La visée est un élément important de l'Olympus OM-D E-M5. En effet, ce boîtier est le premier chez Olympus à intégrer un viseur électronique. D'un point de vue technique, le viseur est identique au VF-2 vendu en option pour la série Pen. Il affiche donc 1 440 000 points pour une définition en 800x600 pixels. La couverture de champ est de 100% et le grossissement est de 1,15x. Toutefois rapporté au format 24x36, il n'est que de 0,58x. Il reste agréable, mais nous aimerions un grossissement plus important pour être immergé dans la photo. Il faudra attendre la prochaine génération de dalle LCD qui puisse offrir une définition suffisamment importante pour supporter un meilleur grossissement. 

Olympus OM-D EM-5 viseur
Le viseur est capable d'afficher, beaucoup, beaucoup d'informations...

Comme l'écran, la visée reste fluide, même en basse lumière, même si l'affichage devient beaucoup moins précis avec une montée du grain et une rémanence plus marquée.

Mise au point

Olympus indique avoir amélioré son système autofocus par détection de contraste avec une technologie similaire à celle présente dans les modèles Panasonic et baptisée pour l'occasion FAST pour Frequency Acceleration Sensor Technology. Cette option, disponible uniquement en mode de mise au point continue (C-AF) permet une analyse du contraste sur 240 vps (240 Hz). Une fréquence doublée par rapport aux autres modes qui effectuent une analyse sur 120 Hz. Pour bénéficier de telles cadences, la définition de l'image est amoindrie; c'est pourquoi ce mode est réservé à la mise au point continu et au suivi de sujet. Pour la mise au point simple, le système analyse le contraste avec un balayage à 120 Hz plus précis. Vous pourrez d'ailleurs noter un petit changement de précision de visée lorsque vous passez d'un mode S-AF au mode C-AF.

En outre et à l'instar des reflex, l'E-M5 dispose désormais d'une analyse prédictive pour la mise au point. Avec la reconnaissance des visages, la détection des formes et des couleurs, les algorithmes seraient capables d'évaluer la trajectoire d'un sujet pour mieux «caler» la mise au point. Une Led d'assistance est également présente pour épauler le système AF quand la lumière vient à manquer.

Malgré une mise au point par détection de contraste qui pourrait s'effectuer sur l'ensemble de capteur principal, l'OM-D E-M5 conserver une griller de 35 zones AF. Sur l'écran tactile permet de déterminer au doigt la zone de mise au point où bon vous semble (la bordure de l'écran n'est pas prise en compte) et vous pouvez régler facilement la taille de la zone AF.  La reconnaissance des visages n'est pas oubliée, puisque le compact est capable de détecter jusqu'à 8 visages différents. Le compact dispose également d'une lampe d'assistance (rouge) pour éclairer la scène dans la pénombre.

Le compact s'avère très agréable à utiliser et la mise au point est très rapide dans la plupart des situations. En studio, nous avons mesuré le temps de mise au point sur notre scène classique (contraste moyen) en plaçant l'appareil à 1 m de la scène, l'optique (2-50 mm pour nos essais) fixée au grand-angle et à l'infini. Les mesures sont effectuées sous 3000 lux et sous 3 lux. Les résultats obtenus sont excellents.

Un mode suivi de sujet est également disponible, mais il ne nous a pas complètement convaincus lors de nos tests.
action temps
cadence commentaires
Autofocus lumière
(12-50 mm à 12 mm à 1 m de la cible)
0,21 s /  très bien
Autofocus pénombre (3 Lux)
(12-50 mm à 12 mm à 1 m de la cible)
 0,44 s /  très bien


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation