Ergonomie et Prise en main

Le nouveau Sigma est impressionnant au premier abord. Il est imposant et massif. Il mesure tout de même près de 10 cm de haut pour un diamètre proche de 8 cm. L'objectif pèse 700 grammes avec ses bouchons et son pare-soleil : il est donc très lourd ! La qualité de construction est remarquable. Nous apprécions la prise en mains, la qualité des matériaux utilisés, l'objet en lui même. Le design est sobre et élégant et la pastille gamme "A" fait son effet ... Nous sommes moins satisfaits par la finition de la partie inférieure de l'optique en métal semi-mat noir qui tranche trop avec le reste du corps (totalement mat).

Test Sigma 35 mm f/1,4 DG HSM (A)

La bague de mise au point est parfaite. Elle est large. Son maniement n'est ni trop doux, ni trop dur. Elle ne dispose pas de butée pour les distances de mise au point minimale et l'infini, mais de deux à coups dans la rotation donnent l'information. La course n'est pas très longue et il sera donc assez rapide de faire les bascules de point.

L'objectif est assez silencieux.

On retrouve sur le dessus un indicateur de distance de mise au point en pieds et en mètres. Il dispose d'une technologie de mise au point interne qui lui permet de garder la lentille frontale fixe, quel que soit la distance de mise au point et donc de pouvoir utiliser un pare-soleil en forme de corolle (un peu décevant dans ses finitions au passage) ou encore de manipuler plus simplement un filtre polarisant.

Test Sigma 35 mm f/1,4 DG HSM (A)

Sur le côté on retrouve un interrupteur pour désactiver l'autofocus.

Test Sigma 35 mm f/1,4 DG HSM (A)

Le Sigma est livré avec le pare-soleil et une housse de transport.

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation