Fujifilm X10 test review face avant
Fujifilm X10 : un look rétro qui colle à la ligne X (X100, X-Pro1).

Le X10 présente une belle finition en simili cuir (en réalité du plastique) qui entoure le boîtier et qui assure une bonne préhension. Le compact expert inspire confiance : les molettes sont fermes et ne présentent pas de jeu, les touches sont souples sans être molles, le mouvement de l'optique est fluide. Le X10 est un boîtier bien construit. Un léger renflement fait office de poignée. Si celle-ci apparaît comme très fine, elle n'en est pas moins agréable. Sur l'avant, vous noterez également la présence d'un sélecteur pour le fonctionnement de l'autofocus (MF, AF-C ou AFS-).

Fujifilm X10 test review dos
Le sens du détail chez Fujifilm : notez le viseur optique rond qui confère au X10 une belle allure.

L'arrière richement équipé. Vous trouverez une roue codeuse cernant un trèfle de sélection ainsi qu'un bouton de validation. Vous trouverez également une molette de réglages et différentes touches pour accéder rapidement à certaines fonctions (AEL/AFL, WB, mode AF...). À côté du viseur, un bouton poussoir permet de sortir le flash. Dommage que la touche Raw ne soit pas personnalisable (vous pouvez uniquement jouer sur le choix du format de fichier Raw ou JPeg). Vous noterez également l'absence de bouton pour l'enregistrement direct de la vidéo.
Fujifilm X10 test review vue de dessus
Si le X10 ne dispose pas de prise pour une télécommande électrique, vous pouvez parfaitement visser un déclencheur souple.

Le X10 propose un barillet pour le choix du mode d'exposition et également deux positions pour des modes personnalisés (C1, C2). Un autre barillet permet de corriger rapidement l'exposition et une touche Fn (paramétrable) permet de modifier un paramètre à l'aide de la molette de réglage arrière (valeur ISO par exemple).
Fujifilm X10 test review prise en mains batterie et carte mémoire

Le compartiment pour la batterie et la carte mémoire se situe dans la semelle du boîtier. La batterie, la bien connue NP-50, propose une autonomie assez limitée. Pendant nos tests (usage intensif), nous n'avons pas dépassé 200 déclenchements et quelques minutes de vidéo. Il sera donc prudent de prévoir une seconde batterie. Vous pouvez également limiter l'usage de l'écran LCD en cadrant à l'aide du viseur optique.

Fujifilm X10 test review connexions
Le X10 propose deux connecteurs : USB et HDMI. Le strict minimum donc.

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation