Pour notre test de précision, nous avons utilisé le 50 mm f/1,8. Nos mesures de MTF sont réalisées avec DxO Analyzer sur les fichiers JPeg. Au centre et à f/5,6, le couple 5D Mark III et optique est capable de distinguer 80 paires de lignes par millimètre, ce qui est un excellent. Logiquement, le 5D Mark III fait légèrement mieux que le Mark II qui atteint plus de 76 pl/mm. Des mesures qui permettent également de vérifier que le 50 mm f/1,8 II est capable de résoudre la définition du capteur à 22,3 Mpx. Vous noterez également l'accentuation des fichiers avec une courbe au-dessus de 100%

Canon 5D Mark III mesure MTF 50 mm f/1,8 à f/5,6

Canon 5D Mark III mesures MTF en fonction de l'ouverture avec 50 mm f/1,8

Balance des blancs

Sous un éclairage de type lumière du jour (notre labo est calé à 5400 K), le Canon 5D Mark III donne de bons résultats au niveau de la balance des blancs (Delta E <3). Le rendu des couleurs (style d'image standard) est assez saturé notamment dans les rouges. 

Canon 5D Mark III test review rendu couleur 5400 K mesure DxO

Sous un éclairage tungstène (le plus courant en intérieur : ici, des lampes halogènes dont la température de couleur est d'environ 3000 K comme l'indique notre mesure ci-dessous), la balance des blancs automatique n'est pas très fiable et les couleurs de notre mire Gretag «tirent» vers le rouge orangé. Sur la gamme de gris, le Delta ab grimpe à plus de 20 !

Température des couleurs halogène
Mesure éclairage halogène studio
 
Canon 5D Mark III test review balance des blancs 3000 KCanon 5D Mark III test review balance des blancs 3000 K mesures DxO

En basculant en balance des blancs préréglée tungstène (la scène est toujours sous 3000 K), le 5D Mark III tente d'équilibrer l'image et le résultat est plutôt convaincant et les patch retrouvent des couleurs plus réalistes. 



Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation