Le zoom manuel 24-112 mm f/2-2,8 est bien sûr l'une des pièces maîtresses du Fujifilm X10. Sa bague manuelle offre un confort et une précision rare sur un compact et sa luminosité f/2-2,8 est plus qu'appréciable pour les reportages en intérieur ou en soirée. Sur le papier, ce zoom optique 4x est donc très tentant, qu'en est-il en studio.

Les fichiers RAF ne sont malheureusement pas pris en charge par notre logiciel d'analyse DxO Analyser, nous devons nous contenter des fichiers JPeg. Dans un premier temps, nous observons la courbe MTF. Les images JPeg sont assez douces et la courbe ne montre pas d'accentuation excessive (au-dessus de 100%).

Fujifilm X10 tes review qualité JPeg

Résolution optique au grand-angle 28 mm

Au centre de l'image, le zoom est plutôt étonnant avec d'excellents résultats dès f/2 ou l'optique est pratiquement à son meilleur rendement. Elle reste à cet excellent niveau jusqu'à f/4 et la diffraction se fait sentir à f/5,6 pour dégrader plus significativement. La périphérie de l'image est moins impressionnante et reste constamment en net retrait par rapport au centre.

Fujifilm X10 test review résolution optique au grand angle fichiers JPeg

Résolution optique au télé 112 mm

Les images au télé sont globalement moins piquées, mais plus homogène. L'optique atteint son meilleur rendement à f/5,6. Le piqué reste appréciable au centre jusqu'à f/8.

Fujifilm X10 test review résolution optique au téél fichiers JPeg

Distorsion et aberrations chromatiques

La distorsion n'est pas complètement corrigée au grand-angle et une très légère déformation géométrique en barillet est visible (-0,8 % TV).

Fujifilm X10 test review distorsion au grand angle

Celle-ci disparait complètement au télé (0,1 % TV). Les aberrations chromatiques ne sont également pas un problème sur le X10 (elles sont probablement corrigées à la volée).

Fujifilm X10 test review distorsion au grand angle

Vignetage

L'assombrissement des coins est guère visible sur les clichés en studio et seront pratiquement invisible sur des images de la vraie vie. Un léger voile noir sera visible au grand-angle et à la plus grande ouverture (f/2), mais globalement ce défaut optique ne sera pas gênant.

Fujifilm X10 test review vignetage grand-angle et télé
Mesure du vignetage au grand-angle (f/2) à gauche et à télé (f/2,8) à droite.

Balance des blancs

Sous un éclairage de type lumière du jour (notre labo est calé à 5400 K), le Fujifilm X10 donne de très bons résultats. La balance des blancs est neutre (DeltaE 94 à moins de 1). Les couleurs sont par contre sont bien saturées et plus clinquantes que la réalité.

Fujifilm x10 test review balance des blancs sous éclairage jour / auto

Sous un éclairage tungstène (le plus courant en intérieur : ici, des lampes halogènes dont la température de couleur est d'environ 3000 K comme l'indique notre mesure ci-dessous), la balance des blancs automatique n'arrive pas corriger correctement la dominante colorée des images. Sur la gamme de gris, le DeltaE 94 grimpe à plus de 6. Les couleurs prennent clairement des teintes plus chaudes. Notez qu'un DeltaE 94 à 6 est plutôt un bon score par rapport aux principaux concurrents.

mesure éclairage halogène studio
 
Fujifilm x10 test review balance des blancs sous éclairage halogene / auto

En passant le X10 en balance des blancs programmée en tungstène, les images recouvrent une teinte plus neutre (DeltaE 94 3,8). La balance des blancs tire alors vers des teintes beaucoup plus froides. 

Fujifilm x10 test review balance des blancs sous éclairage halogene et réglage tungstene


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation