Rendu des teintes chair

En laissant le moteur couleur de Canon opérer, le rendu des couleurs est très correct. Les couleurs ne sont pas trop saturées, le contraste est respectée ! Le rendu Canon Pro 10 est beaucoup moins flatteur que celui de la Pro1 mais beaucoup plus naturel. On en vient presque à se demadner si l'utilisation de profils ICC est nécessaire. Notre profil perso permet de préserver les lumière qui sont mieux restituées au détriment des ombres qui sont plus enterrées.
On observe également une légère cassure sur notre dégradé coloré, mais qui peut être dû à une petite erreur de mesure lors de la création de notre profil ICC.


Les teintes chair sont un aspect particulièrement sensible dans l’appréciation de la qualité d’un tirage jet d’encre. En effet dans les teintes chair on demande à l’imprimante d’être très précise vis-à-vis des différentes nuances de couleurs à restituer pour ne pas perdre de détails.

Pour ce qui est des teintes chair, en laissant le pilote travailler ou en utilisant notre propre profile, les résultats sont proches de la perfection. Sur la Pro 1, on reprochait au pilote de beaucoup trop saturer les teinte chair. Le problème semble résolu au profit d'un rendu très naturel.

Canon Pixma Pro-10 test review avis gestion des couleurs profil Canon
PRO-1 : profil Canon

Canon Pixma Pro-10 test review avis gestion des couleurs profil personalisé
PRO-1 : profil Perso

Gamut et saturation maximum

Le gamut d’une imprimante correspond à l’enveloppe des couleurs reproductibles par le trio imprimante – encre – papier. Il est représenté dans l’espace L*a*b* où L* correspond à la clarté, le a * à l’axe rouge– vert et le b * à l’axe jaune - bleu.

Observer le gamut d'une imprimante seul ne nous servirait pas à grand-chose.

Par contre, la comparaison avec les principaux profils de travail, Adobe RGB et sRGB, est intéressante. Elle nous permet d'entrevoir les capacités de l'imprimante dans la cadre de la gestion de la couleur.
C'est véritablement l'intersection des deux volumes qui nous intéresse ici.

Les couleurs contenues dans l'espace de travail, mais non incluses dans le gamut imprimante seront compressées. D'un autre côté, les couleurs que l'imprimante peut reproduire, mais qui ne sont pas comprises dans l'espace de travail sont quasiment inutilisables.

C'est l'intérêt d'observer ces deux gamuts en 3D, et non pas simplement vus de dessus.

Dans les vidéos suivantes, nous avons comparé les gamuts des couples Canon PRO-10 sur notre papier Ilford Galerie Smooth Gloss  avec ceux des profils standards Adobe RGB et sRGB.


Gamut de la Canon PRO-10 sur papier brillant Ilford Gallery Smooth Gloss. Le gamut de l'Adobe RGB profil est en rouge transparent, celui du sRGB est en structure de fil de fer, et enfin celui de la PRO-10 est aux couleurs L*a*b*.

Nous avons comparé le gamut de la PRO-10 avec celui de l'Epson R3000, sa concurrente.

Gamut de la Canon PRO-10 (transparent) Vs Epson R3000 (opaque).

Enfin, nous avons comparé le gamut de la PRO-10 avec celui de la Pro1, sa grande soeur.

Gamut de la Canon PRO-10 (transparent) Vs Canon Pro1 (opaque).

On peut commencer par souligner que la Canon PRO-10 est particulièrement efficace dans les jaunes et les verts dans les couleurs sombres. Elle pêche par contre, d'un manière générale dans les couleurs claires.

Si l'on compare son gamut avec celui de sa concurrente l'Epson R3000. La PRO-10 englobe nettement celui de l'Epson dans les couleurs claires, mais la R3000 reste dominante dans les zones sombres. Question saturation, la PRO-10 est légèrement plus performante que la R3000.
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation