Ergonomie – prise en main

La prise en main est plutôt bonne. Le toucher est très agréable ce qui est souvent le cas avec les objectifs Sigma et leur matière en plastique épais, mat et rugueux.

On apprécie les deux bagues (changement de focale et mise au point) qui sont bien conçues : la prise en main est précise et agréable. Les bagues ne sont pas trop souples. La bague de focale est beaucoup plus large que celle de la mise au point, mais cette dernière reste tout à fait confortable à utiliser.



Les deux bagues de mise au point, le pare-soleil et les informations présentes sur l’objectif.

En position grand-angle, l'objectif est très compact. Monté sur votre appareil, il ne prendra pas toute la place dans votre besace. Par contre en position télé, l’encombrement double ! À noter tout de même que le prolongement de l’optique respecte la qualité des matériaux du corps principal.

Les interrupteurs sont francs et ne permettent pas de mauvaise manipulation intempestive :

- OS : pour activer et désactiver la stabilisation
- LOCK : pour bloquer le zoom
- AF-M : pour l’autofocus



Les différents interrupteurs.

Une très bonne chose, l’objectif dispose de la technologie IF qui lui permet de garder la lentille frontale fixe quel que soit la distance de mise au point et donc de pouvoir utiliser un pare-soleil en forme de corolle ou encore de manipuler plus simplement un filtre polarisant.

Au niveau des informations présentes sur l’objectif, c’est du grand classique.
On retrouve les focales, les distances de mise au point en fonction d’un repère fixe, des échelles de grandissement.



L’objectif en position longue focale installé sur un Nikon D300.

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation