Globalement, le Nikon D600 est un boîtier réactif et plutôt agréable à utiliser.

La mise sous tension est rapide et nous pourrons juste pointer une latence au déclenchement trop longue (presque 0,1 s) en mode classique. La cadence rafale tient ses promesses avec un peu plus de 5,4 vps en JPeg simple ou en raw. Pour nos tests, nous avons utilisé une carte SDHC UHS-I Extreme Pro de SanDisk.

L'autofocus est convaincant, même si en basse lumière la mise au point est parfois hésitante. 
action temps
cadence commentaires
Mise sous tension
(temps nécessaire pour obtenir la première image sans mise au point)
0,34s /  bien
Latence au déclenchement  0,08 s /  moyen
Autofocus lumière
(50 mm f/1,8 passage de l'infini à 1 m de la cible)
0,65 s /  bien
Autofocus pénombre (3 lux)
(50 mm f/1,8 passage de l'infini à 1 m de la cible)
0,7 s   bien
Autofocus lumière (liveview)
(50 mm f/1,8 passage de l'infini à 1 m de la cible)
1,5 s   moyen
Autofocus pénombre (3 lux)
(50 mm f/1,8 passage de l'infini à 1 m de la cible)
1,7 s   moyen
Rafale JPeg   5,4 i/s illimité avec notre carte
Rafale Raw   5,4 i/s sur 16 vues

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation