Écran

Compacité oblige, le Sony NEX-C3 ne dispose pas de viseur (optique ou électronique) par défaut. Vous pouvez toutefois vous offrir un viseur optique (180 euros tout de même) qui ne fonctionne que pour le 16 mm f/2,8. Un élément avant tout...cosmétique. L'accessoire est vendu sous le nom mnémotechnique de FDA-SV1.

Pour cadrer, il faudra donc utiliser le bel écran LCD de 7,5 cm capable d'afficher 921 600 points. L'affichage est particulièrement fluide en pleine lumière, mais devient légèrement saccadé à l'intérieur et globalement lorsque la lumière baisse.
En extérieur, l'écran souffre d'une surface trop brillante et les reflets sont souvent gênants pour cadrer correctement. Vous avez la possibilité d'augmenter la luminosité, mais les couleurs deviennent alors "folles" et la batterie n'appréciera pas outre mesure...

Sony NEX-C3  test review écran lcd

Bon point, l'écran, très fin, est monté sur un système de double charnière qui permet d'incliner celui-ci de haut en bas sur 135°. La finesse de l'écran et de la charnière n'inspire pas forcément confiance, mais il s'agit du même système déjà présent sur les NEX-3 et NEX-5 qui ont finalement montré leur robustesse.

Mesures au spectrophotomètre

Un petit passage sous notre spectrocolorimètre donne les résultats suivants :
- une luminosité moyenne par défaut de 554:1 un peu faible pour bien voir les images en pleine lumière
- un gamma calé à 2,3 (très bon)
- une température des couleurs qui atteint en moyenne 12400 K ce qui est très élevé ! Le rendu des images est donc très froid.
- un rendu des couleurs Delta E94 moyen de 5,4

Au final, nous sommes un peu déçus par les prestations offertes par l'écran LCD, certes orientable, mais qui n'est ni suffisamment fiable, ni assez performant pour une utilisation en extérieur.

Sony NEX-C test review fidèlité des couleurs Delta E94Sony NEX-C3 test review écran température des couleursSony NEX-C3 test review écran gamma
De gauche à droit en partant du haut : fidélité des couleurs, mesure de la température des couleurs selon la luminosité et mesure du gamma selon la luminosité.

Autofocus

La réactivité de l'autofocus par détection de contraste est un point sensible des compacts à objectifs interchangeables à la fois confrontés aux compacts haut de gamme souvent performants et aux reflex d'entrée de gamme. 
Dans ce domaine, le Sony NEX-C3 est plutôt performant. Sur notre mire située à environ 1 et en pleine lumière (plus de 3000 lux), le compact à objectifs interchangeables requiert environ 0,4 s pour réaliser la mise au point. En basse lumière (3 lux), le C3 est un peu plus lent avec 0,6 s sans la lampe d'assistance et environ 1,4 s avec la diode lumineuse en action.
action temps
cadence commentaires
Mise sous tension
(temps nécessaire pour obtenir la première image sans mise au point)
0,5 s /  bien
Latence au déclenchement  0,1 s /  moyen
Autofocus lumière 0,4 s s bien
Autofocus pénombre (3 lux)
avec lampe d'assistance
0,6 s s bien (attention 1,4 s avec la lampe d'assistance)

Mise au point manuelle

Pour la mise au point manuelle (macro, objectif ancien...), le NEX-C3 offre plusieurs solutions pour faciliter les manipulations. Vous pouvez activer automatique une loupe (7,5x ou 15x) qui occupe tout l'espace de visée (il n'est pas possible d'avoir une vue d'ensemble de la photo, même si une miniature permet de localiser la zone visée par rapport à l'ensemble du cadre). Vous pouvez également utiliser un autre système qui souligne à l'aide de pixels colorés (3 choix possibles) les contours nets. Un système déjà disponible sur certains caméscopes professionnels de la gamme, mais également sur des modèles plus accessibles chez JVC par exemple. Les deux systèmes ont leurs avantages.


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation