Sony NEX-FS100K test review avis
La NEX-FS100K est une "petite bombe". Son ergonomie, sa qualité d'image et même son look ne laissent pas indifférents d'autant que son prix de 6200 euros TTC est 'relativement' modéré vu ses performances. Présentons la bête...

Positionnement marketing

Les caméscopes à faible profondeur de champ sont à la mode depuis le succès du Canon 5D Mark II en vidéo. Sony s'est inscrit dans cette tendance en commercialisant le NEX-VG10 en 2010 qui reprenait le fameux "flou d'arrière-plan", mais associé à une ergonomie de "vraie" caméra (autofocus, prise en mains). En 2011, Sony monte en gamme avec le FS100EK qui se rapproche davantage du cinéma numérique grâce à son capteur Super35 Exmor. Attention, le format Super35 cinéma n'a rien à voir avec le 35 mm photo. Ici, le capteur n'est pas 24x36, mais s'apparente à un capteur APS-C. 
La qualité d'image HD est du coup améliorée avec un balayage en 50p et une sensibilité très efficace en basse lumière. Vendu 6000 euros HT avec l'objectif Sony SEL18-200, le FS100EK se trouve déjà à 6200 euros TTC chez les revendeurs, et à 5860 euros TTC sans l'objectif.

À qui se destine le FS100EK ? Nous sommes tentés de répondre "tout le monde" car la frontière séparant le professionnel du broadcaster est aujourd'hui de plus en plus floue. Depuis que des réalisateurs filment leurs publicités et leur série TV avec un reflex ou une caméra de poing, on ne s'étonnerait pas de voir une FS100EK sur un film de Jeunet, un clip de Madonna, une publicité Breitling ou simplement un film de mariage ! C'est d'autant plus vrai que le FS100EK est utilisable dans tous les types de production grâce à un boîtier "transformable" et des réglages polyvalents (grand-angle, zoom 11x, poignée amovible).

Quels concurrents ?

Le Sony FS100 défie naturellement les reflex/caméra type Canon EOS 5D/7D mais aussi le Panasonic AG-AF101 qui est fondé sur le même concept optique+grand capteur à un prix de 5000 euros TTC sans l'objectif.

Canon 5D Mark II Panasonic AG-AF101 Sony  NEX-FS100
Canon 5D Mark II
2800 euros (avec 24-105mm)
Panasonic AG-AF101
5000 euros (sans optique)
Sony NEX-FS100K
6200 euros

Format d'enregistrement

Le FS100 appartient à la série NXCAM de Sony qui désigne les caméscopes professionnels d'entrée de gamme filmant au format AVCHD (codec MPEG-4/H.264), soit sur carte mémoire, soit sur une mémoire flash interne.

Voici les définitions d'image proposées sur la FS100 :
- 1920x1080/50p (en 28 Mbit/s, AVCHD 2)
- 1920x1080/50i/25p (en 24, 17 Mbit/s)
- 1440x1080/50i (en 9 et 5 Mbit/s),
- 1280x720/50p (en 24 et 17 Mbit/s)
- 720x576/50i (en 24 et 9 Mbit/s en MPEG-2)

La vidéo est échantillonnée en 4:2:0 à l'enregistrement, mais le FS100EK peut diffuser ses images en 4:2:2 non compressées via la sortie HDMI en tête de caméra (avec un Time Code SMPTE intégré) vers un enregistreur externe.

Les clips sont enregistrés sous forme de fichier MTS sur une carte mémoire de type Memory Stick ou SD situé dans un lecteur à l'arrière du boîtier. Une carte SDHC (classe 6) de 32 Go peut ainsi contenir jusqu'à 2h50 d'enregistrement en HD 1080/50i à 24 Mbps.

À noter que Sony propose aussi une unité d'enregistrement à mémoire flash de 128 Go, le HXR-FMU128 en option. L'enregistreur peut stocker jusqu'à 11 heures de vidéo en qualité HD (24 Mo/s). Il se fixe sur le boîtier du FS100 et permet d'enregistrer de manière hybride à la fois sur la mémoire flash et sur la carte mémoire. Cela permet de créer un backup de vos rushes pour les transmettre immédiatement au monteur, mais c'est aussi une sécurité en cas de panne de l'un des deux supports, ou même de vol (de nombreux JRI se font confisquer leur carte mémoire par la police dans certains pays). Prix: 950 euros TTC.

L'enregistrement audio s'effectue au format PCM linéaire 2 canaux, 16 bits, 48 kHz ou en Dolby Digital 2 canaux. Le FS100EK dispose de deux prises XLR et d'une sortie casque mini-jack. Un micro Sony ECM-XM1 est fourni avec le caméscope.

Capteur Super-35mm

La particularité du FS100 est son grand capteur CMOS Super35 Exmor (3,37 mégapixels effectifs). C'est notamment à lui que l'on doit la fameuse profondeur de champ. À noter que ce capteur est également intégré au Sony PMW-F3 positionné dans une catégorie bien supérieure (15000 euros avec objectif).
sony capteur Exmor Super35
Son avantage comparé à un capteur 24x36 de reflex, est de fonctionner sur une fréquence élevée de 50 images par seconde en mode All Scan, permettant de minimiser l'effet d'Aliasing, et les artéfacts (dont souffre le Canon 5D qui filme en 25p uniquement). Ce capteur offre en outre une excellente sensibilité adaptée au tournage de faible éclairage et nous verrons par la suite que ce n'est pas juste un argument marketing.

Objectif interchangeable à monture E

Le caméscope est proposé avec objectif (FS100K) ou sans objectif (FS100).

Le FS100K est fourni avec l'objectif SEL18200 (E 18–200 mm F3.5–6.3) que nous connaissons déjà bien puisqu'il est fourni avec le NEX-VG10. Très polyvalent, il se compose :
- d'un zoom 11x,
- d'une focale grand-angle de 28,8mm en équivalent 24x36,
- d'un moteur AF silencieux (qui évite les vibrations),
- d'un stabilisateur d'image optique SteadyShot disposant d'un mode "actif" qui amortit les tremblements et les mouvements verticaux.

Dans tous les cas, le FS100 peut recevoir n'importe quelle optique à monture E de Sony mais aussi d'autres lentilles grâce à une bague d'adaptation comme le Sony LA-EA1 (200 euros) qui permet d'utiliser les objectifs à monture A du même fabricant. D'autres adaptateurs tiers permettent d'utiliser une gamme d'objectifs encore plus importante (Zeiss, Leica, Canon). Sachez simplement que tous les objectifs ne permettent pas de faire fonctionner l'autofocus.

Un objectif grand-angle SEL16F28 ultra compact et un objectif SEL1855 équipé d'un zoom 3x sont également disponibles en option.

Fonctions avancées

Le FS100 dispose de certaines fonctions très utiles en tournage dont voici le détail :

Le bouton Slow & Quick Motion permet de filmer des images au ralenti en réglant la cadence de trame à 50 images/seconde, ou bien en accéléré en réglant la fréquence entre 1 et  25 images/seconde. Dans tous les cas le son est coupé et la fluidité de l'image est de meilleure qualité qu'un ralenti effectué au montage (qui interpole les images supplémentaires).

Pour simplifier la mise au point, le FS100 dispose de la fameuse fonction peaking qui trace une ligne autour du sujet affiché sur l'écran LCD. On peut choisir l'intensité et la couleur (rouge, blanc, jaune) de cette fonction très appréciée des utilisateurs depuis quelques années.

Autre fonction qui n'est pas nouvelle, mais très utile, la visualisation de la dernière séquence (Last Scene Review). Elle s'effectue d'un seul bouton pour immédiatement consulter la dernière scène enregistrée.

Enfin, le FS100 intègre un récepteur GPS pour "géomarquer" les clips. Une fonction que de nombreux caméramans apprécient lors du dérushage.

Nous allons à présent découvrir l'ergonomie et la qualité d'image du FS100 qui ne manquent pas d'originalité.

 
Format : - AVCHD (MPEG-4/H.264)
Support : - Carte SD (classe 6) et Memory Stick PRO Duo.
Capteur : - CMOS Super35 Exmor (3,5 Mégapixels)
Optique : - Sony 18 - 200 mm (f/3,5 - 6,3)
Zoom : - 11x (28,8 - 320 mm en 24x36)
Enregistrements : - 1920x1080 pixels (50p, 50i, 25p) en 4:2:0 à 24 Mbps et 1280x720 pixels (50p, 25p).
Micro intégré : - Non (mais micro externe ECM-XM1 fourni)
Connectique : - Prises XLR (x2), sortie casque (type mini-jack), prise HDMI, USB, Composite (type RCA), Composante.
Dimensions : - 178 x 192 x 519,5 mm (avec accessoires et objectif).
Poids : - 2,76 kg (avec accessoires et objectif).
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation