Vanguard Skyborne 51 : les meilleures offres
Marchand Stock Prix €
Amazon229,37Voir l'offre  

 
Accessoire :  sac à dos photo
Distributeur : Vanguard
contenance : Un à deux appareils photos Reflex avec leurs objectifs monté (jusqu'à 70-200mm f/2.83-4), des objectifs supplémentaires, un flash. 1 ordinateur portable jusqu'à 15'
coloris : noir

Prise en main 

Vanguard, dont la réputation n'est plus à faire en matière d'accessoires photographiques, propose le vaisseau amiral de sa série Skyborne : le Skyborne 51. Celui-ci présente des dimensions extérieures impressionnantes : 37 x 36 x 56 cm (H x L x P). La capacité de rangement est donc confortable. et librement modulabe. Son revêtement extérieur est en polyester et l'intérieur en Nylon recouvert d'une toile douce type velour. Son poids à vide est relativement élevé : 2,7 Kg tout de même, mais il embarque un système de rembourrage qui offre du confort au porteur : le système Air Tech. Celui-ci a la particularité d'intégrer dans les bretelles, la partie dorsale, la poignée et les pieds sous le sac, un matérieu rempli de bulles d'air qui assure confort, légèreté et protection. Pour imager le système, le Air Tech ressemble tout simplement à du papier bulle ! Outre donc un confort de portage accru, ce système permet d'améliorer la circulation de l'air permettant ainsi de limiter la transpiration dans le dos. Pour les longues marches, une ceinture ventrale vient répartir le poids entre vos lombaires et les épaules et si le sac n'est qu'à moitié rempli ou que vous considérez que son poids est supportable il est possible de s'en séparer.

Vanguard Skyborne 51 test review détail sur les finitions Vanguard Skyborne 51 test review détail sur les finitions
La finition du Skyborne 51 est exemplaire.

Vanguard Skyborne 51 test review détail sur la matière Ait Tech dans les bretelles d'épaule Vanguard Skyborne 51 test review détail sur la matière Ait Tech dans la poignée de transport
Le système Air Tech assure ventilation et rembourrage de différentes parties: dos, poignée, bretelles et même pieds sous le sac.

Vanguard Skyborne 51 test review détail sur la matière Ait Tech dans le dos
Malgré le poids du sac, le confort est remarquable lors du portage. Il est possible d'oter la ceinture ventrale si vous la trouver trop encombrante.
 
Le Skyborne 51 se divise en trois compartiments. Le premier, inhabituellement à l'avant du sac, permet de ranger un ordinateur jusqu'à 15,4 pouces et de le protéger dans une housse amovible. Celle-ci permet par ailleurs d'en faire un sac pour l'ordinateur à part ou un fourre tout.
 
Le système de housse amovible est ingénieux, pratique et renforce la protection de votre ordinateur.
 
La partie supérieure du sac est un vaste compartiment dans lequel il est possible de ranger non seulement un pique-nique, mais aussi un pull ou une veste, voir des accessoires supplémentaires et une bouteille d'eau. Lla partie inférieure du sac renferme le compartiment photo. L’accès s'effectue par le dos du sac ou sur le côté comme sur un Sling. Ce choix, quoique déroutant, permet d'éviter toute intrusion mal intentionnée sans que vous vous en aperceviez. La capacité d'emport est d’un à deux appareils reflex avec objectifs montés transtandard ou 70-200 f/2,8, le flash et deux à trois objectifs supplémentaires. Sans oublier les différents accessoires : cartes mémoires, batterie, chargeur et autres câbles. Si la capacité d'emporter loin et longtemps du matériel photographique est votre priorité alors cette configuration est faite pour vous. Mais sur le terrain, prévoyez ou anticipez lorsque vous devrez changer d'objectifs, car vous serez obligé de poser le sac à terre ou sur un support afin d'accéder à ceux-ci. Ce qui peut représenter une perte de temps considérable voire des manipulations malhabiles.

Il est possible d'accéder au réflex via une poche de côté, comme sur un Sling, mais la manipulation n'est pas très aisée.

La capacité de chargement est importante, mais ... il faut poser le sac pour avoir accès au matériel.

La partie supérieure abrite un espace de rangement supplémentaire pour le pic-nique et le pull.  

Il est possible d'emporter un trépied grâce à un ingénieux système de fixation par sangles réglables et un petit sac rétractable dans lequel les pieds du trépied viennent se loger. Enfin, et c'est toujours un point agréable à découvrir, une housse antipluie est intégrée au dos du sac pour le protéger des intempéries.

Il est possible d'emporter un trépied et de le harnacher avec une sangle réglable.

Grâce à sa housse anti-pluie, le Skyborne 51 ne craint pas les intempéries.

Notre avis

Difficile de passer inaperçu avec un tel sac sur le dos. Selon nous, la cible principale n'est pas celle des photographes urbains aimant fendre la foule en toute discrétion et réaliser des streets photographies. Le Skyborne 51 est avant tout destiné aux photographes avides d'aventure en milieu naturel ou aux randonneurs paysagistes. La finition est excellente, le toucher des matériaux remarquable et l'impression de robustesse réelle. Le confort est d'un très haut niveau et même rempli, après une journée de marche, votre dos vous remercie d'avoir emporter ce sac et son système Air Tech. Rien ne laisse penser qu'un défaut de conception viendra gâcher votre plaisir durant votre voyage. Rien sauf peut être un détail qui à notre sens peut faire définitivement pencher la balance en faveur ou non de ce sac et qui sera fonction de votre manière de photographier vos sujets : aurez-vous souvent besoin de changer d'objectifs ou non ? Si vous travailler en focale fixe par exemple et pensez avoir besoin d'accéder rapidement à votre matériel, vous devriez selon nous passer votre chemin.

À l'inverse si votre reportage s'axe autour de sujets où vous avez un peu plus de temps pour photographier, où vous pouvez penser votre scène et surtout où vous n'avez pas besoin de changer régulièrement votre zoom ou les focales, ce sac est fait pour vous. À condition encore un fois d'assumer le côté tortue, le Skyborne 51 présente de très nombreux atouts tant au niveau de la capacité d'emport que du confort. L'ouverture sur le côté permet malgré tout d'avoir un accès un peu plus rapide (mais pas forcément plus aisé) à son réflex et le fourre-tout de la partie supérieure sera un atout non négligeable dans le cas où vous décidez de déjeuner sur place. Enfin, le système de portage du trépied permet de garder les mains libres ou de ne les occuper qu'avec son appareil photo. Reste la question du prix, oscillant entre 200 et 250 euros sur le NET ce dernier peut paraître élevé (et il l'est), mais en regard de ses indéniables qualités et de ce que propose la concurrence, le rapport qualité-prix reste en faveur du SkyBorne 51. Un sac que nous recommandons donc sans hésitation, mais à condition encore une fois de savoir à l'avance que vous n'aurez pas la nécessité d'accéder régulièrement à votre équipement et sous peine de composer avec son look de tortue (géniale ?).

Si le Skyborne 51 permet d'emporter son matériel en toute sécurité et confortablement il est en outre très encombrant.   
 
  •  
  • Dimension :

    37 x 36 x 56 cm (extérieur)
  • Poids :

    2,7 kg
  • Photo :

    Un à deux appareils photos Reflex avec leurs objectifs monté (jusqu'à 70-200mm f/2.83-4), des objectifs supplémentaires, un flash.
  • Ordinateur :

    1 ordinateur (15" max)
  • Coloris :

    Noir
  • Site Internet :

  • Garantie :

    /
Vanguard Skyborne 51 test review 

Vanguard Skyborne 51 : les meilleures offres
Marchand Stock Prix €
Amazon229,37Voir l'offre  

PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation