Sony RX100 test review avis prise en mains
Le RX100 présente une ligne sobre et harmonieuse.

Malgré son capteur 1" (13,2 x 8,8 mm), le RX100 est compact véritablement...compact. Il tient dans une poche de pantalon. l'argument peut sembler trivial, mais pour certains, il est essentiel. Ainsi, vous pouvez facilement le transporter dans un petit sac, une poche de blouson, en bandoulière...bref l'avoir toujours sur soi. C'est pour beaucoup, l'argument n°1 pour un appareil photo. Le RX100 remplit parfaitement son contrat.

Sony RX100 test review comparaison taille panasonic lx7

Les premiers contacts avec le compact expert sont rassurants : malgré sa taille, le boîtier n'est pas trop léger (240 g tout équipé) et inspire confiance. La construction en métal (aluminium) est soignée et après quelques jours passés dans un sac avec des clés, la coque n'est pas marquée. L'avant est un peu lisse et une poignée ou une accroche en caoutchouc aurait facilité la préhension, au détriment de la ligne épurée certes. Seules les trappes des connexions (USB et HDMI) en plastique détonnent avec le reste de l'appareil. Même l'accès à la carte mémoire et la batterie est plus solide qu'à l’accoutumée. 

Sony RX100 test review flash ouvert
Le Sony RX100 a la bonne idée d'inclure un flash pop-up pour déboucher un contre-jour par exemple. Notez également la présence d'une Led d'assistance AF qui s'avère un précieux allié facilité la mise au point dans la pénombre.


Le dessus de l'appareil regroupe un flash pop-up, les micros pour l'enregistrement stéréo des vidéos, la commande pour la mise sous tension, la molette de zoom + déclencheur et un barillet pour les modes d'exposition. Vous retrouverez les classiques modes P,S,A et M et un mode MR (Rappel de mémoire) qui permet d'enregistrer jusqu'à 3 configurations personnalisées. Les modes vidéo, panoramique et scènes sont également présents. Deux modes automatiques (iAuto et iAuto+) sont également proposés. Les deux détectent automatiquement la scène photographiée pour adapter les réglages de l'appareil. La différence ? Le mode iAuto+ s'utilise dans les ambiances lumineuses délicates, l'appareil effectuant alors une série d'images qui seront ensuite combinées pour améliorer l'exposition et limiter le bruit électronique.

Sony RX100 vue de dessus

Au dos, le RX100 dispose d'un bouton pour lancer rapidement l'enregistrement vidéo (vous disposez d'une position vidéo pour régler manuellement les paramètres de prise de vue). En dessous, vous découvrez le poste de pilotage du compact : 4 commandes, une roue codeuse et un bouton central. Le touche Fn est personnalisable à l'aide de 7 options (correcteur d'exposition flash, qualité des images, balance des blancs, HDR, zone autofocus, mesure...). La touche de mémorisation de l'exposition est-elle absente ? Non (ahhh te voilà rassuré David....), mais vous devez l'affecter à la commande centrale. La bague autour de l'objectif est également personnalisable (ouverture, zoom, ISO...). Celle-ci est non crantée à l'inverse de celle du S100 de Canon. En vidéo, cette bague fluide est pratique car silencieuse. En photo, l'absence de crans est parfois déconcertante notamment pour gérer précisément l'ouverture ou la vitesse sans avoir à regarder l'écran.

Sony RX100 test review dos écran

On pourra toujours reprocher au RX100 un manque de contrôles directs, mais le boîtier est réellement petit et il aurait été sans doute difficile de rajouter des commandes sans rendre l'ensemble brouillon. Avec les personnalisations et les 3 configurations différentes, il est possible de paramétrer assez finement le compact. 

Toutefois, il manque un mode, pourtant présent sur les reflex, qui permet d'accéder rapidement aux réglages de l'appareil Dans le mode affichage complet des options, une pression sur une touche pour accéder aux options (ISO, HDR, rafale, flash, AF, BB...) aurait été un plus. Dans le même ordre d'idée, un écran tactile (et orientable soyons fous...) aurait été très pratique pour réaliser des réglages et choisir la zone de mise au point. Peut-être dans la prochaine version.

L'interface graphique du RX100 est classique pour qui connait déjà les reflex de la marque. Sony n'a pas souhaité reprendre l'interface des Nex, ce qui n'est pas un mal. Ici, les options sont rangées dans des onglets de manière assez logique. 


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation