Canon 650D : les meilleures offres

Les premiers contacts avec le 650D sont rassurants, si le boîtier est en polycarbonate (plastique), le matériaux utilisé est de qualité et la finition est de qualité à l'image de revêtement en caoutchouc situé sur la poignée ou à l'arrière au niveau du repose pouce. L'ensemble inspire confiance, même si, naturellement, le 650D ne se situe pas au niveau d'un reflex expert.

Canon 650D test review face

D'un premier abord, le 650D se différencie peu du précédent modèle (600D) et le boîtier conserve de petites proportions et un écran monté sur rotule pour faciliter la prise de vue. En regardant plus attentivement, vous noterez toutefois quelques petites modifications. Ainsi, au niveau du flash, vous trouverez désormais deux micros pour une captation sonore en stéréo pendant l'enregistrement de vidéo. Le plus attentifs auront également noter une nouvelle position au niveau du basculeur de mise sous tension. En effet, en plus des traditionnelles positions On/Off, le levier propose le mode vidéo. Personnellement, je préfère le système adopté sur les modèles plus hauts de gamme avec un levier au niveau du bouton liveview/enregistrement vidéo qui permet de contrôler la vidéo uniquement avec le pouce. La molette du choix des modes d'exposition reste le centre névralgique du 650D et vous pouvez accéder ici à pratiquement tous les modes de l'appareil du mode M tout manuel au mode tout automatique (A+) en passant par différents modes scène. La molette présente une butée en fin de course ce qui oblige à tourner complètement celle-ci pour passer du mode M au mode rétroéclairage HDR pourtant situé à quelques millimètres. Au passage, vous remarquerez que Canon propose deux nouveaux modes : Scène de nuit à main levée (plusieurs photos consécutives) et HDR sur lequels nous reviendrons plus tard. Sur le dessus, le 650D conserve une touche ISO, ainsi que la molette de réglage.

Canon 650D dessus test review avis

Le dos du reflex n'évolue pas franchement, et toutes les commandes conservent leur ancien emplacement : menu et touche Info. à gauche et le reste sur la partie droite (liveview, très de sélection, accès rapide Q, lecture...).

Canon 650D test review dos écran

L'écran

Bien, l'une des pièces maîtresse de ce nouveau boîtier réside dans l''écran LCD orientable et désormais tactile. Celui-ci affiche  1 040 000 points et délivre des images dans un rapport 3:2, un ratio identique à celui du capteur. Les images s'affichent donc entièrement sur l'écran sans bandes noires dans une définition de 720x480 pixels avec 3 sous pixels (RVB) comme le montre notre image capturé au microscope.

Canon 650D test review matrice LCDStructure des sous-pixels de l'écran LCD du Canon EOS 650D.

Un passage sous la sonde colorimétrique donne d'excellents résultats (les meilleurs pour un écran d'appareil jusqu'à maintenant) avec un Delta E94 moyen à 1,6, une température des couleurs un peu haut à 7000 K, un gamma moyen à 2,1. Le taux de contraste moyen à plus de 1000:1 est également très bon et permet une bonne visibilité en extérieur, ce qui se vérifie sur le terrain.

Canon 650D Test review avis qualité de l'écran LCD

De gauche à droite : température des couleurs en fonction du pourcentage de luminosité, évolution du gamma en fonction du pourcentage de luminosité et Delta E94.

En outre, l'écran est désormais tactile. Contrairement à la majorité des écrans tactile implanté sur la appareils photo celui-ci est multipoint. Concrètement, vous pour l'utiliser à la manière d'un smartphone en zoomant dans une image avec deux doigts par exemple. Cela parait un simple détails, mais le confort d'utilisation s'en trouve nettement amélioré. La réactivité de l'affichage est également très bon et toutes les manipulations à l'écran se déroule avec une belle fluidité. Cet écran LCD Canon est donc une belle réussite. Nous pointerons juste un petit problème récurrent avec les écrans tactiles : les traces de doigts.

L'interface graphique

Canon a toujours proposé une interface claire et relativement intuitive sur ses reflex et le nouveau 650D ne déroge pas à la règle avec une série d'onglets regroupant les principales options en photo. De même, toutes les options pour la vidéo sont regroupées dans des menus spécifiques une fois l'appareil en mode vidéo. Si les deux univers photo / vidéo se côtoient, ils n'interfèrent pas. Un choix plutôt judicieux. Nous pourrons toujours regretter l'absence d'aide contextuelle pour aider le débutant à comprendre les différentes options qui s'offrent à lui, mais si certains réglages disposent d'une très courte explication.

Les réglages les moins utilisés trouvent également leur place dans un onglet spécifique (C.Fn : Custom Fonction) et vous pouvez naturellement créer votre propre menu avec les options que vous utilisez le plus souvent, ce qui s'avère au final très pratique. Nous déplorons également l'absence du mode comparaison en mode lecture introduite avec le 5D Mark III pourtant si pratique. Le 650D ne dispose pas non plus d'un mode pour éditer les fichiers Raw. Toutefois, l'attribution d'étoiles (jusqu’à 5) est bien présente pour classer ses images sur le terrain.

Bien sûr, la grande nouveauté reste l'interface tactile. Toutes les menus classiques sont directement sélectionnables au doigts. C'est pratique, mais les icones sont assez petites et les manipulations parfois malaisées. C'est en mode visée sur écran ou en vidéo que cette fonctionnalité prend tout son intérêt : une simple pression sur l'icône Q et vous accédez à différents réglages comme le mode autofocus, le format de fichier, le style d'image, la balance des blancs ou la mesure d'exposition. Une option permet même de sélectionner au doiht un sujet sur l'écran et de réaliser la mise au point / déclenchement d'un simple tapotement.

En mode lecture, l'écran tactile permet de naviguer facilement dans la photothèque, de zoomer (ou réduire) avec deux doigts et de se déplacer dans l'image zoomée. Si nous sommes habitués à ce type de fonctionnement avec nos smartphone, ses fonctionnalités s'avère au final très pratique, même sur un reflex.

Pour un premier essai, les possibilités tactiles du 650D sont bien intégrées et viennent en complément naturel des commandes physiques du reflex. Ainsi, il est possible de la main gauche de sélectionné une option sur l'écran LCD (motorisation par exemple) et de changer la valeur à l'aide de la molette avec la main droite. 

Le son au déclenchement

L'EOS 650D n'est pas le boîtier le plus silencieux du moment et vos déclenchements ne manqueront pas de faire tourner le regard vers vous. Ce sur ce point, le reflex ont encore beaucoup de progrès à faire, mais Canon a déjà les ressources pour ça, il suffit d'écouter le l'obturateur mécanique de l'EOS 5D Mark III pour s'en convaincre. Reste que par rapport au Panasonic G5 qui dispose d'un mode totalement silencieux, le chemin à parcourir est encore long.

Canon 650D test review son déclenchement
Vous pouvez écouter l'enregistrement sonore du déclenchement d'un EOS 650D en cliquant sur la vignette ce-dessus.

Canon 650D : les meilleures offres
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation