Comme nous l'avons vu sur notre scène test lors de la montée ISO, le X-E1 a tendance à surexposer les images. Il est possible d'afficher dans le viseur électronique un histogramme d'exposition en permanence et vous pourrez facilement adapter l'exposition avec le correcteur, qui malheureusement, propose des changements sur +/- 2 IL seulement. Nous l'avons déjà signalé, mais ce correcteur d'exposition à la fâcheuse tendance à tourner tout seul, il faut impérativement vérifier la valeur avant de déclencher.

Amélioration de la dynamique

Comme de nombreux modèles Fujifilm depuis les capteurs EXR, le X-E1 dispose d'une option sensée améliorer la dynamique des images en contrepartie d'une augmentation de la sensibilité ISO. Ainsi, la dynamique DR100% opère à 200 ISO, la dynamique DR200% à 400 ISO et le dernier palier DR400% à 800 ISO.

Fujifilm X-E1 test dynamique avec les modes DR100%, 200% et 400% comparaison

Sur l'exemple ci-dessus, vous noterez facilement le gain de dynamique dans les hautes lumières (la zone de texte correspond à un détail à 100 du panneau lumineux). Le gain dans les basses lumières est négligeable. Il faut toutefois pousser le réglage à 400% pour obtenir une quantité de détail importante.

Les fichiers bruts contiennent toutefois beaucoup d'information et un petit tour dans Adobe Lightroom ou Capture One Pro 7 permet de récupérer facilement beaucoup plus d'information dans les hautes lumières comme le montre l'exemple ci-dessous qui oppose un fichier JPeg à 400% et un fichier RAF développé avec Lightroom en réglant uniquement le curseur tons clairs.

Fujifilm X-E1 test review comparaison gain dynamique Raw et JPeg

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation