panasonic AF101  test review avis conclusion
L'AF101 est une caméra fort intéressante, même si son design cubique n'est pas très sexy. Elle peut être utilisée en reportage grâce à ses poignées, mais nous la recommandons plutôt pour des fictions ou des documentaires grâce à son bloc conçu pour recevoir des accessoires adaptés. Sur le plan ergonomique, l'AF101 est évidemment plus confortable qu'un reflex puisque ses connexions XLR simplifient l'audio sans parler de l'autofocus disponible avec certains adaptateurs électroniques. En revanche, l'AF101 est dépourvu de zoom motorisé ce qui peut gêner certains JRI (journalistes reporters d'images).

Concernant l'image, notre avis est plus nuancé. Le piqué de l'AF101, qui dépend grandement de l'optique utilisée, n'est pas meilleur que celui du Canon 5D Mark II (hormis l'antialiasing). Le Canon 5D Mark II conserve l'avantage du capteur 24x36 qui lui confère une meilleure sensibilité et une profondeur de champ plus courte pour créer des transitions plus fines. Enfin, le prix du Canon 5D reste tout de même bien inférieur (3000 euros avec l'optique 24-105mm) avec un boîtier nettement plus compact.

Pour autant, faut-il comparer l'AF101 à un reflex ? Vu ses caractéristiques, il serait plus judicieux de la confronter aux autres caméscopes de sa gamme comme le Sony NEX-FS100 doté d'un capteur CMOS Exmor Super 35 mm et vendu 5 500 euros sans optique. On peut aussi la confronter à des caméscopes à optique intégrée comme le Canon XF305 qui filme en 50 Mbps en 4:2:2, mais avec un capteur beaucoup plus petit.

Après plusieurs jours de test, nous n'avons pas été réellement conquis par l'AF101 qui n'offre pas une réelle valeur ajoutée sur le marché de la vidéo. Dire qu'une caméra vendue 4900 euros sans objectif est une bonne affaire, car son ergonomie est meilleure qu'un reflex n'est pas un argument décisif. Les réalisateurs de pub comme Sébastien Devaud (Sony Ericsson) ou Éric Magnan (Breitling) n'ont pas été gênés par l'absence de prise XLR car de toute façon  l'audio est postsynchronisé.

Au final, l'AF101 séduira peut-être le milieu broadcast grâce à son interface HD-SDI qui permet non seulement de faire du monitoring, mais surtout de récupérer un signal HD natif. Les étudiants en cinéma trouveront également un intérêt à s'équiper d'une caméra numérique sur laquelle ils peuvent monter de très belles optiques.

Points forts

Points faibles

Poignées détachables

Boutons d'enregistrement mal placés

Mode ralenti/accéléré

Sensibilité très moyenne (avec optique f/2)

Finition robuste

Pas de zoom motorisé

2 logements pour cartes SD

Design peu élégant

Compatibilité avec de nombreux objectifs photo et cinéma

 



PARTAGER
NOS FORMATIONS

FOCUS NUMERIQUE & RDV Photo vous proposent toute l'année des formations photos.

Contact LES RDV PHOTOS