55 utilise des batteries légères, ce modèle est conçu pour fonctionner avec des batteries assez lourdes qui peuvent déséquilibrer l'écran d'autant que le pied de griffe fourni est un peu fétiche. Les réglages permettent de contrôler les zones surexposées et l'on dispose d'un histogramme. La version 665GL possède en prime des prises BNC (Composante et Composite) pour faire du monitoring professionnel, et une prise XLR.
 
 
Taille :
- 7 pouces (18 cm)
Résolution :
- 1024x600 pixels
Installation :
- trou de vis /14
Interfaces :
- entrée HDMI, sortie HDMI, casque
Alimentation :
- adaptateur secteur
Dimensions :
- 196,5 x 31 x 145mm
Accessoires :
- câble HDMI, pieds de griffe, pare-soleil, sac de protection, télécommande IR, câble A/V
Démo vidéo :
Prix :
- 270 euros
Site du vendeur :
  

E157 7 pouces


Dans le même gabarit, l'E157 est un moniteur 7 pouces à prix « chinois ». La qualité d'affichage s'en ressent. La dalle de 18 cm se contente d'une résolution moyenne de 800x480 pixel que l'on trouve généralement sur des écrans de 5 pouces. La finition du produit est également sobre avec un pare-soleil un peu court pour être efficace au soleil, et un menu limité à l'anglais et au chinois. Malgré cela, on dispose de plusieurs interfaces : HDMI et BNC (Composante et Composite). Bref, ce moniteur cible en priorité les budgets low-cost qui veulent s'offrir un moniteur fonctionnel pour moins de 150 euros. À noter que la version ProXeye du même distributeur (Chinavasion), dispose en prime d'une prise XLR pour l'audio professionnel et d'une sortie HDMI pour partager l'image avec d'autres moniteurs, à un prix équivalent.
 
 
Taille :
- 7 pouces (18 cm)
Résolution :
- 800x480 pixels
Installation :
- trou de vis /14
Interfaces :
- entrée HDMI, entrées BNC Composante (YpbPr), 2 entrées BNC Composite, entrée BNC audio, remote
Alimentation :
- batterie rechargeable (propriétaire), adaptateur secteur
Dimensions :
- 190x133x40mm
Accessoires :
- câble HDMI, pieds de griffe, pare-soleil, télécommande, adaptateur secteur, batterie.
Démo vidéo :
Prix :
- 135 euros
Site du vendeur :
 

PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation