Prise en main

Induro propose, pour un prix inférieur à 150 euros, un trépied en aluminium robuste, haut de gamme et à destination des amateurs avancés ou des professionnels.

Affichant 2 kilos sur la balance (sans la tête) le trépied Induro Alloy 8M AT 213 est remarquablement bien fini. Le soin apporté à chaque détail est frappant et l'impression de robustesse et de solidité réelle. Les jambes peuvent être dépliées en trois sections, puis positionnées et bloquées selon 3 angles différents (de 24 à 80°) grâce à un solide cran d'arrêt en magnésium. Selon Induro, le système d'araignée « Wide Stance Cross » en alliage de magnésium, assure une stabilité accrue de 35% et une réduction des vibrations au niveau de la colonne centrale. Celle-ci, longue de 23,2 cm permet au trépied, une fois ses jambes déployées, d'atteindre une hauteur de 167 cm. Néanmoins, une fois rangé il ne mesure plus que 65 cm.

Induro Alloy 8M AT 213 test review vue généraleInduro Alloy 8M AT 213 test review vue générale
Le réglage en hauteur du trépied est intéressant : de 65 cm rangé, il atteint 167cm une fois déployé
Une des particularités de ce trépied est son usage tout terrain et véritablement préparé pour une sortie tout-temps. En effet, ses sections de jambes en aluminium sont étanches et résistantes à la poussière et l'humidité. Elles sont dépliables et verrouillables par un système de demi-torsion recouvert d'une molette en caoutchouc. Les larges écrous sont donc utilisables même avec des gants de ski. La partie supérieure des sections est recouverte d'un revêtement en mousse antitranspirant afin d'assurer un port plus confortable et prolongé. Cela sans compter que le trépied Induro Alloy 8M AT 213 est livré avec un sac de transport et son kit d'outils. En effet, il est possible d'ajouter des accessoires au trépied comme un support pour Pocket Wizzard par exemple. Les extrémités des pieds sont interchangeables afin d'assurer un contact permanent en fonction du type de terrain. Il est donc possible de monter au choix des extrémités de pieds en caoutchouc ou des pointes en acier à visser, car elles sont livrées en standard.
 
Induro Alloy 8M AT 213 test review vue générale détail jambe
Conçu pour une utilisation tout-temps, l'Induro AT 213 est résistant à l'humidité et aux poussières. Le trépied est facilement transportable grâce à la mousse entourant les jambes.

Induro Alloy 8M AT 213 test review détail de la colonne centrale
L'araignée  est le point central du trépied. En alliage de magnésium, elle est censée assurer 35% de stabilité en plus. Elle fait aussi office de collier de serrage de la colonne centrale


Induro Alloy 8M AT 213 test review niveau à bulle
Les angles des pieds s'orientent de 24 à 80° et sont bloqués par un cran d'arrêt en magnésium. Notez le niveau à bulle.
 
Une autre particularité de l'Induro AT 213 est la possibilité d'inverser la colonne centrale pour réaliser des vues rapprochées ou au ras du sol. Si le système est alléchant sur le papier, il s'avère en pratique délicat à mettre en œuvre. Il faut en effet dévisser le crochet d'arrimage sous la colonne (ce dernier ayant néanmoins le mérite d'exister !), la sortir de son axe, la retourner, puis revisser le crochet d'arrimage. La rotule se retrouve donc la tête en bas et il faut bien prendre soin non seulement de ne pas l’abîmer contre le sol et de bien évidemment faire attention si votre reflex est resté fixé dessus...
 
Induro Alloy 8M AT 213 test review colonne inversableInduro Alloy 8M AT 213 test review inverser colonne
Il est possible d'inverser la colonne centrale et de prendre des vues au ras du sol...on regrette que le système "Multi Angle Column" ne soit pas retenu.

Tête Induro 5D PHQ1

La tête PHQ1 se veut le meilleur des deux mondes entre une tête montée sur rotule et une tête panoramique 3D. La PHQ1 propose en effet un ajustement quintaxiale où il est possible d'ajuster la hauteur, le déplacement horizontal / vertical, droite / gauche, avant / arrière sur 360°. La tête PHQ1 dispose de 5 niveaux à bulle et de 5 échelles de gradations afin d'aider aux ajustements. Les deux poignées de réglages avant-arrière (15° à 90°) et vertical horizontal (90° à 45°) peuvent se replier sur elle même afin de réduire l'encombrement lors du transport. Enfin, La tête PHQ1 est livrée avec son plateau attache rapide standard PU-60, lequel peut coulisser sur sa base afin de faire correspondre le point nodal de l'appareil photo. Enfin, nous notons que la tête peut supporter jusqu'à 11,5 kg.

Induro Alloy 8M AT 213 test review avec tête 5D PHQ1
Tête PHQ1 réglable sur 5 axes, fusion entre la rotule et la tête panoramique
 
Sur le terrain
 
Nous avons utilisé ce trépied lors d'une sortie photo amateur et l'un des points qui nous ont frappés au premier abord est le sentiment de fiabilité et de robustesse de l'ensemble. Les sections sont fluides et il est facile de déplier rapidement les sections du trépied grâce au système de verrouillage par quart de rotation des bagues. Par ailleurs l'axe central du trépied, l'Araignée, est bien fini et inspire confiance. Sa structure en V assure une stabilité efficace en toute circonstance. Même si les conditions climatiques auxquelles nous avons confronté l'Induro AT 213 n'étaient pas extrêmes (loin de là!) le trépied n'a pas bougé lorsque le vent soufflait un peu plus fort. Il est possible de stabiliser davantage l'ensemble à l'aide d'un sac suspendu au crochet d'arrimage sous la colonne centrale. Une idée pourtant simple que l'on ne trouve pas systématiquement.

Induro Alloy 8M AT 213 test review crochet pour lester le pied
C'est pourtant simple de ne pas l'oublier, non  ?
 
Bien qu'en aluminium et alliage de magnésium, les «seulement» 3 kg du trépied et sa tête PHQ1 nous ont finalement paru (trop) lourds au bout de notre sortie de quelques heures. Le trépied est pourtant équilibré, mais les articulations neuves manquaient de souplesse. Un détail nous a chagrinés : il n'y a pas d'amortisseur au niveau de la colonne centrale. Lorsque vous dévissez l'Araignée, il vous faut absolument maintenir la colonne avec l'autre main sous peine de voir votre réflex descendre de plusieurs centimètres d'un seul coup. Il n'y a aucune protection ou système d’absorption des chocs à ce niveau. Par ailleurs, quoiqu'intéressante, la possibilité de retourner la colonne centrale est en pratique beaucoup moins utilisable que le système « Multi Angle Centrale Column » du Vanguard Alta pro 283 CT récemment testé. En fouillant un peu, nous nous sommes aperçus qu'Induro proposait pourtant un système similaire sur les séries CX pourtant plus anciennes... !
 
L’utilisation de la tête quintaxiale PHQ1 est déroutante de prime abord. Nous n'avons pas l'habitude de travailler sur 5 axes simultanément. Puis les habitudes viennent assez vite et … nous nous rendons compte que finalement c'est toujours sur les 3 dimensions que nous travaillons le plus souvent. Par rapport à une rotule ball plus classique, les réglages sont plus précis, mais ...moins rapides. Par ailleurs, les 5 niveaux à bulle ne servent finalement que peu et les 2 petits situés sur le dessus de la tête semblent manquer de précision. La tête PHQ1 semble être destinée principalement aux photographes réalisant des prises de vues d'architecture ou des panoramiques, voir des QTVR. Sans rentrer dans les détails si vous photographiez des panoramas avec des premiers plans proches il vous faudra trouver obligatoirement le point nodal, c'est-à-dire la pupille d'entrée. L'axe de rotation devra se situer exactement à la verticale de ce point. Par un système de chariots perpendiculaires, il faudra placer votre reflex sur la rotule pour que l'axe de rotation et la pupille d'entrée soient superposés. Pour un rappel de la méthode, vous pouvez lire l'article sur les photographies panoramiques. Si la tête PHQ1 dispose bien d'un rail pour déplacer votre appareil sur plusieurs centimètres, l'amplitude des mouvement est au final un peu courte.
 
Il faudra donc compter en supplément l'achat d'un système sur rail de type Nodal Ninja par exemple pour réaliser le plus précisément vos panoramas.

induro PHQ1 test review détail tête panoramique
induro PHQ1 test review détail niveaux à bulle5 niveaux à bulles...pas forcément tous utiles. Une tête complexe à utiliser et réservée à l'utilisateur averti. Les poignées se replient sur elles-mêmes pour faciliter le transport, une idée astucieuse.

Conclusion

Si le trépied Induro Alloy 8M AT 213 se trouve autour de 150 euros, la rotule PHQ1 approche quant à elle les 300 euros. Un investissement conséquent qui correspondra plus aux attentes d'un photographe professionnel ou un amateur exigeant suffisamment argenté. Le trépied nous a satisfaits dans l'ensemble, mais nous ne comprenons pas pourquoi le système de colonne centrale multi angle déjà présent chez Induro a disparu. Reste que la finition, la solidité et la robustesse de l'ensemble assurent une stabilité quasi parfaite au trépied. Nous apprécions aussi qu'il soit livré avec sa housse transport, sa boite à outils et ses pointes en métal. La version carbone quoiqu'un peu plus cher permettra d'alléger significativement le poids sur son dos. De la même façon, si la tête PHQ1 nous a semblé complète, voire complexe à utiliser, il est possible de greffer une simple rotule ball pour plus de 100 euros de moins. Ce qui allégera substantiellement la note. Au final, si le trépied est superbement construit, il ne possède pas de caractéristiques innovantes ou indispensables. La tête 5D s'avère précise, mais la mise en œuvre est souvent longue et parfois ardue.

Induro Alloy 8M AT 213 test review vue générale
Une finition excellente.

Induro Alloy 8M AT 213 test review écartement jambes
Un trépied fiable et stable. Une rotule plus classique allègerait la note et le rendrait plus polyvalent.
 

Points forts

Points faibles

Excellente finition et très bonne qualité de fabrication

Colonne non orientable

Stabilité générale

Lourd

Crochet sous la colonne centrale

Pas d'amortisseur sur la colonne centrale

Pointes en métal ou caoutchouc

Utilisation de la tête quintaxiale plutôt exclusive

Déploiment des jambes rapides

L'inversion de la colonne centrale requiert plusieurs manipulations

Possibilité d'inverser la colonne

 

Tête fluide et réglable dans n'importe qu'elle position

 

Poignées repliables de la tête pour un rangement facilité

 

PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation