nikkor 18-200 mm vr II test review

Avec cette version II, Nikon apporte peu de nouveautés. On aurait pu s’attendre à un meilleur traitement, de nouvelles lentilles, mais rien de tout ça, la nouvelle version ne met à jour que le système de stabilisation VR II.

En optique, il faut souvent faire des choix : soit utiliser des focales fixes performantes ou des zooms plus polyvalents, mais optiquement moins performants. Avec un 18-200 mm, le photographe fait clairement le choix de la flexibilité avec un objectif à l'aise aussi bien en portrait qu'en paysage. Possible donc de laisser le 18-200 mm vissé sur le reflex sans avoir à transporter une palanquée d'optiques adaptées aux diverses situations. Toutefois, cette souplesse a un prix : la qualité des images. il est difficile de concevoir une optique 18-200 avec un excellent piqué à toutes les focales. Pourtant, le Nikkor AF-S 18-200 mm f/3,5-5,6 G ED VR II se défend assez bien avec un centre assez bon et une périphérie d'image qui tient la route. La distorsion est encore très marquée, mais celle-ci est facile à corriger et le vignettage est bien contenu hormis à 18 mm.

Proposé à 959 €, la note est finalement assez élevée pour un objectif qui n’apporte pas de réelles nouveautés ou améliorations. Je pense au contraire qu’on pourrait facilement se tourner vers la première version, qui conserve ces mêmes qualités mais à des prix qui devraient fortement chuter avec l’arrivée de ce nouveau modèle.

Test Nikkor AF-S 18-200 mm f/3,5-5,6 G ED VR II

Points forts

Points faibles

Bon piqué au centre sur l'ensemble de la plage de focales

Distorsions géométriques importantes

Piqué correct sur les bords jusqu'à f/11

Prix assez élevé face à la concurrence

Stabilisation optique VR II efficace

Aberrations chromatiques toujours présentes

Assez bonne gestion du vignettage

 

Construction correcte

 

Bonne prise en mains

 
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation