Accessoire :  sac photo d'épaule
Marque : Vanguard
contenance : 1 à 2 reflex pro. 5 à 6 objectifs (jusqu'au 300 mm f/4), quelques accessoires et un ordinateur portable 15". Possibilité de transporter un trépied.
coloris : noir

Présentation

Nous avions déjà testé et apprécié le sac d'épaule Vanguard Up-Rise 33 dont la série Heralder semble être une intéressante évolution. Muni d'une ouverture sur le dessus du sac il permet non seulement de saisir son matériel sans avoir à ouvrir le rabat, mais permet de transporter un trépied grâce à un système de sangle sur le bas du sac. 

vanguard heralder 38 test review avec un trépied
L'Heralder 38 offre une capacité de chargement impressionnante.

vanguard heralder 38 test review ouverture sur le dessus
Pour accéder à son matériel rapidement, Vanguard propose une ouverture zippée sur le haut du sac

Les finitions du sac (polyester noir) sont sans reproches. Les coutures sont solides et les jointures de tissus pérennes. Après une multitude de manipulations et plusieurs tests sur le terrain aucun fil ne s'est décousu ou a craqué. De dimensions extérieures impressionnantes (27 x 47 x 35 cm LxHxP) la capacité d'emport est quasiment deux fois plus importante que l'Up Rise 36. En effet il est possible de transporter un à deux appareils photo professionnels munis de grip, de 5 à 6 objectifs dont un télézoom lumineux, un ou deux flashes, divers accessoires (cartes, chargeurs, câbles), un ordinateur portable 15.4" et un trépied.

vanguard heralder 38 test review aménagement intérieur
Ordinateur, zooms, téléobjectif, focales fixes, réflex pro, flash et accessoires...un fourre-tout impressionnant !

L'intérieur est modulable, les cloisons en mousse assurent un bon maintien du matériel et il est possible de sortir les poches de protection des compartiments ordinateur et photo pour transformer l'Heralder 38 en (gros) sac de ville. Les dimensions intérieures sont de 16 x 28 x 38 cm et le tout, à vide, frôle les 1,8 kg ! Un sac dans lequel vous emportez une large partie de votre matériel, certes, mais lourd et à priori encombrant. La lanière d'épaule, plutôt bien dessinée, s'ajuste selon votre taille et un large rembourrage permet de répartir le poids sur l'ensemble de l'épaule. Une seconde sangle qui se glisse sur la première permet de répartir le poids sur la hanche et d'abaisser le centre de gravité du transport.

vanguard heralder 38 test review vue de face vanguard heralder 38 test review vue de dos
Le design est plutôt agréable et discret.

Les différentes pochettes sont accessibles facilement et offrent de larges espaces de rangement. À l'arrière du sac, on trouve une housse de protection antipluie, mais on note que le revêtement en polyester 1000 de l'Heralder 38 n'est malheureusement pas étanche. Il est également possible de transporter le sac sur un trolley, car l'arrière du sac dispose de passants adaptés. 

vanguard heralder 38 test review détail fermeture et système de sécurité vanguard heralder 38 test review détail finition sangle
Les finitions sont sans reproches

Une fermeture zippée protège le compartiment sur le dessus du sac et ferme le rabat. Celui-ci est muni d'une ouverture rapide facilitant l'accès au matériel et est sécurisé par un aimant qui empêche les ouvertures accidentelles. Néanmoins le rabat principal n'est plus muni de scratch, celui-ci se balade trop facilement lors de diverses manipulations et il faut absolument le clipser pour éviter toute ouverture accidentelle.

Sur le terrain

Pourquoi proposer un si gros sac d'épaule, qui une fois pleinement chargé, sera forcément difficile à transporter et risquera de créer des douleurs dorsales ? La réponse se situe certainement du côté des photojournalistes ou des photographes évènementiels qui doivent emporter avec eux une large gamme d'optiques, un second réflex de secours ou déjà équipé d'un second zoom afin d'éviter diverses manipulations et avoir accès à leur matériel rapidement. En effet, l'ouverture rapide sur le dessus permet d'avoir accès aisément à son appareil photo et fait gagner un temps considérable. Ici le sac d'épaule est en fait plus pratique que le sac à dos classique en terme d'accès, car ces derniers obligent souvent leur porteur à déposer le sac au sol pour avoir accès au matériel. Par ailleurs, beaucoup de réflex permettant aujourd'hui de filmer de l'image vidéo, certaines agences ou clients n'hésitent plus à demander à leur photographe de leur rapporter quelques instants de rush animé.  Pour être stable et enregistrer une image de qualité, le photographe doit stabiliser son image sur un pied.

vanguard heralder 38 test review avec un trépied et fermé

Le Heralder 38, avec son système de sangle sur le devant du sac permet donc d'emporter aussi un trépied. Un accroissement du poids et de l'encombrement encore à prévoir donc, mais une configuration complète. Cependant, nous notons deux points agaçants. L'Up Rise 33, déjà testé dans nos colonnes disposait d'un système de scratche sur le devant du sac permettant au rabat principal de ne pas se balader lors de diverses manipulations. Ici cette absence de scratch oblige l'utilisateur à constamment bloquer ce rabat soit via le clip principal, soit avec la fermeture zippée, car en cas de mouvement en avant trop prononcé, une partie du contenu de votre sac pourrait se renverser. Autre point étonnant vu la capacité d'emport de l'Heralder 38, nous aurions apprécié en plus la présence d'un système de soufflet permettant d'agrandir encore le sac.  Est-ce ici une volonté du fabricant de ne pas marcher sur les plates-bandes de la série Up-Rise que le Heralder ne remplace pas ? Une fois pleinement chargé, le transport n'est finalement pas si encombrant, il est facile de se mouvoir et les gestes ne sont pas entravés par la taille du sac, mais le poids, lui, se fait rapidement sentir. Lors de notre reportage pour une soirée évènementielle, dès la première occasion nous avons posé le sac au sol. Pas de risque pour celui-ci d'ailleurs, car le dessous de ce dernier est protégé par un revêtement en tissu renforcé et imperméable. De la même façon, à la moindre intempérie, la housse antipluie protège le sac, mais du coup, le compartiment photo n'est plus accessible. Dommage de ne pas proposer un revêtement antidéperlant.

vanguard heralder 38 test review avec housse anti pluie
La housse antipluie fait partie des accessoires inclus

Pour finir noter qu'avec la série Heralder il est possible de transporter un ordinateur jusqu'au 15,4" et que vous pourrez sortir la housse de protection de l'ordinateur. Pourquoi ne pas avoir proposé un système d'attache de sangle de façon à rendre cette housse d'ordinateur autonome ?

vanguard heralder 38 test review la housse pour ordinateur
La housse de l'ordinateur est amovible, mais pas autonome

Conclusion

À l'image des produits Vanguard que nous testons régulièrement nous mettrons l'accent encore une fois sur la très bonne finition de l'Heralder 38. Avec ce sac, la marque propose un sac d'épaule au volume de chargement élevé avec lequel il est possible d'emporter une large gamme d'optiques, au moins deux réflex et un trépied. Une fois pleinement chargé vous devrez prendre garde à son poids et son encombrement élevé. Oubliez selon nous les randonnées d'une journée.  L'intérieur est bien pensé, les cloisons sont modulables et les nombreux accessoires trouvent leur place. Mais certains aspects nous ont déçus à l'image de cette housse d'ordinateur  qui ne peut se porter en bandoulière ou encore le rabat qui ne peut se bloquer qu'à l'aide du clip principal. Reste que pour un prix moyen situé entre 130 et 150 euros l'Heralder 38 n'est pas une mauvaise affaire et que la gamme propose 2 autres sacs au volume de chargement inférieur les Heralder 28 et 33. Cependant nous nous demandons si la marque ne devrait pas simplifier sont offre en créant une combinaison entre la série Heralder et la série Up-Rise.

vanguard heralder 38 test review configuration complète
Contrepartie de la grande capacité de chargement, le poids conséquent et la mobilité réduite !

  •  
  • Dimensions :

    380 x 160 x 280 mm
    (intérieur) / 470 x 270 x 350 mm (extérieur)
  • Poids :

    1,8 kg
  • Photo :

    1 à 2 reflex pro. 5 à 6 objectifs (jusqu'au 300 mm f/4), quelques accessoires. Possibilité de transporter un trépied.
  • Ordinateur :

    portable 15,4"
  • Coloris :

    noir
  • Site Internet :

  • Garantie :

    /
Vanguard Heralder 38 test review recommandé 

Points forts

Points faibles

Excellentes finitions

Lourd et encombrant

Capacité de transport importante (modèle 38)

Pas de scratch pour fermer le rabat

Système de transport du trépied ingénieux

Pas de possibilité de rendre la housse d'ordinateur réellement autonome

Bon rapport qualité / prix

Gamme un peu confuse entre Heralder et Up-Rise



PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation