Cet article est tiré de l'ouvrage
149 recettes créatives
  de Bernard Jolivalt
paru aux éditions Pearson France.




(Reportage) La photo d'action
(Mouvement) Le filé
(Portrait) Portrait sur le vif
(Portrait) Portrait posé

 



148 recettes créatives

La Photo d'action

La différence entre le moment décisif et la photo d’action est la fréquence à laquelle les moments photographiables se succèdent. Le moment décisif est souvent rare et unique. En revanche, dans la photo d’action, les moments forts peuvent être nombreux et se répéter à intervalles très rapprochés (course de chevaux, moto-cross, etc.).

LES POINTS IMPORTANTS

• se trouver au meilleur endroit ;
• utiliser le mode Rafale.

LE PROBLÈME

Lorsque l’action est prévisible, comme dans une manifestation sportive, il est important de choisir l’endroit qui offre le meilleur point de vue sur l’événement. Ce n’est pas toujours facile pour le public, surtout lors des mani- festations de prestige où les meilleures places sont réservées aux photographes profession- nels. L’idéal serait de pouvoir photographier depuis différents endroits, mais là encore, le public est souvent contraint à l’immobilité.

Attention
Pour beaucoup de compacts, le délai entre l’appui sur le déclencheur et la prise de vue est encore trop long, parfois supérieur à une demi-seconde, pour saisir l’action au moment le plus fort.

148 recettes créatives
Décollage lors d’une compétition de kite-surf.

COMMENT PROCÉDER

Pour les photos, préférez les clubs d’ama- teurs ou les manifestations très ouvertes au public, où vous pourrez plus facilement obtenir d’être bien placé. Les déplacements sont souvent plus faciles, à condition de ne gêner ni les joueurs, ni l’organisation.

Si vous possédez plusieurs boîtiers, équi- pez-en un d’un grand-angulaire et un autre d’un téléobjectif. Vous pourrez ainsi varier rapidement les cadrages, sans perdre de temps à changer d’objectif (avec en plus le risque accru d’empoussiérer le capteur). Un objectif transstandard de grande amplitude est le bienvenu.

Le matériel idéal est bien sûr le téléobjectif à grande ouverture, qui autorise des vitesses d’obturation élevées et découpe nettement le sujet sur un fond flou, mais cet équipe- ment est extrêmement onéreux. La mise au point en continu est appréciable.


148 recettes créatives
Kite-surf à Quiberon (Nikon D2X, 230 mm, 1/650 s à ƒ/8, 100 ISO).

Le filé

Le filé consiste à suivre le mouvement du sujet en veillant à ce qu’il soit net, tandis que l’ar- rière-plan présente un flou de bougé linéaire.

LES POINTS IMPORTANTS

• veiller à ce que le sujet soit net ;
• choisir une vitesse d’obturation lente.

LE PROBLÈME


Il est difficile, en plein jour, d’obtenir une vitesse lente – inférieure à 1/30 s – même en réduisant la sensibilité ISO et en fermant le diaphragme.

Il faut de plus veiller à la netteté du sujet – ce que la pose lente ne favorise pas – et sélec- tionner une vitesse d’obturation aussi lente que possible.

148 recettes créatives
Le photographe s’est placé près du centre du manège en train de tourner.

COMMENT PROCÉDER

Sélectionnez la sensibilité ISO la plus faible (100 ISO) et choisissez le mode Priorité à la vitesse. Sélectionnez une vitesse d’obtura- tion égale ou inférieure à 1/30 de seconde.

Avec un compact entièrement automatique, la situation est plus délicate, parce que vous ne pourrez vous exercer au flou de mouve- ment que si la lumière est faible (temps cou- vert, soirée, intérieur...). Sélectionnez la sensibilité ISO la plus faible et désactivez le flash.

Astuce
Utilisez un filtre neutre, voire un filtre polarisant, pour réduire la vitesse d’obtura- tion de plusieurs crans.

Au moment de la prise de vue, suivez le sujet en mouvement en veillant à ce qu’il reste tou- jours à la même place dans le viseur.

Astuce
Servez-vous d’un collimateur de mise au point ou de l’intersection d’une grille comme repère : placez-la sur un élément du sujet mobile et faites en sorte qu’il y reste tout au long de la prise de vue.

Le portrait posé

Le portrait posé est le résultat d’une tran- saction implicite entre le photographe et son modèle. La qualité de la relation joue un rôle aussi important que le savoir-faire technique.

LES POINTS IMPORTANTS

• révéler la personnalité du sujet ;
• obtenir un beau modelé.

LE PROBLÈME

Posé ne signifie pas figé. Il est préférable qu’un contact s’établisse entre le modèle et le photographe, mais ce n’est pas indispensable. Le sujet peut fort bien s’intérioriser, oublier le photographe et laisser transparaître sa personnalité profonde.

Sur le plan technique, l’environnement et la lumière comptent énormément.

148 recettes créatives
Portrait en extérieur avec un flash de remplissage.

COMMENT PROCÉDER

Privilégiez la lumière ambiante. Une fenêtre est une excellente source de lumière, mais une partie du visage risque de rester dans l’ombre. Si la lumière est douce, utilisez un réflecteur ou un grand miroir pour débou- cher les ombres. Si la lumière est dure, essayez d’exploiter cette caractéristique en la mesurant sur la partie bien éclairée du visage et en laissant le reste dans une ombre dense. Ou alors, débouchez l’ombre avec un flash de remplissage.

La profondeur de champ est généralement assez faible avec un téléobjectif peu dia- phragmé. La règle est que les yeux doivent toujours être bien nets, mais il est admis que le bout du nez ainsi que les oreilles soient légèrement flous.

Le flash incorporé d’un appareil photo pro- duit un éclairage peu flatteur (ombres dures, risque d’yeux rouges...). Si vous ne disposez pas d’un autre éclairage et que vous êtes en intérieur, allumez un maximum d’ampoules afin d’augmenter l’éclairage ambiant et ouvrez le diaphragme au maximum.

Une plaque de polystyrène expansé ou un grand carton blanc renvoyant la lumière de la fenêtre débouchent les zones d’ombre. Un diffuseur placé sur le flash adoucit l’éclair.

Astuce
Certains appareils possèdent un mode Portrait de nuit. Utilisé de jour, il produit un flash de remplissage très efficace.

Attention
Si le modèle porte des lunettes, la mise au point doit être faite sur ses yeux. Méfiez- vous de l’autofocus qui peut se caler sur la monture, les iris étant alors flous. Attention aussi aux reflets dans les verres ou au pourtour des verres de contact.

Portrait sur le vif

Le portrait sur le vif est pris à la volée, soit au vu et au su du sujet qui est prié d’ignorer le photographe, soit à son insu, le plus sou- vent dans le cadre de la photo de rue.

LES POINTS IMPORTANTS

• être techniquement prêt ;
• saisir des expressions.

LE PROBLÈME

Le moment favorable est très fugitif et le photographe doit déclencher avant d’avoir été repéré car, autrement, le modèle per- drait son naturel.

148 recettes créatives
Dans le métro de Berlin.
 

COMMENT PROCÉDER

La mise au point et l’exposition automa- tiques sont ici des atouts précieux. Pour cette photo, l’appareil photo était placé sur mes genoux, pointé à l’estime vers le sujet (cette vue n’a pas été recadrée). Cette façon de procéder exige de la pratique pour cadrer convenablement.

Le smartphone est idéal pour prendre des portraits sur le vif, car il est discret et silencieux. Ce n’est pas le cas du reflex, dont le bruit du basculement du miroir peut être très gênant.

Astuce
Pour plus de discrétion, désactivez les bruitages émis par de nombreux compacts.

148 recettes créatives
Le garde champêtre de la Commune libre de Montmartre
(Minolta XG-M, 85 mm, 1/60 s à ƒ/5.6, 64 ISO, flash).



Cet article est tiré de l'ouvrage
149 recettes créatives
de Bernard Jolivalt
paru aux éditions Pearson France.

Table des matières complète


Achetez cet ouvrage sur le site de Pearson Éducation.


L'auteur
 
Ancien reporter-photographe pour la presse et l’édition, chef de laboratoire
dans des studios d’art graphique, Bernard Jolivalt se consacre aujourd’hui à l’écriture. Il est notamment l’auteur de nombreux ouvrages sur l’infographie
et la photo numérique.


148 recettes créatives

Pearson France a apporté le plus grand soin à la réalisation de ce livre afin de vous fournir une information complète et fiable. Cependant, Pearson France n’assume de responsabilités, ni pour son utilisation, ni pour les contrefaçons de brevets ou atteintes aux droits de tierces personnes qui pourraient résulter de cette utilisation.
Les exemples ou les programmes présents dans cet ouvrage sont fournis pour illustrer les descriptions théoriques. Ils ne sont en aucun cas destinés à une utilisation commerciale ou professionnelle.
Pearson France ne pourra en aucun cas être tenu pour responsable des préjudices ou dommages de quelque nature que ce soit pouvant résulter de l’utilisation de ces exemples ou programmes.
Tous les noms de produits ou marques cités dans ce livre sont des marques déposées par leurs propriétaires respectifs.
Publié par Pearson France
Immeuble Terra Nova II 15 rue Henri Rol-Tanguy 93100 MONTREUIL
Tél : 01.43.62.31.00
www.pearson.fr Réalisation P.A.O. : Léa B.
ISBN : 978-2-7440-9457-6 Copyright © 2012 Pearson France
Tous droits réservés
Aucune représentation ou reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l’article L. 122-5 2 ̊ et 3 ̊ a) du code de la propriété intellectuelle ne peut être faite sans l’autorisation expresse de Pearson France ou, le cas échéant, sans le respect des modalités prévues à l’article L. 122-10 dudit code.

PARTAGER
NOS FORMATIONS

FOCUS NUMERIQUE & RDV Photo vous proposent toute l'année des formations photos.

Contact LES RDV PHOTOS Charte de la vie privée