Canon 24-70 mm f/4 L IS USM

Un 24-70 mm est la pièce maîtresse du trio incontournable pour un photographe : 16-35 mm, 24-70 mm et 70-200 mm. Avec ces trois optiques, tout photographe est armé pour affronter près de 90% des situations de prises de vues. Canon propose désormais une version à f/2,8 constant (testé sur Focus Numérique) et une autre, moins onéreuse à f/4 constant. Cette mouture f/4 complète le 17-40 mm série L USM f/4 et le 70-200 mm série L USM (disponible en version stabilisée ou non) f/4. Une ouverture constante de f/4 est bien entendu moins souple et moins polyvalente à l'usage qu'un f/2,8. Cependant, compte tenu des possibilités actuelles des reflex en haute sensibilité ISO, la différence ne se fera que peu ressentir sur dans de faibles conditions lumineuses : d'autant plus avec un stabilisateur optique. La différence d'usage se fera donc principalement sur les flous de profondeur de champ.

La conception de ce nouveau 24-70 mm est à elle seule une petite révolution. En effet, Canon a innové en élaborant un zoom très compact, léger et disposant d'une réelle fonction macro : chapeau bas !

À l'heure actuelle cet objectif n'a pas de réel concurrent à caractéristiques équivalentes. En effet, Tamron et Sigma proposent des versions en f/2,8 constant.  Cependant les prix très agressifs de ces deux constructeurs mettent directement leurs produits en concurrence avec ce nouveau 24-70 mm Canon.

Sur le terrain le 24-70 mm s'adapte à de nombreuses situations de prise de vue : le portrait, la nature morte, le reportage et le paysage principalement. Grâce à son ouverture constante de f /4, il est possible d'obtenir de beaux flous d'arrière-plan pour mettre en avant les sujets principaux des images : préférez l'utilisation du 70 mm pour réellement jouer avec des flous très marqués. Il est particulièrement utile pour des photos rapprochées en proxy photographie, voir macro. La présence d'un stabilisateur optique est un réel plus et compense l'ouverture de f/4 par rapport à un f/2,8.

La qualité optique est globalement bonne sans pour autant atteindre le niveau de son grand frère à f/2,8. Le piqué est bien présent et impressionnant au centre des images (parfait pour du reportage). Cependant, on peut lui reprocher son manque d'homogénéité aux plus grandes ouvertures et des résultats particulièrement décevants au 50 mm à f/4. En effet, dans cette configuration, la sensation de netteté chute radicalement en se rapprochant des bords de l'image.

Annoncé à 1700 euros, le Canon 24-70 mm f/4 L IS USM se positionne comme une alternative intéressante à la version f/2,8 annoncée à près de 2700 euros. Cependant le prix reste bien au-delà du nouveau Tamron 24-70 mm f/2,8 stabilisé (testé sur Focus Numérique) que l'on trouve désormais à moins de 1000 euros ou encore le Sigma 24-70 mm f/2,8 à moins de 800 euros.

Face à la concurrence

Tamron 24-70 SP Di VC USD
Tamron SP 24-70 mm f/2,8 Di VC USD (testé).
La firme nipponne a fait très fort en mettant à jour son 24-70 mm f/2,8 et en lui intégrant en plus une stabilisation optique. Les caractéristiques de cet objectif sont plus intéressantes malgré un poids et un encombrement nettement plus imposant pour le Tamron. L'ouverture f/2,8 est-elle réellement indispensable. Pour photographier en basse lumière ou pour un fondu arrière plus important, oui, le f/2,8 est un atout indéniable. En outre, le Tamron s'avère moins cher. Notez toutefois que pour la revente en occasion, les marques Canon ou Nikon sont plus appréciées.

SIgma 24-70 f/2,8 EX DG HSM
Sigma 24-70 mm f/2,8 EX DG HSM.
Avec un prix sous la barre des 900 euros, le Sigma est un sérieux concurrent à ce nouveau Canon. Il ne dispose pas de stabilisation optique, mais reste une référence incontournable dans l'univers des 24-70 mm. Et en plus, il ouvre à f/2,8 ce qui autorise le travail en basse lumière et offre un bokeh plus agréable. Il est également nettement moins cher que le modèle Canon.


Canon 24-105mm f/4
Canon 24-105 mm f/4 IS USM L
. L'un des concurrents sérieux au nouveau transstanard f/4 de Canon n'est autre que le 24-105 mm f/4 de... Canon. En effet pour un prix nettement plus attractif, le 24-105 mm offre une plage focale plus intéressante, la stabilisation optique, la motorisation USM et la construction de qualité d'une optique L. Certes, l'optique est plus longue, plus lourde, mais elle offre des performances optiques assez proches finalement du 24-70 mm f/4 (source DxOMark).

Points forts

Points faibles

Excellente prise en main

Interrupteur mode macro

Rapport poids - encombrement

Vignetage relativement important

Stabilisation optique

Perte de piqué à 50 mm f/4

Réel mode macro

Manque d'homogénéité de piqué à f/4

Protection tous temps

 

Souplesse des bagues

 

Facteur de transmission parfait

 

Peu de distorsions

 

Peu d'aberrations chromatiques

 

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation