Oloneo est une société française conduite par deux frères qui ont fait leurs armes aux États-Unis d'Amérique avec des logiciels de modélisation 3D. Produit phare d'Oloneo, PhotoEngine se démarque de la concurrence par une vitesse de traitement supérieure et un rendu des couleurs assez naturel.

PhotoEngine ou HDREngine

PhotoEngine est le logiciel phare pour le traitement de photographie de la société Oloneo, ce logiciel de traitement d'image RAW est capable de belles prouesses techniques aussi bien dans la photographie HDR, dans la gestion du débruitage que dans une fonctionnalité époustouflante qu'est le HDR Relight.

Icones d'Oloneo PhotoEngine et HDREngine

Récemment HDREngine est sorti pour proposer une alternative à PhotoEngine dédiée uniquement au traitement de Photographie HDR, rendant de ce fait l'accès aux fonctionnalités HDR tout à fait abordable.
Vous retrouverez sur le site de l'éditeur Oloneo différentes vidéos d'exemples.

Interface PhotoEngine

PhotoEngine et son interface en trois parties : informations sur la photo, sélection des photos du projet, choix du traitement à effectuer

Interface HDREngine

Comme son ainé, HDREngine adopte la même interface et le même moteur de traitement, les possibilités de traitement se limitent uniquement aux fonctions HDR avec Tone Mapping.

Si vos besoins sont strictement limités à la photographie HDR, HDREngine est fait pour vous. Si vous souhaitez pousser le traitement de vos photographies avec des paramètres avancés de Tone Mapping ou les fonctions Relight ou Denoise alors PhotoEngine sera la bonne version pour vous.

Afin de vous présenter toutes les possibilités du moteur de traitement RAW des logiciels Oloneo, nous allons voir en détail les fonctionnalités de PhotoEngine.

Traitement HDR avec Oloneo PhotoEngine

Présentation de la scène

Pour effectuer une fusion HDR puis un Tone Mapping de nos photos sources, nous allons, dans l'interface précédemment montrée, sélectionner les photos sources puis cliquer sur "Add" dans le cadre "Project Image Selection". Une fois cette étape faite, des miniatures associées aux paramètres des photos vous informent de la bonne détection des photos. Il s'agit ensuite de choisir l'action que nous souhaitons et c'est dans le cadre "HDR ToneMap" que nous allons choisir d'aligner nos photos sources et si l'on souhaite supprimer des éventuels artefacts de mouvements.

Pour vous présenter les photos sources, il s'agit d'un cas typique de photo que l'on veut prendre sans pouvoir maitriser les conditions photographiques. Ici nous sommes au Salon du Bourget où j'ai pu accéder au cockpit du McDonnell Douglas C17 Globemaster 3, un avion de transport de troupe et de matériel américain assez imposant et moderne. Une fois assis en place pilote, j'ai souhaité prendre une photo souvenir de ce cockpit dans son ensemble, c'est à dire avec la visualisation tête haute (les vitres inclinées au-dessus du cockpit permettant aux pilotes d'avoir des informations tout en regardant à l'extérieur de l'appareil). Ce jour-là le soleil était assez présent et la différence de lumière entre l'intérieur et l'extérieur fait qu'il était tout simplement impossible de prendre les deux éléments sur une même photo sans avoir soit l'extérieur tout surexposé ou l'intérieur sous exposé. Ici la photographie HDR était donc obligatoire si je souhaitais garder un souvenir viable de ma visite. La prise de vue s'est effectuée à main levée, j'ai privilégié une vitesse élevée et une ouverture permettant une bonne profondeur de champ. Lors du traitement j'activerais l'option d'alignement des photos ainsi que la suppression de fantômes limiter les artefacts d'éléments en déplacement lors de la prise de vue.

Photo source correctement exposée

La photographie correctement exposée de la scène montre immédiatement les limites de mon appareil photo, le cockpit est bien trop sombre, on pourrait le traiter pour relever la luminosité, mais on génèrerait beaucoup trop de bruit numérique. Le ciel quant à lui est inexploitable en l'état, il n'y a simplement aucune autre information que du blanc, réduire la luminosité produirait un gris fade à la place du bleu.

Photo source sous exposée

La photographie sous-exposée révèle les informations du ciel et des éléments à l'extérieur du cockpit. Le tableau de bord devient inexploitable sur cette photo.

Photo source sur exposée

Enfin la photo sur-exposée qui permet d'avoir tous les détails du cockpit dans une luminosité correcte.

Lancement du traitement

À présent passons au traitement et par la première étape qui va consister à la fusion des photographies sources à fin d'obtenir un fichier HDR 32bits. Cette étape consiste à sélectionner les trois photos sources, les ajouter au projet, dans le cadre "HDR ToneMap" j'active l'option "Auto Align" et je sélectionne la méthode 2 de l'option "Ghost Removal". Il ne reste plus qu'à lancer l'opération en cliquant sur "Create HDR ToneMap Project".

Options de la fusion hdr PhotoEngine

Le traitement de fusion HDR est assez rapide, des messages indiquent l'avancement du chargement des images, de la fusion et des options de traitement. Nous arrivons alors sur l'interface "Edit" du logiciel qui va nous permettre de gérer les options du rendu du Tone Mapping.

Edition PhotoEngine

L'interface d'édition de PhotoEngine se décompose en trois panneaux, sur la gauche nous avons l'historique des modifications "Timeline" avec la possibilité de versionner notre travail pour revenir à une étape intermédiaire. La fonction "Play!" qui permet de ré executer rapidement toutes les modifications, cette fonctionnalité est au premier abord inutile, mais en fait il s'agit d'un puissant allié si vous souhaitez vous rendre compte de la dérivation du rendu réel. Nos yeux s'habituent à ce que l'on voit et lorsqu'en HDR on pousse les traitements on ne se rend pas forcément compte que le traitement est choquant. Rejouer les modifications vous fera prendre conscience de l'impact visuel de vos retouches et permettra de contrer l'effet d'adaptation de vos yeux sur vos retouches.
En dessous nous trouvons le cadre des préréglages "Presets" avec différentes combinaisons de réglages qui permet de partir sur une bonne base ou de tester rapidement un type de rendu. Vous pouvez bien évidemment ajouter vos propres réglages à la liste.

Le panneau central vous présente une prévisualisation temps réel du traitement ToneMapping ainsi que des outils de rotation, recadrage et la pipette de balance des blancs.
Le panneau latéral droit contient les informations et tous les réglages possibles sur votre photo. Les réglages peuvent être plus ou moins complexes en fonction du choix que vous ferrez dans la boite déroulante du premier tableau.

Choix de la complexité des réglages

Dans le choix de la complexité des paramètres du ToneMapping on trouve tout d'abord l'option "None" qui n'appliquera donc aucun traitement après la fusion HDR, cela vous permettra d'enregistrer un fichier HDR 32bits. Ce fichier HDR à très grande dynamique de lumière peut être une étape de sauvegarde de votre traitement pour effectuer plusieurs tests de rendus. On trouve le choix "Auto Tone Mapper" qui permet avec un seul curseur de faire un ToneMapping très bon pour une grande majorité des scènes. "Local Tone Mapper" et "Advanced Local Tone Mapper" offrent un maximum d'options de réglages pour être très fin dans ses retouches ou au contraire pousser le traitement de manière très forte. Enfin l'option "Global Tone Mapper" qui ne comporte que deux réglages : la compression de la dynamique de lumière et la force de l'algorithme.

Réglage du Tone Mapping

À présent nous allons agir sur les différents réglages afin d'obtenir le rendu le plus naturel possible pour cette scène. Ici le but est de retrouver la vue que j'ai eu de cette scène en enlevant les contraintes du fort contraste et de dynamique réduite de mon appareil photo.

Dans le menu de sélection, je décide de travailler en mode "Advanced Local Tone Mapper", ce mode va m'offrir la palette de réglages la plus large. Je commence à régler le curseur "TM Strength" soit la force de la compression des tons du Tone Mapping. Entre la valeur 0 et 30 j'obtiens un assombrissement de la scène, c'est tout à fait normal cela est utile pour les scènes très claires. Avec cet assombrissement on récupère les tons du ciel. Au-delà de 30 les tons sombres commencent à se révéler. Je pousse le curseur vers la droite jusqu'à obtenir un ratio de lumière naturelle entre le ciel et le cockpit. Je cherche donc à toujours garder le cockpit plus sombre que le ciel. À la valeur 62 du curseur, mon équilibre me satisfait et je sais que le ciel devra être légèrement assombri donc le cockpit est volontairement un peu plus clair pour prévoir cet assombrissement général.

Réglage dureté tone mapping

Afin de redonner un aspect réaliste à la scène, j'assombris donc l'ensemble en jouant de façon assez précise avec le curseur "Fine Exposure", je renforce aussi légèrement le contraste. Mon ambiance retrouve un rendu très réel qui correspond à la vision que j'ai eu de la scène. Il faut néanmoins alléger les couleurs qui ont eu tendance à se sursaturer dans le traitement. Pour cela j'active tout d'abord l'option "Natural HDR Mode" qui permet de désaturer légèrement les couleurs qui ont tendance à trop ressortir comme le rouge vif du drapeau américain et du vert des instruments de bord. Je complète l'action par une légère désaturation de l'ensemble des couleurs.

Fin des réglages

Le traitement dans Oloeno PhotoEngine est à présent fini, il me reste qu'à sauvegarder le résultant dans un fichier TIFF 16bits afin de garder un maximum de dynamique pour des ajustements de retouche. Après un passage sous Lightroom pour enlever quelques aberrations chromatiques la photo est prête.

Rendu final

Comme vous avez pu le constater, le traitement de photographie HDR avec le logiciel PhotoEngine d'Oloneo est très simple à réaliser et permet d'obtenir de manière très rapide des photographies HDR à rendu réel. Cette petite étape supplémentaire lors d'un traitement photographique vous permet de vous affranchir des limites de votre appareil photo et de prendre vos photos dans pratiquement tous les types de conditions de lumières.

Livre photographie HDR par Pierre-Henry Muller
Pierre-Henry Muller est l'auteur d'un livre dédié à la photographie HDR ainsi que d'une formation vidéo en DVD/VOD à la photo HDR. Sur ces deux supports, vous trouverez de nombreux exemples de traitement de scènes HDR avec différents logiciels, dont PhotoEngine.


PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation