Nikon D800 : les meilleures offres

Viseur optique

Beaucoup de photographes qui aiment les cadrages au cordeau se récriaient du viseur du D700 précis à seulement 95%. Nikon «répare» donc son impair avec un nouveau viseur optique couvrant un champ de 100%. Le dégagement oculaire est également suffisant pour les porteurs de lunettes.

La visée est claire et agréable. Le Nikon dispose d'une couche LCD qui permet d'afficher des informations en surpimpression comme le quadrillage, les collimateurs AF actifs ou des niveaux électroniques. 
Nikon D800 information visée optique

Visée sur écran et autofocus

En mode visée écran, il est possible d'afficher différentes informations comme un niveau électronique, un histogramme d'exposition ou un quadrillage d'aide à la composition. La visée sur écran permet également de simuler l'exposition et le rendu des images (balance des blancs, saturation des couleurs...). 

Nikon D800 visée sur écran

Pour vous aider dans la mise au point manuelle, il est possible d'activer une loupe qui permet de grossir jusqu'à 23x la vue, soit un grossissement de 2:1 (l'écran affiche 640x427 pixels pour la visée, le reste étant dédié aux informations). 

La mise au point automatique gagne également en réactivité, mais reste toutefois assez lente par rapport à la mise au point par corrélation de phase. Notez que l'autofocus peut être permanent (AF-F pour Full Time), un mode très pratique notamment en vidéo.

Autofocus en visée optique

Le Nikon D800 dispose du module autofocus Nikon Advanced Multi-CAM 3500FX. Le nom est identique à celui qui équipe le D700, mais c'est une nouvelle génération, en témoigne la plage de sensibilité qui s'étend désormais de -2 à +19 IL (contre -1 à +19 IL sur le D700). Le module est également épaulé par un nouveau capteur 91 000 points RVB (qui sert également à l'exposition). Ce module permet à la fois la reconnaissance des visages en visée optique et le suivi d'un sujet en mouvement.Le module comporte 51 collimateurs dont 15 en croix jusqu'à f/5,6. Il se réduit à 9points croisés sur 15 points jusqu’à f/8.

Globalement, le suivi 3D et le mode auto (reconnaissance des visages) fonctionnent vraiment bien et tant que le sujet se trouve sur la zone AF (qui reste assez étroite par rapport au cadre visé), le module détecte assez bien les mouvements. Déjà très efficace en basse lumière sur le D700, le module AF du D800 est impressionnant dans des ambiances lumineuses délicates. Sur ce plan, l'évolution est notable et intéressante. 

Nikon D800 : les meilleures offres
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation