Sony PMW-EX3 test review
Le PMW-EX3 appartient à la gamme XDCAM EX de Sony. Cette série professionnelle utilise une carte mémoire SxS en guise de support d'enregistrement dont la dimension est identique à l'Express Card (34) des ordinateurs portables récents.
 
La SxS offre une grande souplesse pour le transfert des clips en post-production nomade. Il suffit d'insérer la carte dans votre PC portable pour commencer le montage. Ceux qui n'en possèdent pas peuvent toujours récupérer les rushes via l'interface USB de l'EX3.

Le Sony PMW-EX3 peut recevoir deux cartes SxS dont la capacité varie aujourd'hui de 8 à 32 Go. Lorsqu'une carte est pleine, l'enregistrement bascule automatiquement sur la seconde carte grâce à une mémoire tampon pour éviter un blanc. La caméra est vendue en série avec une carte de 8 Go.

Sur le plan ergonomique, le Sony PMW-EX3 est un caméscope de semi-épaule, entendez par là que la caméra se tient sur le bord de l'épaule avec une crosse amovible et non par dessus comme avec les caméras d'épaule broadcast.

L'autre caractéristique importante est l'objectif interchangeable. L'EX3 est équipée en série d'une optique Fujinon à monture baïonnette 1/2 pouce. La lentille couvre une focale de 31,4 - 439 mm en 35mm ce qui offre un grand-angle plutôt correct et un zoom 14x. Du coup, l'EX3 est très polyvalente et s'adapte aussi bien au reportage qu'au court-métrage. L'objectif dispose en outre de trois bagues graduées. L'une dédiée au diaphragme, la seconde avec cran de butée pour le zoom et la troisième pour la mise au point. L'objectif est protégé par un volet de fermeture mécanique.

Côté image, l'EX3 filme en haute définition 1920x1080 pixels au format Mpeg-2 Long GOP sur un débit de 35 Mbps (en mode HQ) et en 1440x1080 pixels sur un débit de 25 Mbps (en mode SP). On dispose également d'un enregistrement 1280x720 pixels (720p) pour des productions outre-atlantique. L'enregistrement peut s'effectuer en balayage entrelacé (50i) ou progressif (25p). Ce dernier permettant de modifier la cadence de trames pour effectuer des ralentis ou des accélérés de qualité en post-production via le mode Slow & Quick Motion que nous reverrons plus loin.

Dernier point, le Sony PMW-EX3 filme sur un échantillonnage 4:2:0. Que signifient ces trois chiffres ? Le premier désigne la luminance, le second la chrominance pour les lignes paires de balayage et le troisième la chrominance pour les lignes impaires. Le 4:2:0 a été adopté pour le DV, le DVCAM, le HDV et le XDCAM EX.  Les caméras broadcast (Betacam, XDCAM et HD-CAM), elles, travaillent en 4:2:2 où la résolution couleur est identique en horizontal et en vertical. Sans entrer dans les détails, le 4:2:2 permet un travail plus efficace en post-production pour l'application de filtres colorimétrique (comme l'étalonnage) ou d'effets visuels. Le 4:2:0, lui, accusera une légère perte de piqué en post-production. Il faut toutefois relativiser, car les outils de production broadcast sont adaptés à des formats conçus pour une diffusion TV ou cinématographique. Le format XDCAM EX, même en 4:2:0, permet un travail de montage d'excellente qualité amplement suffisant pour des productions d'entreprises ou des courts-métrages.

 
Format : XDCAM EX (MPeg-2 Long GOP)
Support : Carte SxS (8 Go fournie)
Capteur : 3 CMOS FullHD Exmor 1/2 pouce
Optique : Fujinon avec zoom 14x, f/1,9-f/16 (objectif interchangeable 1/2 pouce)
Écran LCD : 3,5 pouces 921 000 pixels
Enregistrements : Mode HQ : 1920x1080/50i, 25p et 1280x720/50p, 25p - Mode SP : 1440x1080/50i
Micro intégré : stéréo
Connectique : 2 prises XLR, composite BNC, une sortie S-Video, deux sorties audio RCA, une sortie Composante, USB et casque.
Dimensions : 250 x 210 x 400 mm
Poids : 3,6 Kg
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation