Ergonomie et Prise en mains

Ce nouveau 35 mm est dans la droite lignée des 24 et 28 mm. L'optique est relativement lourde (plus de 300 grammes), mais elle reste beaucoup plus légère que son concurrent chez Sigma (700 grammes) ou la version L en f/1,4 de Canon. La qualité de construction est exemplaire. Malgré un corps en plastique, la prise en mains donne confiance. On regrette simplement les deux bagues argentées (l'une près de la lentille frontale et l'autre juste avant la baïonnette) qui n'apportent pas grand-chose à l'esthétisme de l'objet et le rendent moins discret. 

Test Canon 35 mm f/2 IS USM test review vue

La bague de mise au point est assez large et confortable à utiliser. Elle dispose de deux butées par à-coups assez franches. La course entre la distance minimale de mise au point et l'infini est assez courte ce qui ne facilitera pas l'utilisation en vidéo. Cette bague n'est malheureusement pas assez fluide.

Très bon point, l'objectif dispose d'un indicateur de distance de mise au point et des repères pour estimer la profondeur de champ. On retrouve une technologie IF de mise au point interne qui lui permet de garder la lentille frontale fixe quelle que soit la distance de mise au point.

Test Canon 35 mm f/2 IS USM test review arrière

L'objectif est silencieux et la mise au point rapide. Bon point, la retouche du point est possible.
Sur le côté on retrouve deux interrupteurs pour désactiver l'autofocus et la stabilisation optique.

Test Canon 35 mm f/2 IS USM test review monté sur un 5D Mark III

Le Canon est livré nu sans pare-soleil, ni housse de transport.

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation