Olympus M.Zuiko 12 mm f/2 test review avis recommandé

Au final, il est difficile de ne pas être séduit par cette focale fixe grand-angle pour Micro 4/3. L'objet construit en métal est très agréable à manipuler. Outre une motorisation autofocus rapide et silencieuse, le M.Zuiko 12 mm f/2 est la première optique à offrir, via un système de bague débrayable, une véritable mise au point manuelle mécanique. La qualité optique est également au rendez-vous avec un excellent piqué dès la pleine ouverture sur l'ensemble du champ. Les aberrations chromatiques et le flare sont très discrets. Seule la distorsion est un peu visible (elle est partiellement corrigée par le boîtier) et le vignetage est visible à f/2 pour disparaître aux autres diaphragmes. Cette focale fixe gagne facilement son recommandé.

Face à la concurrence

Il n'y a pas vraiment d'équivalent au grand-angle 24 mm Olympus chez Panasonic ou d'autres constructeurs pour le format Micro 4/3. Toutefois, il existe d'autres alternatives comme le 14 mm f/2,5 chez Panasonic ou le 17 mm f/2,8 chez Olympus. Les deux optiques sont beaucoup plus compactes (elles ont un format «crêpe» ou panecake), mais n'ont absolument pas le même niveau de finition (elles sont en plastiques). Les angles de champ sont plus étroits et la luminosité moins importante. Toutefois, les tarifs sont nettement plus accessibles.

Panasonic 14 mm f/2,5 Olympus 17 mm f/2,8


Points forts

Points faibles

Fabrication en métal superbe

Paresoleil optionnel et cher (60 euros)

Mise au point mécanique débrayable (clutch) très agréable

Distorsion importante (les JPeg sont corrigés à la volée)

Qualité des images au centre, même à f/2

Vignetage visible à f/2

Flare, aberrations chromatiques peu visibles

 

Autofocus rapide et silencieux

 



Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation