PackShot Creator : logoLe Packshot Creator Start est une solution qui permet de créer simplement et rapidement des visuels de produits pour les TPE et les PME. Il se compose d'un caisson lumineux avec rétroéclairage, d'un plateau tournant motorisé et du logiciel PackShot Creator qui permet de faire fonctionner l'ensemble et de générer automatiquement les exports.

 PackShot Creator : caisson   PackShot Creator :  plateau

Avec le développement des activités de vente en ligne, de nombreux entrepreneurs sont obligés de produire des visuels de leur produit. Comme ces images sont souvent le seul contact entre le client et le produit avant achat, la qualité de ces images est primordiale.

Cependant ces entrepreneurs ne sont pas tous des experts en photographie et qui plus est en photo d'objets. Ils ont besoin d'images simples, sur fond blanc, mettant en avant leurs produits. On parle de pack shot.

Plusieurs solutions se profilent alors :

1/ faire appel aux services d'un photographe professionnel

2/ se former à la prise de vue d'objets pour le web
3/ trouver une solution intermédiaire automatisée et simple

La première solution est de loin la meilleure (qualitativement) cependant elle coûte assez cher, elle est peu polyvalente et peu flexible. Pour amortir le déplacement d'un photographe, il faut av
oir un certain nombre d'images à réaliser par session.

La deuxième solution est intéressante. Les RDV Photo proposent même une formation professionnelle uniquement sur ce sujet. Cependant elle est assez chronophage. En plus du temps nécessaire à la formation, il faudra y ajouter le temps des prises de vues qui peut être très important en fonction de la complexité des produits à photographier et du nombre d'images à réaliser et à traiter.


L'idée de Packshot Creator est donc de proposer une solution intermédiaire permettant de réaliser à la demande des visuels de produits assez simplement.

L'objectif est de créer un mini studio de prise de vue avec un éclairage le plus homogène et le plus constant possible. Dans ce studio, on positionne des accessoires pour optimiser les images : plateau transparent (pour créer un reflet), mini cyclo (pour faire "flotter" les objets), plateau tournant (pour réaliser des animations), rétroéclairage du fond (pour éviter les détourages en post-production), etc.

Nous avons testé le modèle "toutes options" avec rétroéclairage du fond et plateau tournant motorisé. Le tout était associé à un Canon EOS 1100D et un 28-70 mm L f/2,8.
Ce qui est génial c'est que tout le système est piloté depuis un ordinateur en USB avec un seul et même logiciel : contrôle et réglage de l'appareil, mise au point, prise de vue, mouvements du plateau, exports.

Prise en mains et installation

Le Packshot Creator Start est livré en kit à monter soi-même. l'opération est très simple et assez rapide à réaliser. Une fois installé, l'objet est assez imposant et éveille la curiosité (nous avons passé un temps considérable à expliquer et démontrer le mode de fonctionnement de cette machine aux membres de la rédaction). Le design est assez soigné et l'objet prendra facilement place dans un bureau, sur une table. Même si il n'est pas conçu pour être déplacé, il sera assez simple de le ranger dans un placard (sans le démonter) de temps en temps.

Les dimensions sont les suivantes : 61 x 61 x 71 cm pour un poids de 16 kg en version avec rétroéclairage du fond, mais sans le plateau tournant.

PackShot Creator : station test review
Le caisson PackShot Creator et la station de travail.

Nous sommes par contre assez déçus par les finitions de l'ensemble et la qualité des matériaux utilisés. Les prises apparentes pour brancher le plateau tournant auraient pu être plus élégamment intégrées dans la base. Les parois latérales mériteraient d'être en aluminium ou bien réalisée avec un plastique plus épais.

Packshot creator : prise internes test review
L'intérieur du caisson et les prises de connexion du plateau tournant.

PackShot Creator : détail
Focus sur les détails.

Faire du simple Pack Shot ?

pack shot creator 1 test review avis pack shot creator 2 test review
 
À gauche nous avons simplement posé l'objet sur le plateau tournant sans allumer le rétroéclairage du fond. L'objet est simplement éclairé par les 4 tubes fluorescents positionnés aux 4 coins de la boîte. À droite nous avons simplement allumé le rétroéclairage du fond et positionné l'objet sur la plaque transparente : le fond est bien blanc uniforme et on obtient un reflet de l'objet.

PackShot Creator : fond rétroéclairé test review

PackShot Creator : éclairage latérale test review avis
Fond rétroéclairé et les l'éclairage latéral par les 4 coins du caisson.

Globalement nous sommes assez déçus par la qualité et la finition des accessoires mis à disposition : plateau transparent, mini cyclo, mousse de calage objectif. Ces accessoires fonctionnent bien, mais semblent fragiles et un peu "bricolés".

PackShot Creator : accessoires test review
Plaque transparente de prise de vue et mini cyclo.

Nous avons rencontré des problèmes au niveau du réglage de la balance des blancs. Le constructeur annonce des tubes calés sur 6500 °K, nous mesurons avec notre thermocolorimètre environ 5500 °K et nous obtenons les meilleurs résultats avec un Preset Lumière du Jour Ombre (équivalent 6000 °K). Pour renforcer les contrastes, nous avons appliqué un Preset de type Style d'Image directement sur l'appareil. Cette opération peut se faire en post-production, mais le but ici est de pouvoir sortir des fichiers propres en un seul coup ! Le logiciel dispose d'ailleurs d'un mode retouche sur lequel nous ne nous attarderons pas.

pack shot creator logiciel test review avis
Interface de retouche du logiciel.

pack shot creator pack shot creator pack shot creator

La même image réalisée avec des Presets de balance des blancs différents : lumière du jour, nuageux et ombre

Pour du simple pack shot, le logiciel n'apporte pas grand-chose, il n'est d'ailleurs pas livré avec le caisson lumineux dans la version de base (sans plateau tournant, Xpress). Grâce à lui on peut réaliser le cadrage directement depuis l'écran d'ordinateur et on peut réaliser une mise au point en pas-à-pas. L'interface de ce logiciel est rudimentaire et peu intuitive au début.

pack shot creator
Interface du mode de capture connecté.

pack shot creator logiciel test review
Interface pour contrôler la mise au point en pas-à-pas.

Une fois calé, l'appareil fonctionne assez rapidement et il sera facile de réaliser de grandes séries d'objets pourvu qu'ils soient similaires (mêmes tailles, mêmes textures, même type de couleurs). Les résultats sont relativement propres compte tenu du temps nécessaire pour la réalisation des images. Afin de garder une série d'images cohérentes, il faudra penser à toujours garder le même point de vue et la même focale avec l'appareil. Il faudra également toujours travailler en mode manuel et garder le même Preset de balance des blancs.

Le réglage de l'exposition est assez délicat puisqu'il se fait sur un aperçu vidéo tiré du Live View de l'appareil. On aurait aimé pouvoir le régler à l'histogramme en faisant clignoter les zones blanches et les zones noires : une fonction intéressante à implémenter dans les futures versions du logiciel.

Autre point important, il est possible de réaliser des prises de vue depuis le dessus du caisson lumineux. Un trou a été prévu pour passer l'objectif. L'appareil est lui maintenu grâce à une sangle à scratch et une mousse prédécoupée à la forme de l'objectif. Ce système fonctionne relativement bien, mais s'avère précaire. La qualité de finition de l'accessoire en mousse est très décevante et il faudra prévoir de longs câbles USB pour ne pas devoir faire des contorsions avec l'ordinateur.

PackShot Creator : mousse test review
La mousse pour caler l'objectif lors de prise de vue du dessus.

  Animer des objets

Le système Packshot Creator prend tout son sens pour la réalisation de packs shots animés. Il est possible de piloter et synchroniser le plateau tournant directement depuis le logiciel.

PackShot Creator : plateau tournant test review
Le plateau tournant piloté en USB.

Le protocole pour réaliser des animations de produits animés est très simple, la procédure est claire et didactique. Il faut bien penser à régler les paramètres d'exposition à l'avance, car une fois la procédure enclenchée, impossible de revenir en arrière.

Il est possible de réaliser des animations en HTML5, GIF ou Flash. Il faut choisir la définition, la taille de la rotation (de 90° à 360 °), nombre d'images (jusqu'à 180). Plus le nombre d'images est important, plus la rotation est fluide.



Une animation réalisée sur une rotation de 360° en 24 images, 400 pixels de large avec effet loupe.

Une animation réalisée sur une rotation de 360° en 60 images, 600 pixels de large.

Il est donc très simple de mettre en avant un produit avec ce type de petites animations. La procédure est simple, rapide et efficace à mettre en oeuvre après quelques essais. Il faut bien garder à l'esprit que ces stations de travail, pour être productives, doivent rester installées en permanence. Il est donc impératif de dédier un appareil photo numérique et un ordinateur. Il faudra néanmoins réaliser quelques essais avant d'obtenir des résultats optimaux. Le logiciel, dans ce cas aussi, demande un certain temps d'adaptation.

Les personnalisations sont nombreuses, il est par exemple possible d'ajouter un filigrane ou de lier les exports vers un serveur FTP.

Pack Shot Creator interface test review avis

Pack Shot Creator

Pack Shot Creator
L'interface pour créer des animations 3D.

Verdict


Nous avons testé le modèle PackShot Start incluant le caisson lumineux et ses accessoires, un plateau tournant et le logiciel. Ce kit est proposé à à près 3500 € HT. À ce prix il faut rajouter le prix d'un boîtier reflex Canon ou Nikon, prenons un EOS 1100D en kit 18-55 mm par exemple à 450 €, un ordinateur (comptons 600 €) et quelques accessoires (trépieds, câbles, etc.). Il faut donc compter un peu moins de 5000 € pour une unité de production complète. Même pour une TPE ou une PME c'est un investissement conséquent.

La qualité des visuels produits est tout à fait acceptable. Après de nombreux essais de calage, des opérateurs novices en la matière pourront être rapidement autonomes dans la production d'images.

Selon nous cette unité de production ne prend sens que pour la réalisation d'animations 3D. Pour de simples photos de produit, une simple tente de prise de vue avec un jeu de trois torches d'éclairage produira des résultats similaires et sera plus modulable.

Nous émettons également des réserves sur les finitions et la qualité de construction de l'ensemble qui nous semble un peu juste compte tenu du prix demandé. Le logiciel, lui aussi, aurait besoin d'un coup de jeune afin d'aborder une interface plus intuitive et plus moderne.

Points forts

Points faibles

Simplicité de mise en oeuvre

Prix élevé compte tenu des autres éléments à acheter

Taille et poids modérés

Qualité des finitions

Accessoires livrés

Matériaux utilisés

Fonctions du logiciel

Interface du logiciel

Personalisation des rendus 3D

 

Nombreux paramètres d'export

 


PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation