Le viseur optique

Le viseur précis à 95% du Nikon D700 a été beaucoup décrié par les photographes qui apprécient les cadrages précis. Il est vrai que les 12 Mpx du capteur limitent le potentiel de recadrage avec le D700. Le nouveau D600 n'a pas les mêmes contraintes avec les 24 Mpx et Nikon a écouté la leçon est propose un viseur 100%. Une véritable aubaine pour un boîtier situé dans l'entrée de gamme du plein format. 

La visée est claire, précise et il est possible d'afficher certaines informations (quadrillage de visée, collimateurs AF...). Malheureusement, le D600 ne dispose pas de niveau électronique visibles dans le viseur pour cadrer «droit». Le dégagement oculaire est bon (21 mm) et les porteurs de lunettes seront plutôt à l'aise avec le boîtier pour viser à l’œil. 

La visée écran

Dans différentes situations (packshot, vidéo) il est intéressant d'utiliser la visée sur écran du D600. Celui-ci affiche 921 000 points dans un format 4:3. Avec des images en 3:2 (ration du capteur), l'écran laisse apparaître une bande noire en bas de l'écran qui permet d'afficher les informations de prise de vue. Au final, la visualisation de la scène ne fait que 640x427 pixels (affichage total de 640x480 pixels). Il n'est pas possible d'afficher un histogramme d'exposition pendant la visée directe, par contre, vous pouvez afficher une grille de composition ou un horizon artificiel.

Nikon D600 visée sur écran option d'affichage

L'affichage de l'écran LCD est fluide dans pratiquement toutes les situations. Même dans la pénombre, les images sont granuleuses, mais il n'y a pas de phénomène de rémanence. Le rendu de l'écran est honnête avec une température des couleurs calée à 6500 K et un Delta E94 moyen à 3,3 (ce qui est très bon). Le contraste moyen est assez élevé 1300:1 et le rendu des valeurs est assez clair (gamme à 2).  Globalement, le visionnage des images sur l'écran LCD du D600 ne devrait pas occasionner de mauvaises surprises une fois déchargées sur un ordinateur dont l'écran est calibré.
Nikon D600 mesure écran LCD spectrocolorimetre
De gauche à droite : mesure du gamma moyen en fonction de la luminosité, température des couleurs en fonction de la luminosité et Delta E94 moyen.

Autofocus en visée optique

Nikon reconduit ici le module AF du Nikon D7000 : le Multi-CAM 4800. Celui-ci est composé de 39 collimateurs. Comme il s'agit d'un module AF pour petit capteur APS-C, la répartition des points très centrée lorsque celui-ci est utilisé sur un 24x36. En comparaison, la surface couverture par le module AF du D800 est beaucoup plus importante (le module dispose de 51 collimateurs).

Nikon D600 - D800 couverture AF comparaison
Module AF D600 à gauche et D800 à droite.

Sur des sujets situés au centre, le D600 sera donc performant, mais le suivi 3D autofocus ne sera opérationnel que sur une petite partie de la visée. Sur les 39 collimateurs, 9 sont croisés et les 33 points centraux sont sensibles jusqu'à f/5,6 et 7 jusqu'à f/8. La plage de détection s'étend de -1 à +19 IL. 

Autofocus en visée écran

En visée directe, l'autofocus utilise un système de détection de contraste et l'appareil passe d'un mode AF-C en mode AF-F (Full Time) pour une mise au point en permanence. L'autofocus est beaucoup moins réactif qu'en mode visée optique et vous constaterez un phénomène de pompage. Vous pouvez visualiser la mise au point en visée sur écran dans la partie vidéo qui utilise le même système.
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation