Canon EF 40 mm f/2,8 STMLes pancakes (optique ultra plate) et les focales fixes sont à la mode ! Les COI (hybrides) n'y sont pas étrangers. Jusqu’ici, seul Pentax disposait d'optiques optimisées pour réduire l'encombrement. Les avantages sont nombreux : poids, encombrement, qualité d'image d'une focale fixe, etc. Le nouveau Canon EF 40 mm f/2,8 (taillé pour les capteurs 24x36) les rassemble tous sans aucun souci.

Commençons par la prise en mains. Cette nouvelle référence ne pèse que 130 grammes pour à peine plus de 2 cm de long. Autrement dit, les reflex Canon peuvent désormais concurrencer la compacité de nombreux COI. C'est un réel plaisir à transporter. La qualité de fabrication et de finition est, comme souvent, excellente.

Pour ce qui est de l'autofocus, Canon introduit une nouvelle motorisation STM pas-à-pas beaucoup plus efficace pour la vidéo. La rapidité et la précision de ce nouvel AF n'ont rien à envier à la technologie USM qui équipe la majorité des optiques de la marque.

Pour ce qui est de la qualité optique, elle correspond tout à fait à ce que l'on peut attendre d'une focale fixe proche 50 mm. Les images sont dépourvues d'aberrations chromatiques, les distorsions sont minimes. Le piqué est très bon et homogène sauf à f/5,6 (étrange, peut-être un problème avec notre exemplaire). Nous sommes, par contre, déçus du vignetage important aux pleines ouvertures.

Le EF 40 mm STM f/2,8 est positionné à un prix très attractif autour des 250 euros. Cela en fait donc un "must have" pour pouvoir voyager léger et discrètement avec son reflex. Il reçoit un recommandé.

Points forts

Points faibles

Poids et encombrement réduits

Pas de butée sur la bague de mise au point manuelle

Qualité de fabrication

Beaucoup de vignetage aux grandes ouvertures

Piqué homogène

Manque d'homogénéité dans le piqué à f/5,6

Motorisation STM

Pas de stabilisation optique

Pas d'aberrations chromatiques

 

Faibles distorsions

 

Prix

 


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation