Neutralité et bascules

C’est le visuel du verre d’eau qui permet d’évaluer subjectivement la neutralité des tirages.

En laissant l’imprimante gérer les couleurs, les tirages semblent parfaitement neutres malgré une légère sensation de bascule magenta dans les hautes lumières (les valeurs claires). Ces constatations sont les mêmes pour le papier brillant et perlé. Pour le papier mat (qui dispose d’une teinte chaude) l’effet est moins visible.

Avec nos profils personnalisés, tous les tirages sont neutres même si l’on obtient des résultats plus chauds qu’en laissant l’imprimante gérer les couleurs.

Voyons si nos mesures confirment les sensations visuelles obtenues.

Les deux courbes a* et b* représentent les axes rouge-vert et jaune-bleu du L*a*b*.

Plus le a* est positif, plus la teinte est rouge, plus il est négatif, plus la teinte est verte.
Plus le b* est positif, plus la teinte est jaune, plus il est négatif, plus la teinte est bleue.

Epson Stylus Pro 3880 test reviewValeurs en a* et b* mesurées sur une gamme de gris allant du noir au blanc, depuis un fichier RVB.


Epson Stylus Pro 3880 test reviewGamme de gris dans l’espace L*a*b*

Première constatation, le papier présente une légère teinte bleutée.L’analyse spectrale du papier (non présentée ici) nous fait penser à la faible présence d’agent de blanchiment (azurant optique).

Deuxième constatation, le profil imprimante corrige les teintes vertes de la gamme de gris, mais introduit du bleu dans les gris moyens.

Pour compléter le test, nous avons comparé les résultats obtenus en laissant l’imprimante gérer les couleurs, et en utilisant notre profil personnel.

Epson Stylus pro 3880 test reviewValeurs en a* et b* mesurées sur une gamme de gris allant du noir au blanc, depuis un fichier RVB.


epson stylus pro 3880 test reviewGamme de gris dans l’espace L*a*b*

On note que le profil personnel s’adapte mieux à la teinte bleutée du papier. Les gris moyens sont plus neutres.

Reproduction de la gamme de gris

Dans un premier temps, nous avons étudié la reproduction de la gamme de gris sans gestion de la couleur et avec la gestion de la couleur de l’imprimante (« laisser l’imprimante gérer les couleurs » dans le menu impression de Photoshop).

Nous avons représenté la gamme de gris selon la clarté L* (échelle de clarté proche de la vision humaine) dans le graphique suivant :

epson stylus pro 3880 test reviewLa courbe de reproduction de la gamme de gris en clarté L* (clarté affiché à l’écran/ clarté imprimée)
Min L*: Max L*: Min D: Max D:
Espon 3880 Ilford Smooth Gloss Gestion de la couleur imprimante 5,09 95,63 0,05 2,25
Espon 3880 Ilford Smooth Gloss Sans gestion de la couleur 4,43 95,64 0,05 2,31


On remarque que le pilote d’impression Epson linéarise la courbe de l’imprimante : c’est le but recherché. Cependant, la courbe est plus abrupte, dans les noirs profonds. Elle est plus douce, dans les hautes lumières.
Ceci permet d’obtenir une densité maximum très dense, tout en portant l’accent sur les tons moyens. On aurait préféré une plus grande linéarité de la courbe ; c'est-à-dire garder une bonne concordance entre les clartés affichées à l’écran et celles imprimées.

Pour compléter le test, nous avons comparé les résultats obtenus en laissant l’imprimante gérer les couleurs, et en utilisant notre profil personnel.

Epson Stylus Pro 3880 test reviewCharteDeGris GestionCouleurPerso.jpeg La courbe de reproduction de la gamme de gris en clarté L* (clarté affiché à l’écran/ clarté imprimée)

Finalement, les gammes de gris diffèrent peu entre le profil perso et la gestion de la couleur imprimante. Preuve que la gestion de la couleur de l’imprimante est ici étudiée pour donner de bons résultats, et non pour être juste flatteuse.
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation