L'Alpha 77 est le premier Sony disponible à offrir un viseur électronique avec une dalle Oled XGA (1024x768 pixels). Viseur électronique que nous retrouverons sur l'Alpha 66 et le compact à objectifs interchangeables NEX-7.

Nous avions donc hâte de voir et mettre un oeil dans ce fameux viseur Oled. Au final, le bilan est plutôt positif, mais avec quelques bémols.

Un viseur électronique de haute précision

S’il y a un point sur lequel nous ne pouvons discuter, c'est la définition et la précision de l'affichage. Il est clair que la dalle Oled XGA surclasse la concurrence, même le viseur TFT VF-2 optionnel de l'Olympus E-P2/P3. L'image est ici précise et bien détaillée épaulé par un grossissement de 1,09x (soit 0,72x en rapportant à un viseur 24x36) généreux et confortable. L'affichage est globalement fluide en pleine lumière, même si vous noterez un très léger décalage sur les mouvements les plus rapides.

Toutefois, l'affichage reste assez dense et l'image semble manquer de clarté. La dynamique est le plus gros problème du viseur électronique. Celle-ci reste très en dessous d'un viseur optique. Lorsque vous regarder le sol, le ciel est souvent totalement blanc et lorsque vous exposer pour le ciel, c'est le sol qui est totalement bouché. L'adaptation à la luminosité ambiante n'est également pas immédiate et il faut bien compter une demi-seconde pour que l'appareil équilibre l'image lorsque vous passez d'une zone très sombre à une zone très claire. La fidélité des couleurs n'est également pas au rendez-vous sur notre exemplaire : les jaunes sont trop orange, et les oranges tirent sur le rouge. En basse lumière, l'affichage s'adapte également et l'Alpha 77 joue avec le gain pour conserver une vue "correcte" de la scène. Dans une bonne pénombre, il est alors possible de voir des éléments d'une scène, mais au prix d'un certain sacrifice : la fluidité n'est plus de mise (mais reste tout à fait correcte) et un grain violacé envahit l'écran. Le plus dérangeant reste sans doute la latence à l'enregistrement. En effet, sur notre exemplaire de test (firmware 0.35), au moment du déclenchement, l'écran reste noir quelques instants le temps de traiter les informations. Cela peut prendre jusqu'à 1 seconde selon la taille des images et la sensibilité ISO. Pendant ce temps, il est alors impossible de suivre un sujet en déplacement, pourtant il suffit d'effleurer le déclencheur pour retrouver la visée. Dès lors, pourquoi le retour à la visée électronique automatique n'est-il plus plus rapide ? Heureusement, le phénomène n'est pas visible pendant une rafale.

En contrepartie, l'écran Oled permet d'afficher de nombreuses informations en surimpression : grille de composition, histogramme d'exposition, niveau virtuel. Vous avez également le rappel de pratiquement tous les paramètres de prises de vue. En outre, il est possible de faire apparaître certains menus pour régler l'appareil sans quitter le viseur, même si au final, la visée peut s'avérer surchargée. Un tel viseur permet également de vérifier la balance des blancs et contrôler la profondeur de champ tout en gardant une bonne luminosité (le viseur compensant automatiquement la luminosité à la fermeture du diaphragme). Enfin, le dernier atout, et pas des moindres de la visée électronique reste le cadrage 100%. Une "fioriture" que l'on paie souvent le prix fort en visée optique...

La vidéo ci-dessous ne rend pas hommage à la précision de la dalle Oled XGA, mais vous permet de vous rendre compte du bénéfice de la visée électronique en basse lumière. Ici, nous avons comparé le viseur électronique de l'Alpha 77 à celui du Nikon D7000. Comme vous pouvez le constater, avec un viseur optique, il est impossible de voir la moindre chose dans une salle peu éclairée, alors que l'Alpha 77 permet de cadrer, avec certes un bruit considérable.

Nous avons également pu effectuer des mesures sur le viseur électronique (merci le spectrophotomètre i1 Pro !). Les résultats confirment notre impression visuelle. L'affichage est un peu dense (gamma à 2), un peu chaud (5000 K) et le Delta E 94 moyen de 4,9.

Sony Alpha 77 test review viseur électronique mesure

De gauche à droite : gamma, température des couleurs et précision du rendu colorimétrique (DeltaE 94) du viseur de l'Alpha 77.

Écran LCD

Le Sony Alpha 77 est équipé d'un écran LCD de 7,5 cm capable d'afficher 921 600 points (affichage VGA 640x480 pixels). Celui-ci est monté sur une charnière et une rotule qui offre de multiples possibilités d'orientation.

Sony Alpha 77 test review écran LCD orientable
L'écran LCD de l'Apha 77 est monté sur système d'orientation qui comporte 1 charnière et une rotule pour les positions les plus acrobatiques.

Sony Alpha 77 test review écran LCD orientable

Sous notre spectrophotomètre, l'écran se révèle plutôt convaincant avec un gamma à 2,2 (parfait), une température des couleurs à 6900 K (correct) et DeltaE 94 moyen à 4,4 (correct également). De ce côté, pas de gros soucis donc.

Sony Alpha 77 test review mesures sur l'écran LCD

De gauche à droite : gamma, température des couleurs et précision du rendu colorimétrique (DeltaE 94) de l'écran de l'Alpha 77.





Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation