Pour évaluer le potentiel des fichiers bruts du Nikon D4, nous analyserons les résultats obtenus par DxOMark. Les résultats observés sur les fichiers JPeg sont-il proches des données enregistrées dans les .NEF ? Nous en profiterons pour comparer les résultats du D4 et du D3s.

Sensibilité ISO

Ce premier graphique permet de vérifier les valeurs ISO annoncées par le constructeur et les valeurs mesurées de sensibilité. Le D4 est donc relativement fidèle et seule la sensibilité ISO 50 est une extrapolation logicielle. Notez que le capteur du D4 dispose d'une sensibilité nominale à 100 ISO contrairement aux 200 ISO du D3s.

DxOMark D4 D3s iso comparaison nef

Rapport signal / bruit

Les mesures les plus attendues sont bien sûr celles du rapport signal / bruit. Sur ce plan, la courbe du D4 est pratiquement calée sur celle du D3s. Comme annonçait par Nikon, le traitement du bruit électronique du D4 est équivalent à celui du D3s avec un capteur plus pixelisé.

Nikon D4 D3s rapport signal bruit comparaison nef


Dynamique

Sur la dynamique des images, le nouveau capteur 24x36 (16 Mpx) de Nikon se détache de son prédécesseur avec de meilleurs résultats sur une plage ISO de 100 à 1600 ISO. L'écart est d'ailleurs assez significatif avec pratiquement 1 IL sur toute la plage. Dans les hautes sensibilités, le D4 est semblable au D3s.

Nikon D4 D3s dynamique comparaison raw nef

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation