L'AF 85 mm f/1,8D est le plus ancien 85 mm encore au catalogue Nikon. Son design remonte à 1988, et a été mis à jour en 1994 sans que la formule optique ne change. Nous restons sur une conception simple, incluant 6 éléments répartis en 6 groupes. Face aux optiques actuelles, ça semble bien peu. Mais le simple n'est pas toujours l'ennemi du bien.

Nikkor 85 mm f/1,8D test review présentation

Pour moins de 350 € neuf, cet objectif en a sous le pied. La construction est plus que robuste. L'optique est assez courte et bien moins grosse que les 85 mm f/1,4D et G plus récents. Elle est métallique, lourde et dense. Et même son pare-soleil est en métal. Il faut la visser au bout de l'objectif... C'est du sérieux, à mille lieues des baïonnettes plastic actuelles !

Nikkor 85 mm f/1,8D test review présentation avec paresoleil

Le diaphragme à 9 lamelles est lui aussi un bon point, et offre un bokeh assez doux.  

Nikkor 85 mm f/1,8D test review détail sur le diaphragme à 9 lamelles

Attention, l'autofocus est mécanique (comme toutes les optiques AF non G de Nikon, une bonne vieille vis sans fin dans la monture de l'objectif assure le boulot) et il faudra un boîtier motorisé pour en profiter, ce qui exclut les entrées de gammes, D5100 inclus.

Nikkor 85 mm f/1,8D test review comparaison 50 mm f/1,8D

Comme toutes les optiques de série D on y trouvera une bague de réglage du diaphragme qu'il suffira de régler sur f/16 pour que le boîtier pilote l'ouverture à la molette. Dernier point: le 85 mm f/1,8D est petit. Plus long qu'un 50 mm il est à peine plus large. À côté du minuscule 50 mm f/1,8D il semble gros, mais il n'est guère plus gros qu'un 50 mm f/1,4G. 

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation