Canon 650D : les meilleures offres

Le Canon 650D dispose du même viseur optique que son prédécesseur le 600D. Pas d'amélioration donc et le reflex propose toujours un pentamiroir avec un grossissement de 0,85x (soit 0,53x rapporté à une visée 24x36) et une couverture de 95%. 
À l'usage, le viseur est assez clair, mais reste relativement étroit surtout comparé aux viseurs des Nikon D90 ou Pentax K-7

Canon 650D test review viseur
Le viseur du 650D

Naturellement, le 650D propose également une visée sur écran LCD. Nous l'avons vu dans le paragraphe de prise en mains, l'écran est de qualité avec un rendu colorimétrique fidèle. La rotule latérale permet de basculer l'écran pour une utilisation sur trépied, au ras du sol ou à bout de bras facilitée. C'est un vrai plus à la fois en studio, mais également pour le mode vidéo.

La visée directe sur l'écran LCD apporte certains conforts comme une couverture à 100% et une simulation de l'exposition. Le nouvel écran au rapport 3:2 permet également un affichage plus grand des images à la fois pour la visée et la visualisation des images (tout l'écran est utilisé et l'affichage fait 720x480 pixels soit mieux que le VGA traditionnel) et seule la partie vidéo (16:9) conserve des bandes noires en haut et en bas. 

Canon 650D test review visée directeCanon 650D test review visée directe : mode vidéoÀ gauche, la visée sur écran classique, à droite, la même scène en mode 16/9e avec les bandes noires en haut et en bas.

Il est possible d'afficher de nombreuses options sur l'écran de visée. Ainsi, vous pouvez avoir un rappel de certaines options (balance de blancs, style d'image, correction automatique de la luminosité, qualité d'image, motorisation), mais également un histogramme d'exposition et différentes grilles de composition. 
En mode mise au point manuelle, vous pouvez utiliser une loupe qui permet de zoomer par 5 ou 10 fois sur la zone sélectionnée (déplacement libre) afin de vérifier la netteté. En zoom 10x, l'affichage est supérieur à la définition du capteur (7200x4800 pixels), mais le ratio 1,4x est acceptable et l'image encore fine.

Canon 650D test review visée sur écran mode zoom 10x
Zoom 10x sur l'écran du 650D de Canon.

Autofocus 

Le 650D dispose de deux modules autofocus distincts : un module classique par corrélation de phase sur des capteurs spécifiques lors de la visée optique et un module baptisé hybride par Canon qui utilise successivement un autofocus par corrélation de phase à l'aide de photodiodes dédiés sur le capteur principal et un autofocus par détection de contraste.

En mode visée optique, le module AF évolue également. Si n'utilise toujours que 9 collimateurs, tous sont désormais en croix (seul le point central était croisé et sensible à f/2,8 sur le 600D). Lors de nos tests, l'autofocus s'est montré performant, notamment en basse lumière. Vous trouverez les résultats dans la page suivante (performances).

Le module autofocus hybride du 650D est sans doute l'innovation majeure du boîtier. Combiné à l'utilisation d'une optique à motorisation STM, le 650D est capable d'une mise au point en continu tant en visée sur écran qu'en vidéo. En outre, la mise au point est souple et silencieuse.

Pour ce faire, le 650D utilise une nouvelle version du capteur principal qui dispose d'une série de photodiodes dédiées à la mise au point par corrélation de phase. Si le sujet se trouve dans la zone centrale symbolisée en rouge sur le graphique ci-dessous, le 650D utilise l'autofocus hybride à corrélation de phase pour dégrossir le travail. Le système à détection de contraste prenant le relais pour affiner la mise au point. Si le sujet se trouve dans la zone bleue, seul le système par détection de contraste opère. La mise au point est alors plus hésitante. Globalement d'ailleurs que l'on soit au centre ou en périphérie, on note un phénomène de pompage difficile à expliquer avec le système à corrélation de phase (normalement avec ce système, le boîtier sait dans quel sens il doit faire la mise au point). Tout cela évoluera sans doute dans les prochains mois.

Canon EOS 605D capteur et correlaction de phase
Le capteur du Canon EOS 650D et la zone en rouge sur laquelle le boîtier utilise des photodiodes pour réaliser la mise au point. Sur la zone bleue, c'est un autofocus par détection de contraste qui serait utilisé.

Le système autofocus hybride est surtout intéressant en vidéo. D'après nos tests, il reste toutefois plus lent que les modules AF des Micro 4/3 Panasonic ou Olympus et reste également moins sensible en basse lumière.


Canon 650D : les meilleures offres
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation