La Scarlet-X est résolument une caméra de cinéma numérique exceptionnelle à ce niveau de prix. Le fait de pouvoir filmer en 4K avec un corps de caméra inférieur à 10 000 euros est une aubaine pour bon nombre de productions. Outre sa définition d'image, ses réglages colorimétriques, son rendu "cinema" et sa compatibilité avec les optiques PL ne peuvent que ravir les chefs opérateurs exigeants. Enfin, son format RED Raw ouvre d'immenses possibilités d'étalonnage en post-production et c'est là un gros avantage face à la Canon C300.

Il faut toutefois appréhender la Scarlet-X avec tout le workflow qui en découle et la diffusion. De ce point de vue, la comparaison avec la Canon C300 n'est pas tranchée. Bien que les deux modèles ciblent la production cinématographique indépendante, la Canon C300 est plus ouverte à d'autres applications (reportage, documentaire) grâce à une ergonomie plus "caméscope" et avec un workflow plus souple (le Full-HD en Mpeg-2 étant géré de façon fluide par toutes les solutions de montage). Enfin, si la C300 filme "seulement" en Full-HD, son capteur est bien plus performant en basse lumière.

Bref, nous recommandons la Scarlet-X, pourvu qu'on ne se laisse pas aveugler par le prix attractif, et que l'on maîtrise la post-production 4K.
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation