Olympus OM-D E-M5 test review avis

Après les Pen, Olympus s'attaque à un autre monument de sa gamme argentique, les OM. Le nouvel arrivant, l'EM-5, reprend les lignes du petit reflex qui a fait le succès de la marque dans les années 70. Mais, cet OM-D (D pour Digital)  est bien un Micro 4/3 (pas de capteur 24x36) et permet d'utiliser le parc d'optiques déjà existant pour les Pen.

 
Capteur : - LiveMos 4/3" 16 Mpx (17,3 x 13,0 mm)
Monture : - Micro 4/3
Optique livrée : - selon kit
Stabilisation : - oui, mécanique intégrée sur 5 axes
Antipoussière : - oui, filtre à ondes supersonies
Viseur : - oui, LCD 1 440 000 points (grossissement 0,58x en 24x36)
Visée écran LCD : - oui
Écran : - Oled, 610 000 points, 7,6 cm, inclinable
Mise au point : - Système AF détection contraste sur 35 points, détection des visages. Lampe d'assistance AF.
Modes autofocus : - Mise au point manuelle, Simple AF, AF continu, AF simple + MF, AF Tracking
Mesures d'exposition : - Mesure TTL pleine ouverture sur 324 zones. Mode multizone, Mesure Spot, Mesure centrale pondérée, Haute lumière, Ombre
Modes d'exposition : - Programme automatique, Priorité ouverture, Priorité vitesse, Manuel, Pose, Temps, i-Auto, Modes scène, Filtre artistique.
Correction d'exposition : +/- 3 IL
Bracketing : 2 / 3 / 5 images ( +/- 1/3, 2/3, 1 paliers EV ) ou 7 images ( +/- 1/3, 1/2, 2/3 paliers EV )
Vitesse d'obturation : - 1/4000 s à 60. Mode bulbe 30 minutes
Motorisation : - jusqu'à 9 vps sans autofocus (20 raw et 70 JPeg) selon la carte utilisé. 4 vps avec autofocus (stabilisation désactivée).
Sensibilité ISO : - ISO 200 - 25600 par paliers ISO de 1/3 et 1 IL
Mémoire : - SD (Compatible SDHC, SDXC, UHS-I)
Format image : - photo : JPeg, raw (12 bits), raw + JPeg : 4608 x 3456 pixels. 3D : MPO
- vidéo : . MOV (MPEG-4AVC/H.264), AVI(Motion JPEG) HDTV 1920 x 1080 (16:9) 30p, 20Mbps (MOV), micro stéréo
 
Alimentation : - Batterie Lithium-Ion (330 vues avec 50% en liveview)
Connexion : - USB 2, HDMI type D, connexion propriétaire PenPal
Dimensions : - 121,0 x 89,6 x 41,9 mm
Masse : - 425 g
Logiciels : - [ib] Logiciel de gestion d'image
Flash : - oui, livré en standard (non intégré) : NG 10. Capable de piloter des flashes distants sans fil.
Si l'OM-D EM-5 se différencie de la gamme Pen par son allure, le dernier compact à objectifs interchangeables apporte de nombreuses évolutions. Boîtier haut de gamme, il dispose d'une construction tout temps et formera un couple parfait avec le nouveau zoom 12-50 mm f/3,5-6,3 Macro également tropicalisé (c'est la seule optique tout temps en monture Micro 4/3 pour l'instant).

L'EM-5 est également le premier Micro 4/3 Olympus à intégrer un viseur électronique. Celui-ci est le même que le VF2 vendu en option pour les Pen. Il peut afficher 1 440 000 points et vient compléter la visée sur écran (Oled 610 000 points) inclinable.

Olympus a également revu quelques éléments techniques comme la stabilisation intégrée qui agit désormais sur 5 axes pour limiter les effets de roulis, de tangage, de lacet et les déplacements verticaux et horizontaux. La marque annonce un gain pouvant atteindre 5 IL.

Un autre changement d'importance concerne le capteur. Jusqu'à maintenant limité à 12 Mpx, l'OM-D franchit cette barrière et propose un capteur 16 Mpx et une plage de sensibilités qui n'a pas peur de monter à 25600 ISO. Ce capteur permet également de filmer en HDTV 1080 à 30 vps.

Parmi les autres améliorations, nous retiendrons un autofocus revisité et doté de fonction de suivi 3D, un déclenchement moins sonore et un mode rafale à 4 vps.

L'OM-D EM-5 présente donc une fiche technique très intéressante, mais qu'en est-il sur le terrain ? Réponse dans notre test.




Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation